22 mars 2019 | 08:55
Vous etes ici:  / Libre opinion / Des informations diffusées à l’occasion du Conseil Municipal de février qui interrogent 

Des informations diffusées à l’occasion du Conseil Municipal de février qui interrogent 

Plusieurs Conseillers Municipaux ont demandé à avoir des précisions sur le coût résiduel pour la ville, de chaque projet annoncé par le Maire.

Pour leur répondre, le Maire a distribué un document au Conseil Municipal ( voir document en fin d’article)  qui concerne le projet réaménagement la salle du rez de chaussée de l’ancien Conservatoire pour en faire une salle polyvalente (salle qui comme le dit un article précédent existe déjà juste au dessus).

On pourra noter sur ce document que: 

  • Le coût de l’opération de 851 667 €, à l’euro près (!),  est étonnant car à ce jour aucune entreprise n’a été retenue pour faire ces travaux, conduisant à une nouvelle consultation dont bien entendu on ne connait pas le résultat.
  • La recette de 1 010 000 €  n’est absolument pas garantie puisqu’un recours contentieux portant sur 3 points a été déposé et qu’il sera difficile pour un acheteur surtout s’il doit s’appuyer sur des banques de prendre le risque de se lancer dans cette opération avant que tous les recours ne soient purgés.
  • Il s’est glissé 2 erreurs de multiplication entre les prix au m2 ( l’un pour « opération »  et  l’autre pour « travaux » ) et le nombre de m2 (312), donnant des résultats , à l’euro près( !) inexacts.
  • L’addition du « coût de l’opération » et du « coût  des travaux » donne un total de 917 833 € HT. On ne sait pas comment rapporter ce montant à celui de 851 667 € HT annoncés un peu plus haut dans le texte identifié comme « coût de l’opération ».
  • Le « Coût complet de l’opération » de 851 667€ est inférieur au coût de 523 333  + 394 500 annoncé dans le texte pour le « coût du bâtiment uniquement ». Sauf à imaginer que les coûts d’études et maitrise d’œuvre soient négatifs, phénomène rare dans cette discipline.
  • Le démarrage des travaux est annoncé pour février 2019 . Or, le premier appel d’offre a été infructueux, on peut donc raisonnablement penser que les travaux seront retardés d’environ 3 à 6 mois. Et si le permis de construire a bien été déposé, il n’est pas encore délivré.  Annoncer la fin des travaux pour janvier 2020 semble bien hasardeux.

En conclusion  l’Information officielle donnée par le Maire pour détailler ce projet perturbe au lieu de clarifier. 

Elle est un peu floue sur les montants, comporte des délais hasardeux, et fait état d’un bilan de l’opération favorable pour la ville et bien optimiste dans le contexte des travaux à faire et de la soi-disante vente qui reste à réaliser.

Si ce projet de reconversion du bâtiment du Conservatoire est un « projet d’excellence » comme aiment à nous le rappeler le maire et quelques adjoints, il ne semble pas l’être encore tout à fait sur les délais, les montants des dépenses et ceux des recettes.

Jean Marie Quemper

 

4 RÉPONSES

  • Merci M, Quemper pour cette excellente analyse. Les fiches sur les projets d’investissement qui nous ont été remises après plusieurs demandes restées vaines sont comme le document d’orientations budgétaires : l’emballage est plutôt bien fait mais tout le reste est bancal, mal ficelé, approximatif.
    Une atmosphère de fin de règne
    Gilles Mergy
    Conseiller municipal d’opposition

  • Mais franchement, comment un maire peut-il diffuser un document pareil sur un sujet aussi coûteux et qui dure depuis si longtemps avec des erreurs de multiplication (grave ) , des coûts totaux inférieurs aux coûts partiels (encore pire) , des montants incoherents les uns par rapport aux autre (le summum), des libellés incompréhensibles ?
    Panique? Déroute? Non maîtrise du sujet? Mépris des personnes qui ont demandé des précisions? Mépris des Fontenaisiens qui cherchent à comprendre?
    Ou tout en même temps?

  • Que peut donc justifier de telles erreurs ? Tentatives d’explication :
    – Le coût d’une fontaine* au milieu ou à proximité de la future salle polyvalente figure-t-il dans le budget prévisionnel ? C’est que ce n’est pas facile à estimer ces choses-là.
    – Peut-être s’agit-il d’erreurs d’umpression tout simplement (ah ce fichu imprimeur* !) ?

    * il s’agit ici de véritables running gags* que le lecteur intéressé peut aisément pister à l’aide de l’outI de recherche du blog

  • Jean Guy Croland

    Dites donc, va falloir s’arracher les deux pattes de dérrière pour commencer les travaux en février. On est pas loin du 31 !!!!!
    Et quand on voit le panneau sur l’immeuble qui va accueillir la librairie (à l’angle de l’arrêt de bus qui bloque maintenant tout Boucicaut et de la place aux marroniers bombardée massivement ) qui nous raconte que le chantier va se terminer en décembre 2018, on comprend que l’ajointe à la culture et aux jets d’eau a prudement indiqué 9 mois (ou 2 ans je ne sais plus très bien) pour repeindre la façade du cinéma (je galège , y’a aussi les 3 morceaux de bois pour les ceux-ce qui confondaient les 2 entrées du ciné et du théâtre).
    Vu comme c’est parti, aux minicipales (pas si mini que ça , on se prépare à une bonne douzaine de listes), Fontenay-aux-Travaux va pas être bien loin de Beyrouth ouest pendant la guerre civile.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )