17 juillet 2019 | 19:00
Vous etes ici:  / Libre opinion / Le grand moment tant attendu du début de mois à Fontenay: l’édito du maire

Le grand moment tant attendu du début de mois à Fontenay: l’édito du maire

On attendait l’edito ? Eh bien, on est pas déçu.

Comme d’hab et comme vous je suppose, j’attends toujours avec une certaine fébrilité l’éditorial de notre maire dans le mensuel «Point de Vue et Image de Fontenay » aussi connu sous le nom de «Le Mag ».

Rappelez vous le mois dernièr, l’édile nous écrivait que sous sa mandature il n’y aurait pas d’immeubles construits.

Cette fois ci, un mois plus tard donc, je lis qu’il y aura « la construction des immeubles prévue en centre-ville, à la Cavée et sur la place de Gaulle, ….»

Ah bon. Et combien? On ne sait pas bien mais c’est pas « un », c’est « des ».

Toujours aussi précis ces éditoriaux du maire.

Je m’interroge et n’y vois, après une réflexion poussée, que 2 hypothèses:

a/ Le malotru d’adjoint à l’urbanisme qui murmurait des couillonneries à l’oreille du maire s’est fait virer en douce courant avril comme d’autres ces derniers temps, et le maire rectifie sa fake news du mois dernier.

b/ Les mois pairs on a droit à une grosse baliverne ( sous ma mandature, il n’y aura rien ) et les mois impairs on a droit au corrigé ( si, si, vous allez y avoir droit à « des beaux immeubles neufs »).

Alors une suggestion: on pourrait ne publier le magazine du bonheur local que les mois impairs. 

Une réelle économie qui pourrait payer les divers frais d’avocat au lieu de les faire supporter par les habitants ( vous me direz que c’est compris dans la hausse de 14% en moyenne d’impôts depuis 2016).

Jean Guy Croland

1 RÉPONSE

  • A compter du 1er septembre 2019, le code électoral va encadrer la communication de la ville de Fontenay-aux-Roses (et celle de toutes les communes) jusqu’aux élections municipales de mars 2020.
    Cette communication devra être totalement factuelle.
    Nous échapperons enfin aux fake news et à l’instrumentalisation des outils de communication par le maire actuel et sa majorité résiduelle.
    Juste un regret toutefois, nous n’aurons plus le plaisir de lire l’article mensuel plein d’humour de JG Croland sur l’éditorial du Maire actuel…

    Gilles Mergy
    Conseiller municipal d’opposition

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )