26 juillet 2021 | 17:57
Vous etes ici:  / Libre opinion / L’égout et l’horreur

L’égout et l’horreur

J’avais décidé de ne plus m’exprimer au regard du risque sur mon emploi à Fontenay.

Mais là, c’est trop. La démocratie est en danger à Fontenay.

Après une campagne de caniveau nourrie de tracts mensongers et dégradants, si Vastel a un tant soit peu de sens républicain il doit foutre immédiatement à la porte sa 1ère adjointe Reigada qui, à la veille de la clôture de la campagne pour les départementales, a fait paraître le tweet mensonger et diffamant vis à vis d’Astrid Brobecker que nous avons lu dans Osez Fontenay.

Qu’elle l’ait retiré n’y change rien. Qu’elle s’en excuse, non plus.

Car même si Mme Brobecker n’avait pas assisté à la cérémonie, ce qui est faux la preuve par photo en a été donnée, quel rapport y avait-il entre le programme d’Astrid Brobecker pour le département et la cérémonie d’hommage à Samuel Paty ? Aucun.

Ce tweet n’était destiné qu’à nuire, qu’à calomnier, qu’à dégrader l’image de Mme Brobecker juste avant le scrutin pour essayer de gagner quelques voix et fort probablement du côté du Rassemblement National. Et manifestement au vu des résultats du 2ème tour ça a (un peu) marché.

Quel niveau de la part de la 1ère adjointe ! Mais pas si étonnant, elle qui nous a dit faire des tweets depuis ses ch…!

Niveau représentatif d’ailleurs de la campagne d’égouts de Vastel-Bataille comme l’a justement souligné Monsieur Giraud dans ce blog.

Si Reigada avait une connaissance même minime des conseillers municipaux, elle saurait combien Mme Brobecker s’est investie pour les écoles, les élèves et les parents d’élève.

Il serait bien douteux qu’elle ne soit pas touchée par l’hommage à un professeur.

Non seulement Vastel doit foutre Mme Reigada à la porte de son conseil mais il doit présenter lui même et avec tous les autres membres de son équipe des excuses publiques pour les propos infamants de sa 1ère adjointe.

Car d’une part comme le dit Monsieur Marteau, il ne peut pas ne pas avoir cautionné ce message odieux, et d’autre part parce que ce n’est pas n’importe quelle adjointe qui se vautre dans l’horreur, mais c’est bien la 1ère.

Tous les membres de l’équipe municipale majoritaire qui ne réagiront pas publiquement à cette horreur seront évidement suspectés par les fontenaisiens de cautionner ces agissements honteux de Mme Reigada.

Il y a un conseil municipal bientôt, on attend le mot du maire.

Pascal Renault

1 RÉPONSE

  • Anne Balin

    Monsieur,
    Vous parlez de la première adjointe et de son tweet inacceptable, et je partage complètement votre avis comme j’ai pu déjà le mentionner dans un précédent commentaire.

    Mais que penser aussi de l’attitude de M Vastel de dimanche soir au moment des résultats des votes des élections départementales et régionales ? Je suis allée au Théâtre des Sources voir la proclamation des résultats, j’ai vu tous les résultats de tous les bureaux mais pas d’intervention du maire ou d’un adjoint. Dans la commune où j’habitais avant, j’avais l’habitude d’aller voir les résultats de la ville et il y avait un discours du maire à chaque fois peu importe le type d’élections. L’année dernière il s’était exprimé pour ses propres résultats.
    Mon voisin m’a dit qu’il est resté très tardivement et que M Vastel a bien réalisé sa mission de maire mais très tardivement quand il n y avait quasi plus de fontenaisiens…que son équipe.
    Etre maire, n’est ce pas être exemplaire et correct aussi avec tout le monde, qu’on gagne ou qu’on perde ?
    Les (non) valeurs communiquées là, une fois encore, et le non respect marqué de ses citoyens, m’atterrent une fois encore…

    Pour tout vous dire, je me suis sincèrement demandée durant un moment si M Vastel ne s’était pas dit comme Xavier Bertrand « Si je perds, c’en sera terminé de ma vie politique »…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )