28 mai 2020 | 07:13
Vous etes ici:  / Libre opinion / Des travaux pharaoniques et sans fin place de la Cavée

Des travaux pharaoniques et sans fin place de la Cavée

Laurent Vastel a décidé unilatéralement d’engloutir des sommes pharamineuses dans ce qu’il appelle « l’entrée de ville » à la Cavée.

Même si cette notion d’entrée de ville n’a aucun sens auprès des urbanistes spécialistes de l’aménagement des villes, puisque cette place est intégrée dans une urbanisation continue depuis le périphérique parisien et ne correspond pas à la limite communale de Fontenay-aux-Roses, Laurent Vastel s’entête.

Il s’entête pour placer une double fontaine (les fontaines ! une obsession de son adjointe et de lui-même) dans un endroit qui est en retrait de rue Boucicaut et qui sera donc très peu visible, formant plutôt un aménagement caché sur la place de la Cavée.

Un acharnement pour réaliser un aménagement dont le cout réel n’a jamais été donné par la municipalité mais qui, à l’évidence, après le creusement du trou et son comblement par des ouvrages en béton, n’est pas mince…

Nous allons probablement apprendre un jour que c’est l’argent du bon dieu (prenant ici le nom de Territoire ou Département ou autre, mais à la fin, c’est bien l’argent du contribuable) qui finance cette obsession …

Un acharnement qui provoque une gêne considérable pour les riverains immédiats de cette place, sans oublier le restaurateur «Par faim d’arômes» qui constate, impuissant, la descente vertigineuse de son chiffre d’affaires et tous ceux, écoliers et personnes âgées en priorité, qui empruntent l’étroit chemin caillouteux où 2 personnes ont du mal à se croiser, entre un trottoir de 30 cm de large et une palissade de chantier.

Alors que l’éclairage public s’allume dans la ville, ce chemin reste dans le noir depuis que le lampadaire a été enlevé, les arbres coupés et la jardinière démolie pour y aménager cette double fontaine…

Une gêne qui comme le montrent les photos ci-dessous, a commencé au début du mois de Mars 2019, qui dure et s’éternise depuis 1 an maintenant pour des raisons diverses et variées mais qui ne sont pas données aux fontenaisiens.

Et personne n’en voit la fin !!!

 

                      Début mars 2019 :                                                         18/07/2019  :                                             

                           07/11/2019  :                                                           

Et aujourd’hui

 

Rappelons nous que le nouveau directeur de services techniques de la ville n’a pas été en mesure de donner une réponse à un expert judiciaire sur l’arrêt du chantier de plusieurs mois lors d’une réunion du 21/11/19 (voir les articles des 28/11 et 2/12/19 dans ce blog).

Rappelons nous que la municipalité donne des dates de fin de chantier qui se décalent au fur et à mesure que le temps passe :

  • Lettre n°3 – mai-juin 2019 / mai-septembre : réalisation de la fontaine, des réseaux, des bordures, du dallage.
  • Lettre n°4 –juillet-août 2019 / juillet à novembre : terrassement de la fontaine, pose des dalles et finition, aménagement de la place.
  • Fontenay Mag de janvier 2020 – page 21 : livraison des travaux fin mars 2020.

Et rappelons également que l’Association La Boissière a demandé par écrit le 04/06/19 à rencontrer Laurent Vastel sur place pour évoquer la dangerosité pour les riverains et les piétons d’une remise en circulation automobile de l’entrée de la rue La Boissière ainsi que l’emplacement et la configuration des nouveaux containers à ordures puisque les containers enterrés ont été supprimés pour permettre la réalisation des travaux d’aménagement de la place de la Cavée.

Un samedi matin de novembre, devant l’entrée du marché, Laurent Vastel m’a précisé qu’il envisageait de ré-ouvrir la circulation automobile rue La Boissière en inversant le sens de circulation. Cette proposition est totalement absurde lorsque l’on constate aujourd’hui l’emprise de cette double fontaine et qui est en opposition totale avec les propositions citoyennes du Comité CSTA pour améliorer la Circulation, le Stationnement et les Transports Actifs

Quand aux containers, ils seraient placés à l’angle des rues Boucicaut et Blanchard, ce qui peaufinerait magistralement l’esthétique urbaine de la place !

En cette mi février 2020, alors que les travaux de la double fontaine avancent par intermittence (et depuis 2 semaines, le samedi matin exclusivement ???) , la municipalité ne donne aucune autre précision aux riverains immédiats et aux fontenaisiens sur le déroulement de ce chantier.

Des travaux pharaoniques entrepris en totale opacité avec de l’argent public, un coût très élevé, un aménagement inutile et opposée à toute transition écologique, une nuisance récurrente pour les riverains depuis bientôt 1 an, et tout cela sans aucune concertation préalable, voir contre l’avis des riverains du quartier…

On se moque de qui?

Bernard Welter

Président de l’association La Boissière

1 RÉPONSE

  • Il faut ajouter à cela la dangerosité pour les enfants qui doivent traverser à cet endroit la rue Boucicaut. Pas de passage piéton et une rue pas lare qu’avant, l’absence de trottoirs côté fontaine… ces travaux sont donc menés au mépris de la plus élémentaire sécurité due par une municipalité à ses concitoyens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )