16 septembre 2019 | 16:42
Vous etes ici:  / Libre opinion / Jean Louis, y’a une séance à l’assemblée mardi!

Jean Louis, y’a une séance à l’assemblée mardi!

Mardi 23 juillet , Greta Thunberg la jeune militante écologiste témoin d’une génération active et gonflée et qui réveille un peu nos (vieilles) consciences engourdies pour tenter de sauver la planète est invitée à l’Assemblée Nationale Française.

Notre député, ami de tous et en particulier de notre maire à la consultation devenue marque de fabrique, dont il va sans doute adouber la candidature à ce nouveau parti qu’est le «Lremodemudifourtouici » pour les municipales 2020, et dont l’assiduité aux séances de l’assemblée n’est plus à démontrer sauf pour les votes sans intérêt et dont on aimerait supposer qu’il reste encore « Vert », pourrait nous faire avec la verve qu’on lui connaît, un résumé succinct, après bien entendu un rappel de la vie palpitante de Mme Loiseau députée  européenne Lremodemudi…etc…, ex première de cordée, un résumé donc de l’intervention de la jeune Greta ainsi que de celles des 4 autres jeunes français qui interviendront dans la même séance.

Allez Jean Louis, pour une fois, un petit effort de com avant l’été. Un par an c’est pas la mort quand même.  On saurait enfin pourquoi on vous a élu. Chiche?

Et promis on viendra tous à la prochaine galette pour vous dire merci. Juré. 

Votre obséquieux fervent défenseur malgré les malfaisants qui sévissent dans ce  blog à quelques jours maintenant de sa cessation d’activé.

Jean Guy Croland

3 RÉPONSES

  • Cher Monsieur Jean Guy Croland, si tel est bien votre nom.

    Je pourrais apprécier vos saillies politiques si elles avaient l’humour d’un Guy Bedos, ce qui n’est, hélas pour vous, pas le cas.

    En l’état, elles ne font que renforcer le sentiment que véhiculent les populistes d’extrême-droite et d’extrême-gauche, « tous pourris ».

    Peut-être est-ce le but que vous visez ? Dans ce cas, je vous plains ; vous n’avez aucune chance de gagner à Fontenay.

    Michel Giraud

  • Merci Monsieur Giraud de votre aimable critique. Elle m’aidera certainement à progresser puisque vous semblez avoir une grande compétence pour juger les humoristes.
    Car comme vous l’imaginez je vise le niveau des meilleurs et je comprends que j’ai quelques progrès à faire pour satisfaire tous les publics dont les plus exigeants comme vous l’êtes assurément.
    Pour le reste je suis d’un avis diamétralement opposé au vôtre.
    Et pour une fois je ne m’essayerai pas à l’ humour pour dire ce que j’ai à vous dire.
    Je ne me contenterai pas, comme vous le faites, de distribuer les bons et mauvais points, je vais détailler ma vision.
    Monsieur Giraud, qui donc alimente réellement les populistes ?
    Ne seraient-ce pas tous ces caciques de la politique qui se font parachuter dans des circonscriptions dont ils n’ont strictement rien à faire?
    Ne seraient-ce pas ces candidats qui viennent quémander des voix 2 ou 3 samedis de campagne au marché pour se faire élire sur leur notoriété et une fois arrivés à leurs fins disparaissent quasiment de la circonscription?
    Ne seraient-ce pas ces députés qui prétendent que venir 2 heures un lundi par mois, pour sauter d’ailleurs un rendez vous sur 2, voire 2 sur 3, et offrir une galette une fois par an autour de propos stratosphériques qui sont à mille lieues de la préoccupation des habitants, c’est établir le lien avec ceux qui l’ont élu?
    Ne seraient-ce pas ces députés qui s’opposent à voir leur nombre diminuer au motif qu’ils perdraient le lien avec leurs administrés, eux qui ne les rencontrent et ne les informent jamais alors qu’ils les représentent ?
    Ne seraient-ce pas ces députés qui reportent par 3 fois un rendez vous demandé par des citoyens pour leur dire en conclusion que s’ils ne sont pas contents d’une action du maire, ils n’ont qu’à monter une liste contre lui aux prochaines municipales ( info donnée dans ce blog)?
    Ne seraient-ce pas ces députés qui ne s’abaissent pas à répondre à un fontenaisien qui leur écrit pour proposer une action intelligente, pratiquée d’ailleurs par d’autres députés, pour rapprocher les élus et les citoyens ( info donnée dans ce blog)?
    Êtes vous bien sûr que ce sont ceux qui dénoncent cet archaïque mode de fonctionnement de certains de nos élus et en particulier de notre député qui se double dans son cas d’un mépris des citoyens et comme je l’ai déjà écrit, fait preuve d’une insupportable suffisance ( avez vous une fois assisté à une réunion galette?), qui alimentent l’électorat populiste?
    Alors je ne dirais certainement pas comme vous le pensez « tous pourris ». Mais je dirais « quelques mauvais ».
    Et ces mauvais là si ils sont peu nombreux suffisent malheureusement pour nous conduire par leur comportement d’une autre époque à ce que la vague populiste qu’ils ont crée nous submerge.
    J’affirme que ce n’est pas en taisant ces comportements inacceptables que l’on évitera le développement du populisme. C’est en revanche en se séparant au plus vite de ces élus du vieux monde aux méthodes du passé que l’on retrouvera une vraie pratique de la démocratie.
    Pour les municipales, ne me plaigniez pas encore, attendez donc de savoir si je propose une liste.
    D’ici là je vais essayer d’améliorer mon humour pour mériter une critique plus positive de votre part.
    Jean Guy Croland

  • Ce que cette discussion traduit me semble t il, c’est la déception par rapport à ce quoi on pouvait s’attendre avec le président Macron : «  le nouveau monde » n’est pas arrivé partout. Le changement d’attitude des élus n’a pas vraiment fonctionné pour tous.
    Et semble-t-il l’approche des municipales n’améliore rien. On s’aperçoit que le jeune parti LREM en manque d’appui locaux commence à composer avec des candidats qui n’ont pas grand chose à partager avec lui voire même se sont opposés à lui, pour faire du nombre.
    On ne peut qu’être déçu de constater que comme les autres LREM compose bien facilement avec ce qui semblait être ses fondamentaux.
    Et c’est bien ce que l’on pourrait vivre à Fontenay avec un LREM, dont notre député est membre et jouera peut-être un rôle dans cette investiture, et c’est là où on peut comprendre la critique, soutenant un maire qui ne partage rien avec ce parti, et s’y est même opposé.
    Quant à la critique de l’humour de monsieur Croland, c’est inutilement blessant et la comparaison avec Guy Bedos est totalement ridicule. C’est plutôt sympa que certains traitent avec humour des sujets sérieux.
    Antoine Mitouard

Répondre à Michel Giraud Annuler la réponse

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )