28 mai 2020 | 06:43
Vous etes ici:  / Libre opinion / Le deuxième plus mauvais score des Hauts de Seine

Le deuxième plus mauvais score des Hauts de Seine

Sur le blog confidentiel et caniveau du Maire sortant, son directeur de campagne se gargarise du score décevant de ses adversaires notamment de G. Mergy arrivé deuxième.
Il est beaucoup plus discret sur le score de son poulain. Il faut dire qu’avec moins de 43%, il est le maire sortant qui a fait le deuxième plus mauvais score dans le 92 parmi les Maires sortants (juste derrière le Maire de Montrouge, ville dans laquelle L. Vastel s’était d’ailleurs présenté aux municipales il y a quelques années).  Beaucoup d’entre eux ont été réélus dès le premier tour.  Les autres sont tous largement au dessus des 45%.
Et pourtant contrairement à beaucoup de ses collègues de droite, Laurent Vastel, après avoir fait des pieds et des mains et promis tout et son contraire, avait obtenu, outre celle de l’UMP et de l’UDI,  l’investiture officielle du MODEM, de LREM (le parti d’E. Macron) et du parti animaliste. Il avait aussi fortement sollicité et  obtenu l’investiture du MRSL. Cela n’a pas empêché sa compagne de rebaptiser ce parti en MRDS (Parti radical de droite), parti qui n’existe pas. Laurent Hénart, Maire de Nancy et Président du MRSL, appréciera sûrement cette marque de mépris.
L. Vastel semble en fait avoir oublié qu’une collection d’étiquettes politiques n’a jamais transformé un mauvais maire en un bon candidat.
Avec sa mise en ballotage au premier tour alors qu’il était persuadé d’être élu largement au premier tour, nous avons collectivement marqué l’essai. Il faudra le transformer fin juin.
Véronique Lafarge

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )