17 juillet 2024 | 23:58
Vous etes ici:  / Libre opinion / Pétition contre le projet d’immeuble rue des Ormeaux / rue la Fontaine

Pétition contre le projet d’immeuble rue des Ormeaux / rue la Fontaine

Le Collectif de voisins de la rue des Ormeaux et de la rue la Fontaine m’a demandé de publier le texte suivant :

Bonjour,

Nous nous sommes constitués collectif de la rue des Ormeaux et de la rue de la Fontaine et souhaitions ici vous informer de la suite donnée à notre pétition contre le projet d’immeuble R+4 en lieu et place de 2 maisons individuelles, au 8-10 rue La Fontaine et 2-4 rue des Ormeaux.

Nous remercions tout d’abord tous les signataires de la pétition. Actuellement, ils sont au nombre de 562 !

De très nombreux fontenaisiens, et dans une moindre mesure des habitants des communes voisines, ont ainsi témoigné du rejet massif de ce projet qui va dénaturer notre quartier agréable, calme, desservant le groupe scolaire des Ormeaux et ont dénoncé d’une manière générale la destruction d’arbres et d’îlots de verdure qui concourent à la fraicheur des villes, au profit d’immeubles massifs, standardisés, imperméabilisant les sols. Nous allons transmettre la liste des signataires (noms, prénoms, code postal) et les commentaires associés au Maire, afin qu’il sache que ce ne sont pas seulement 10 voisins proches qui s’opposent à ce projet…

Ce message a également pour but de vous informer de nos démarches.

Avec l’aide d’un cabinet d’avocat, nous avons tout d’abord envoyé un recours gracieux à la Mairie pour tenter de faire annuler le permis de construire, le 5 avril 2023.

Le courrier en réponse de la Mairie du 4 mai a nié tout préjudice et a rejeté tous nos arguments en les jugeant infondés.

Nous avons donc été contraints de déposer un recours contentieux, enregistré le 29 juin, afin de demander au Tribunal l’annulation du permis de construire. Le mémoire démontre en quoi le projet de la SCI RESIDENCES FRANCO SUISSE nous causera notamment un préjudice de vue, occasionnera un trouble de jouissance en raison de la création de vues plongeantes sur nos maisons et jardins, et portera atteinte à la sécurité publique en raison des caractéristiques du sol (zone d’aléa fort retrait gonflement des argiles et présence de sources) et des conditions de desserte et de circulation du secteur, dans lequel se trouvent le groupe scolaire des Ormeaux.

Nous avons également insisté sur le fait que les dimensions massives du projet porteront une atteinte grave et irrémédiable au secteur pavillonnaire dans lequel il s’implante.

La Mairie a envoyé son Mémoire en réponse le 14 septembre dernier. Rédigé par un avocat valentinois, ce document méconnait profondément les détails de la vie de notre quartier et de notre ville et contient de nombreuses approximations. Par exemple :

  • il indique que « compte tenu du caractère massif du bâtiment actuellement implanté [à l’angle de la Rue des Ormeaux et de la rue de la Fontaine, sur le terrain du projet], on comprend mal en quoi la construction de la résidence aurait pour effet de créer des préjudices de vue aux requérants ». Rappelons que le projet consiste à détruire 2 maisons individuelles (dont une est le « bâtiment massif »), afin de construire sur leurs grands jardins un immeuble Rdc+4 étages avec 27 logements et deux étages de parkings !
  • il indique que l’environnement avoisinant n’est pas pavillonnaire mais hétérogène, avec un immeuble collectif « 1/2 R+4 » en face, alors que celui-ci n’a que 3 étages et est situé à côté du projet… Le projet d’immeuble de 4 étages sera largement plus haut que tous les pavillons voisins.
  • Il indique que l’accès au parking du projet d’immeuble se fera à l’angle de la parcelle dans la Rue de la Fontaine et que de ce fait, la circulation des véhicules ne sera pas ou que très peu accrue sur la Rue des Ormeaux. Or le sens de circulation de la rue oblige bien à passer dans la rue des Ormeaux et devant les écoles primaires et élémentaires !

Enfin, la Mairie demande au Juge que les plaignants l’indemnisent de 5 000 € de frais de défense.

Voilà où nous en sommes à ce jour… Nous ne manquerons pas de vous informer de la suite donnée.

Nous vous remercions pour votre soutien et pour ceux qui ne l’ont pas encore fait, n’hésitez pas à diffuser et à signer la pétition :

https://petitions.eko.org/petitions/arreter-la-surdensification-a-fontenay-aux-roses

L’administrateur d’Osez Fontenay

5 RÉPONSES

  • Pascal Buchet maire honoraire de Fontenay-aux-Roses

    je suis parfaitement d’accord avec les raisons de cette pétition mais il aurait mieux valu qu’une majorité de Fontenaisiens ne permettent pas l élection de cette assemblage municipal qui ne pense qu à livrer la ville aux promoteurs immobiliers.

  • Mesdames et Messieurs du collectif de voisins de la rue des Ormeaux, je vous remercie très sincèrement de faire savoir, par l’intermédiaire de ce Blog et de celui des Nouvelles de Fontenay, les suites qui ont été données à vos 2 actions que j’ai déjà qualifiées de salutaires.

    Votre combat est cependant loin d’être gagné face à un Maire densificateur.
    Et ce, d’autant plus que ce projet d’immeuble se trouve être situé en « tête de pont » d’une opération immobilière beaucoup plus vaste qui se profile puisqu’il semble de plus en plus certain que le collège des Ormeaux soit reconstruit dans la ZAC des Blagis…

    Monsieur Vastel se fiche complètement des pétitions.
    Le juge du Tribunal Administratif s’en tient au strict respect des règles du PLU.

    Il va donc falloir taper plus fort pour « sortir de cette folle course à la croissance urbaine et arrêter de faire grossir les métropoles déjà saturées qui deviennent des repoussoirs » comme je l’ai écrit auparavant dans un précédent commentaire sur cet aberrant projet.

  • Manifestement, le maire de FAR ne connaît pas plus le quartier des Ormeaux que son avocat ; il n’aurait pu autrement laisser passer les inepties (données en exemple) devant servir d’arguments pour défendre ce projet inutile et même néfaste.

  • Bien d’accord avec le commentaire de Pascal Buchet, mais alors il aurait fallu pendant la campagne municipale de 2020 que toutes les forces locales d’opposition à la politique de M.Vastel menée de 2014 à 2020, indépendamment de toute considération de politique politicienne, de politique nationale, de combat d’ego, de vieilles rancunes, de revanche à prendre, de règlement de compte personnel, se mobilisent tous ENSEMBLE.
    Mais on se rappelle de l’absence criante au 2ème tour de beaucoup d’acteurs très bien connus et comptant beaucoup dans la ville, de tract d’un groupe politique bien implanté dans la ville n’appelant à s’opposer à M. Vastel que dans la dernière ligne écrite au recto d’un tract insipide, etc, etc…
    Alors oui, « il aurait mieux valu… » .
    Mais il aurait fallu aussi s’impliquer et jusqu’au bout.
    Espérons que cela ne recommence pas en 2026.
    Daniel Marteau

  • Stein van Oosteren

    Les résistances aux projets immobiliers sont généralement les mêmes et n’aboutissent que rarement. L’argument qu’on va perdre un peu en confort (subir une vue plongeante, une terrasse qui fait du bruit, plus de circulation, etc.) n’intéresse qu’une poignée de riverains et ne fera certainement pas changer la mairie d’avis. Une pétition non plus, car le maire actuel n’en tient absolument pas compte. M. Vastel s’amuse même à écrire dans le Fontenay MAG que ces pétitions ne lui parviennent même pas. Pour lui avoir envoyé moi-même une pétition avec plus de 200 signatures pour demander le retour de la vidéodiffusion des conseils municipaux, je sais qu’il ne répond même pas au courrier. Un silence qui cache une violence que seuls celles et ceux qui ont tenté de dialoguer avec le maire sur des propositions concrètes connaissent. Il faut donc une autre stratégie :

    1/ démontrer que ces logements ne sont pas nécessaires pour obtenir les 1.500 logements que FAR doit construire entre 2012 et 2030 selon le SDRIF. Difficile, car le programme des constructions n’est pas encore fixé.

    2/ démontrer une violation du PLU : seul un jugement le tribunal défavorable à M. Vastel sera écouté.

    3/ faire une contre-proposition : au lieu de dire « non, non », proposer une solution moins densificatrice à la place. Quelle artificialisation et combien d’étages seront acceptables selon vous ? C’est comme ça que le projet du prolongement de l’A10 a été évité par le Fontenaisien Louis Pouey-Mounou : en proposant l’idée d’une Coulée Verte.

    4/ Unir vos forces en créant une grande mobilisation citoyenne pour défendre une vision d’avenir plus verte, plus apaisée et plus sûre pour FAR.
    4A/ Vous vous inquiétez de la sécurité des enfants ? Cet argument ne sera entendu que si vous vous associez p.e. à FARàVélo qui propose une réflexion globale sur le plan de circulation de la ville, qui actuellement ne favorise que la voiture au lieu de la marche et du vélo. A défaut d’action, le secteur sera bientôt inondé par les 2.500 voitures des 2.500 ménages du Panorama, car notre ville n’est pas marchable ni cyclable.
    4B/ Vous êtes contre l’artificialisation ? Associez-vous à Fontenay en Transition pour proposer un projet pour notre ville qui protège nos sols de l’artificialisation. P.e. en refusant le remplacement du Collège des Ormeaux par de nouveaux immeubles et en proposant un projet de rénovation moins émettrice à la place. Mobilisez-vous de manière transpartisane.
    4C/ Vous voulez de l’ombre et des espaces verts ? Proposez de désartificialiser le site du Collège des Ormeaux pour en faire un parc.
    4D/ Exprimez-vous haut et fort dans les réunions publiques pour faire entendre votre vision de la ville. Car comme ces réunions sont généralement vides (car les comités des habitants ont été découragés depuis des années) M. Vastel considère que tout le monde apprécie son travail.
    4E/ Participez à la construction d’une vision alternative de FAR d’ici aux élections municipales de 2026 pour éviter que l’écoute et la démocratie à FAR continuent à être « en panne », source : https://www.nouvellesdefontenay.fr/a-fontenay-aux-roses-la-democratie-participative-est-en-panne/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )