21 septembre 2020 | 10:19
Vous etes ici:  / Libre opinion / C’est dommage que Monsieur Buchet ne lise pas Osez Fontenay

C’est dommage que Monsieur Buchet ne lise pas Osez Fontenay

C’est en tous cas ce qu’il faut supposer.

Ou alors il imite Monsieur Vastel qui ne répond pas aux questions qui le gênent ou aux auteurs qu’il n’aime pas .

Je  lui demandais et le refait ici s’ il faut s’attendre en cas de nouvelles élections complètes en septembre, ou encore plus tard, à une nouvelle liste qu’il conduirait après être arrivé 3 eme le 15 mars.

La question me semble légitime quand on voit bien que seule une union de toute l’opposition peut mettre fin, enfin, à 6 ans de gestion de la ville bien peu démocratique.

Une réponse de Monsieur Buchet devrait intéresser pas mal de Fontenaisiens.

Je la lui repose donc, cordialement.

Pascal Renault

6 RÉPONSES

  • Patience M. Renault !
    Votre question est excellente, mais elle est bien trop précipitée. Attendons plutôt de connaître le vrai contexte de la suite de l’élection municipale; en particulier nouveau 1er tour ou pas.
    Dès lors que le contexte précis sera fixé, notre Maire honoraire, homme politique expérimenté, saura prendre avec sagesse la bonne décision.
    Espérons néanmoins que le principal bénéficiaire d’une telle décision saura faire lui aussi des arbitrages à la hauteur d’une telle sagesse…
    Michel Bayet. Membre du Modem.

  • Mais Monsieur Bayet , c’est bien d’une élection dans un contexte où il serait décidé de refaire les 2 tours sur lequel je questionne Monsieur Buchet .
    Dans le cas d’un second tour uniquement , j’ose espérer que ses valeurs démocratiques et son opposition,justifiée, à Monsieur Vastel ne l’amèneront pas à se maintenir et le conduiront tout naturellement à s’unir avec toute l’opposition et à appeler tous les fontenaisiens à s’opposer à la poursuite de cette mandature totalement décalée .
    Ou alors …
    Bien entendu on peut poser la même question à Madame Bourdet. Mais pour elle, alors uniquement pour une nouvelle élection complète puisque avec 7% le 15 mars elle ne peut pas se maintenir s’il n’y avait qu’un second tour.

  • J’ai du mal à voir où Pascal Renault veut en venir en écrivant ceci.
    Il y a eu des élections le 15 mars, qui ont abouti à trois listes ayant le droit de se présenter au deuxième tour.
    Les leaders des deux listes en opposition au maire sortant se sont parlé dès le soir 15 mars. Gilles Mergy qui était celui qui avait fait le meilleur score des deux listes pour un renouveau a dit ses conditions pour entamer les pourparlers de la fusion des listes avec lui en tête de liste. Ces conditions ont été acceptées IMMEDIATEMENT. (Ce que Mergy reconnait).
    Le leader de la liste qui a accepté de se désister pour une fusion a consulté les groupes distincts qui composaient sa liste pour recueillir leurs perceptions, et celles-ci ont été remontées à Gilles Mergy.
    Je n’ai aucun doute que Gilles Mercy, est capable de comprendre qu’il faut prendre en compte les perceptions de ses alliés pour créer une dynamique susceptible de le conduire à la victoire. Aussi tant que les pourparlers sont en cours, je ne peux être que convaincu qu’il fera preuve d’écoute et d’empathie, et il qu’il montra ainsi qu’il est capable d’être le prochain maire.

    Par ailleurs, au niveau national, le Parti Socialiste qui s’appuie sur un réseau d’élu.e.s, maires, maires-adjoint.e.s, président.e.s de région ou de département dans toute la France est en train de mettre en place une dynamique d’échange d’expériences, à laquelle le PS de Fontenay-aux-Roses participe pleinement. De nouvelles personnes s’impliquent sur la ville et iront sur le terrain pour discuter avec pragmatique en s’appuyant sur ce qui marche ailleurs pour reconstruire Fontenay après le déconfinement et la France d’après. Si on recommence le deuxième tour, la dynamique autour d’une seule liste d’opposition au sortant ne pourra se faire que s’il y a un leader qui s’impose et sachant respecter ses alliés. Pour l’instant rien ne permet de présumer le futur.

  • Dans ce blog, chacun peut exprimer des avis personnels..

    Mais à lire le commentaire de Mme Ezratty, on a le sentiment qu’elle prend la parole au nom de Pascal Buchet.

    Or, elle n’était pas sur sa liste au premier tour. Elle n’était pas non plus sa directrice de campagne, ni son mandataire financier.

    Elle n’est pas plus – enfin je crois – la représentante officielle du Parti Socialiste dans notre ville.

    Si P. Buchet veut prendre position dans ce débat, il peut le faire directement il me semble. Il n’a pas besoin d’une porte parole qui n’en est pas réellement une.

    Comme le dit P. Renault dans ses deux derniers articles, il faut battre L. Vastel et pour cela il faut un rassemblement autour du candidat de l’opposition arrivé deuxième.

    Elisabeth Leroy

  • Vous focalisez sur P.Buchet mais lui +G.Mergy ne terrasseront le maire actuel….

    Les autres candidats ont ils dit quelque chose? Les Bourdet, Alvaro er compagnie se sont ils prononcés sur un ralliement à Monsieur Mergy ? Ont ils appelé leurs électeurs à voter Mergy?

  • Il est clair qu’avec 17 % , ce qui est plus que les 3 autres listes réunies, la position de monsieur Buchet sur une union pour battre L. Vastel est nécessaire mais pas suffisante. Commençons par le commencement : s’il ne veut pas d’union , ou si il la rend impossible, c’est perdu. Mais vous avez raison il faudra un ralliement de tous pour arriver au bout.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )