23 septembre 2021 | 22:28
Vous etes ici:  / Libre opinion / Chronique de lecture : Les imposteurs du bio, Christophe Brusset, Flammarion – Des limites du bio…

Chronique de lecture : Les imposteurs du bio, Christophe Brusset, Flammarion – Des limites du bio…

Mon appréciation : ♥♥♥♥ / 5

Ma chronique sur Babelio : Un titre accrocheur qui laisse penser que l’auteur va nous dévoiler tous les dessous nauséabonds de l’industrie du bio. Il y a en effet un peu de ça dans le livre, mais cela ne me semble pas être l’essentiel…

En fait, Christophe Brusset passe en revue les limites des labels “bio” :

  • Des cahiers des charges qui ne concernent que les processus de production et de fabrication, mais pas la qualité des produits, et dont l’application est insuffisamment contrôlée ;
  • Des cahiers des charges qui ne prennent pas en compte certains critères comme l’impact sur l’environnement ou la protection des travailleurs ;
  • Des pratiques qui facilitent la fraude, par exemple en permettant à un producteur de faire à la fois du bio et du non bio, ou via l’importation massive de certains produits ou composants depuis des pays où les contrôles sont quasi impossibles ;
  • La multiplication des labels bio, qui ne permet pas aux consommateurs de s’y retrouver facilement ;
  • Les surcoûts du bio, qui sont bien réels, mais ne justifient pas tous les sur-prix pratiqués par des distributeurs qui ne voient souvent dans le bio qu’un moyen d’augmenter leurs marges.

Il inclut également, au fil de l’eau ou dans des chapitres dédiés, quelques conseils sur le choix des meilleurs distributeurs (bio et/ou circuits courts) et sur l’utilisation d’applications numériques permettant de mieux s’y retrouver parmi les labels et les évaluations de produits disponibles (notamment le nutricode).

Il termine enfin sur une diatribe certainement justifiée contre l’inaction des politiques, ou leur trop grande écoute des lobbys, et une charge anti-européenne qui paraît très exagérée.

Un livre utile, qui n’exclut pas un minimum d’esprit critique chez le lecteur…

Michel Giraud

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )