14 avril 2024 | 23:28
Vous etes ici:  / Libre opinion / Conseil municipal du 9 mars prochain : une délibération cruciale pour l’égalité entre les femmes et les hommes

Conseil municipal du 9 mars prochain : une délibération cruciale pour l’égalité entre les femmes et les hommes

La loi du 4 août 2014 portant sur l’égalité réelle entre les femmes et les hommes prescrit aux collectivités de plus de 20 000 habitants de présenter, préalablement aux débats sur le projet de budget, un rapport sur la situation en matière d’égalité entre les femmes et les hommes.

Ce rapport comprend deux parties : une première portant sur l’égalité femme/homme au sein de la collectivité. Une seconde portant sur les politiques publiques menées sur le territoire.

Ce rapport est d’une importance cruciale pour identifier les inégalités persistantes dans notre commune et identifier les politiques réellement mises en œuvre. Il permet aussi de voir quelle importance est donnée à l’égalité par un pouvoir politique en place.

Ce dossier est important pour comprendre les enjeux sociétaux de notre ville. On apprend notamment que :

  • dans notre ville, les femmes sont plus nombreuses que les hommes : 13865 femmes contre 11666 hommes en 2019 ;
  • les femmes fontenaisiennes sont sous-représentées parmi les CSP+ ;
  • les écarts de salaires entre femmes et hommes à Fontenay-aux-Roses sont plus importants que ceux que l’on retrouve au niveau national.

Lors de la présentation du rapport en 2021, j’avais été très étonnée que la seconde partie portant sur les politiques locales soit ignorée voire prise avec le sourire par certains élus qui ne parviennent pas à intégrer que l’absence de parité et d’égalité est un combat de justice sociale.

Depuis 2022, je me réjouis que ce volet soit désormais traité avec sérieux. Il reste que certains sujets identifiés par la loi ne sont pas réellement abordés dans ce rapport, telle que la lutte contre le système prostitutionnel alors que notre commune n’est pas épargnée par ce fléau. De même, la précarité des femmes ne fait l’objet d’aucune mesure concrète.

Il est donc nécessaire d’aller plus loin et de répondre dès cette année à l’ensemble des volets imposés par la loi de 2014.

Léa-Iris POGGI
lea.poggi.fontenay@gmail.com
Conseillère municipale indépendante

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )