19 décembre 2018 | 06:31
Vous etes ici:  / Libre opinion / Conseil municipal : le Maire seul contre tous

Conseil municipal : le Maire seul contre tous

L’ordre du jour du Conseil municipal du 12 novembre était relativement chargé. Sur le rapport d’activité de la SPLA, il a fallu attendre la présentation orale de sa Directrice pour disposer de quelques éléments sur les deux études pilotées par cette structure : une sur le mail Boucicaut et une sur le Panorama.

En résumé, pour un montant de quelques centaines de milliers d’euros, ces deux études sont parvenues aux mêmes conclusions que celles réalisées avant 2014 : consolidation du caractère sportif du panorama et nécessaire restructuration du mail Boucicaut avec un portage financier à étudier.  Mais malgré ce résultat aussi négligeable, le Maire était quand même content de lui

Sur la décision modificative du budget 2018, au delà de quelques ajustements techniques traditionnels, on a pu constater une non maitrise des dépenses de fonctionnement (il serait notamment utile de connaître l’évolution du train de vie de la municipalité et la hausse des frais de bouche, de mission et de réception) et l’annulation de plusieurs projets d’investissement sur la voirie municipale.

Par ailleurs, une délibération permettant de mettre en œuvre trois opérations de la ville selon la mécanique des autorisations de programme/crédits de paiement (AP/CP) a été présentée. Le choix des AP/CP pour des opérations pluriannuelles est logique. Le coût du projet de rénovation a minima du gymnase du parc (6,9 M€ pour une mise aux normes et la création d’une salle de musculation et d’un club house) parait, selon plusieurs experts consultés en amont, extrêmement cher. A ce coût, il convient en outre de rajouter le coût de la structure provisoire au panorama 1,8 M€ dont les qualités d’isolation thermique seront tellement mauvaises qu’on peut la qualifier de passoire thermique.

Concernant les vœux et les questions orales déposées par le Mouvement Radical, le PCF, EELV et l’union associative, le débat n’a véritablement eu lieu que sur le sujet de la gratuité des transports. Sur les autres sujets, le Maire a, à son habitude, balayé d’un revers de main et a répondu de manière particulièrement méprisante.

Quoi de neuf sous le soleil pourraient penser les lecteurs de cet article ?

La nouveauté c’est que les élus de la majorité municipale n’ont fait que le service minimum pour présenter leurs délibérations et ne sont jamais montés au front pour les défendre. Le Maire a été bien seul pour les porter et pour dénigrer les élus de l’opposition.

Le début de la fin ?

Gilles Mergy

1 RÉPONSE

  • Après que MM Durand et Ribatto aient voté comme l’opposition au conseil municipal du 24 septembre sur l’amendement proposé par le groupe de Michel Faye, ne serait-ce pas plutot le milieu de la fin ?
    M. Ribatto ne commecerait-il pas à préparer sa liste pour 2020 ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )