29 mars 2020 | 10:20
Vous etes ici:  / Libre opinion / De toute évidence, l’urgence depuis 3 ans est la réparation de ce PLU.

De toute évidence, l’urgence depuis 3 ans est la réparation de ce PLU.

La municipalité actuelle à toujours maintenu que ce PLU est « extrêmement protecteur de nos zones pavillonnaires », ce qui est scandaleusement faux.

L’analyse édifiante des effets potentiellement néfastes de ce PLU par Jean-François Bresse (1) en juin 2016 indiquait déjà cela. Le PLU de Fontenay-aux-Roses permet une densification d’un facteur 3, au moins, à travers l’ensemble des zones définies (UA, UB, etc), et c’est excessif !

Malgré cet avertissement, et malgré même que le Commissaire Enquêteur en fait un élément dans son rapport, Mr. L Vastel à toujours refusé de considérer le danger encouru.

Aujourd’hui, dans son propre tract (2), Mr L. Vastel admet savoir que notre PLU n’est pas protecteur, et qu’il a besoin d’être modifié pour permettre une plus grande protection de la voracité de prospection de la part des promoteurs. Cette voracité qui est confirmé par le vécu de beaucoup de Fontanaisiens, qui recoivent des offres de promoteurs quasi hebdomadaires depuis la mise en place du PLU. Pas avant !!!

L’imaginaire « protection maximale » qu’offre le PLU de L. Vastel à permi, en trois ans, d’implanter (ou de prévoir l’implantation de) 2125 nouveaux logements (3). Le SDRIF nous en impose que 1500, et que pour la date butoir de 2030, mais L. Vastel (et M. Faye) nous a mis sur une trajectoire de croissance exorbitante. Et rien ne garantit l’interruption de cette courbe de croissance, cette courbe de bétonisation et de densification !

Le lancement d’études de faisabilité n’est que le début, ne nous faisons pas berner !

Une après l’autre, les maisons feront place à de grosses structures, avec des murs végétalisés et des balcons et bacs, permettant d’échapper à l’obligation de laisser un peu de « pleine terre ». La motivation n’est pas tant la nécessité de densifier, le mobile principal est pécuniaire. Cette densification, on nous l’imposera. Pour le plus grand bien, ou pour le bien le plus grand ?

Si nous laissons faire L. Vastel et son PLU, Fontenay-aux-Roses perdra son charme et son âme pour finir par correspondre à l’uniformité qui nous entoure, avec des constructions tout droit sorties des catalogues des promoteurs. Sans intérêt particulier …

Il n’est pas intéressant de savoir que la loi ALUR est une loi Dufflot ou une loi Hollande. Il faut juste vouloir l’appliquer à bon escient. Elle a été crée pour proteger les espaces naturels et agricoles, pour donner un coup d’arret à l’artificialisation des sols, et pour éviter l’étalement des zones urbaines.

A Fontenay-aux-Roses, entourée de villes voisines, il y a notre ville à protéger, tout comme les villes nous entourant doivent protéger la leur. Pas besoin d’en faire une salade.

Une trajectoire de densification maitrisée, l’accroisement de 1300 logements à l’horizon 2030 amène Fontenay-aux-Roses à la limite des possibilitées en matière de minéralisation, densité, population et urbanisme.

(1​) http://www.nouvellesdefontenay.fr/les-points-importants-du-futur-plu-plan-local-durbanisme/

(2​) https://www.fontenay-demain.fr/rapidoweb/Lettre-pavillons_DEF.pdf

(3) ​https://www.untempsdavancepourfontenay.fr/wp-content/uploads/2020/02/Tract-Logements-Futurs.

Jan Baijer

6 RÉPONSES

  • Bonjour Jan Baijer, et merci pour cet article de qualité, donnant les références bibliographiques permettant aux citoyens de vérifier la véracité de vos propos. C’est un article informatif, argumenté, qui élève le débat démocratique et je suis d’accord sur quasiment tout ce que vous dites. Mais je me dois de prêcher pour ma paroisse ; et d’ajouter que M. Faye, sur les 4 ans en responsabilité comme maire-adjoint à l’urbanisme, a accordé des permis de construire pour 110 logements. Quand il a été exclu, et que M. Vastel a repris le flambeau, il a accordé des permis pour quelques 740 logements en 2 ans… Ces chiffres sont vérifiés et vérifiables sur le site http://www.pourfontenay.fr ; J’aimerais conclure en disant que c’est un vrai plaisir de vous avoir dans cette campagne : j’apprécie particulièrement votre intelligence, la qualité de vos arguments (votre rigueur scientifique me correspond), le tout au service des citoyens. Vous êtes quelqu’un de chaleureux et de bienveillant, même avec les personnes qui n’appartiennent pas à votre liste, comme j’ai pu le constater sur le marché le samedi matin.

    Laurent Marulaz (Liste associative, écologique et citoyenne, POUR FONTENAY, colistier de Suzanne Bourdet)

  • Maxime Messier (EELV, liste menée par Gilles Mergy)

    Cher M. Marulaz
    S’il y a eu peu de logements construits de 2014 à 2017, c’est parce que l’urbanisme à Fontenay était régi par l’ancien Plan d’Occupation des Sols très protecteur.
    M. Faye et Mme Bourdet n’y sont donc pour rien 😉
    Par contre, l’augmentation des constructions est significative depuis l’entrée en vigueur du PLU de M. Faye et M. Vastel.
    Pour stopper cette course effrénée au bétonnage de la ville, la liste de M. Mergy proposera une révision de votre PLU, notamment pour augmenter la part des espaces verts et boisés, et pour limiter les hauteurs des constructions.

  • Il est vrai que M. Faye et Mme Bourdet répètent sans arrêt l’argument que quand ils étaient aux affaires le nombre de permis signés étaient moins important qu’ après qu’ils aient été remerciés (!) par L. Vastel.
    C’est dommage que se voulant être des candidats sérieux et au dessus de tout reproche, M. Faye et Mme Bourdet oublient volontairement de préciser la date d’application du PLU.
    Comme le PLU a coïncidé a peu près avec leur départ du conseil municipal, c’est bien parceque Fontenay était sous le régime du POS que M. Faye a pu ne signer que peu de permis de construire. En ce sens ce n’est pas grâce à l’action de M.Faye que le nombre de permis a été limité .
    L’argument développé par M. Faye et Mme Bourdet est donc totalement trompeur. Mais ça marche puisque manifestement et malheureusement il trompe beaucoup de Fontenaisiens.
    Par ailleurs, mais c’est un autre débat, il est clair que le couple Vastel-PLU, permet de faire pousser beaucoup beaucoup plus de béton, ce n’est pas contestable.

  • MM Messier et Mitouard,
    Je vous remercie d’admettre implicitement les bons résultats de M. Faye à l’urbanisme, bien que vous soyez obligés de vous y mettre à deux pour expliquer que ce n’est pas vraiment de son fait.
    Ne vous êtes-vous pas demandé si l’appétit vorace des promoteurs n’avait pas été exacerbé parce qu’ils avaient eu vent de l’exclusion de M. Faye?
    Parce que les citoyens méritent mieux qu’une surenchère de contre-arguments,
    Parce que nous leur devons la vérité, rien que la vérité et toute la vérité,
    Parce que nous sommes tous sincères dans notre envie de préserver l’esprit village de Fontenay-aux-Roses,
    Je vous prépare une série d’articles de blog sur l’urbanisme.
    Loin de blabla politicien et des différentes manières de réécrire l’histoire, seuls les actes comptent.

    Laurent Marulaz (Liste Associative, Ecologique et Citoyenne, Pour Fontenay, colistier de Suzanne Bourdet)

  • Si je n’est pas été assez clair, je vais être direct ici.
    M.Faye trompe son monde quand il fait croire que c’est grâce à sa présence à l’urbanisme que le nombre de permis a été limité.
    Pendant la présence de Faye à l’urbanisme c’était le POS qui limitait l’appétit des promoteurs.
    Il est parti à l’arrivée opérationnelle du PLU . PLU surdensificateur qu’il a construit avec M.Vastel et qui suscite l’intérêt des promoteurs.
    S’il était resté il n’aurait pas pu s’opposer à l’accroissement du nombre de permis, PLU en vigueur oblige.
    Pas plus que Vastel n’aurait pu s’y opposer s’il en avait eu l’intention.
    Donc M.Faye trompe les fontenaisiens.
    Je ne vois pas en quoi j’ai laissé penser implicitement que M.Faye a eu de bons résultats. Votre logique m’échappe.
    Le résultats de M. Faye c’est qu’il a fait arriver M. Vastel comme maire et qu’il a élaboré avec lui un PLU sur densificateur.
    Et ca c’est un très mauvais résultat.
    Et pendant qu’il était adjoint le matin il tirait sur la majorité le soir.
    Et ça c’est une très mauvaise attitude.
    C’est plus clair comme ça?

  • Personnellement, je vous avais compris du premier coup :+)
    On le dit et on le répète : tromperie dans ce domaine (dans d’autres aussi). C’est tellement gros que j’ai du mal à croire que l’on peut tenter de diffuser cette tromperie sans en avoir été conscient. La démonstration (certes très bien faite Mr Mitouard) en est si simple.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )