13 juillet 2020 | 10:02
Vous etes ici:  / Libre opinion /  Des  propos de Suzanne Bourdet dans son blog qui choquent

 Des  propos de Suzanne Bourdet dans son blog qui choquent

Dans un 1 er article, Suzanne Bourdet à propos de la fusion des listes d’opposition écrit  »  Gilles Mergy a refusé, sa liste ayant voté contre cette fusion « à l’unanimité » . C’était fermé, poliment cassant  » .

Je crois que ceci est inexact si j’en crois les propos rapportés dans Osez Fontenay à ce sujet :  » Ont-ils déjà oublié les propositions qui leur ont été faites pour joindre la liste d’union …. qu’ils n’ont pas acceptées?   » Ce qui recoupe d’ailleurs les  informations que nous avons pu avoir les uns ou les autres. Pour fusionner il faut discuter, accepter des compromis déjà en terme de nombre et de qualité de poste. D’autres l’ont fait. Suzanne Bourdet peut elle vraiment affirmer que rien n’a été proposé ? Et elle, au nom de sa liste, a-t-elle accepté les nécessaires compromis, proposé des alternatives? Peut-elle répondre oui à ces deux questions?  

Suzanne poursuit à propos de ce que propose Gilles Mergy par : » aucune préoccupation concernant la population « . 

C’est particulièrement déplacé pour un programme qui a été construit au cours d’ateliers réunissant de nombreux fontenaisiens et qui a fait la synthèse cohérente des souhaits des habitants. Et qui se consolide et s’enrichit depuis avec l’apport des idées du programme de Pascal Buchet.

Suzanne enchaine par :  » Dans ces conditions, aucune des deux listes ne peut se prévaloir de notre soutien ».

C’est totalement incohérent pour une personne et une équipe qui se disent préoccupées par Fontenay et les Fontenaisiens. Car si l’union des 2 listes de Mergy et Buchet n’est pas soutenu donc n’a pas la préférence de S. Bourdet et M. Faye, pourquoi alors avoir autant essayé d’y participer. Elle n’aurait pas fait changer le programme entre les 2 tours. Donc ce qu’elle acceptait en voulant s’y joindre, elle ne l’accepte plus parce qu’elle n’en fait pas partie.

En écrivant cela , elle indique clairement que la liste de G. Mergy n’a pas son soutien parce qu’elle et Michel Faye n’en font pas partie. Ce n’est donc pas une question de programme mais de personnes. Est ce conforme à l’esprit démocratique dont tous les deux se réclament? Et en écrivant ne soutenir aucune des 2 listes , Suzanne  Bourdet exprime qu’elle ne fait aucune différence entre les listes Mergy et Vastel pour l’avenir de Fontenay!

De fait en ne prenant pas position pour la liste à laquelle elle souhaitait tant participer, elle contribue à faire élire celle de L. Vastel puisqu’il manquera des voix à celle de G. Mergy.

Dans un second article, Suzanne Bourdet écrit à propos du recours sur le projet d’immeuble de fond de place de Gaulle : « C’est Michel Faye qui a rédigé ce recours ».

Ecrire que  » C’est Michel Faye qui a rédigé ce recours  » est tout à fait inexact. J’en étais. Nous avons élaboré ce recours entre membres de l’association Fargo avec d’autres associations dont des membres de l’association Conservatoire Soubise et Civifar (Suzanne Bourdet cherche un mauvais procès à Bernard Welter en differençiant les membres et les associations. Enfantillage inutile ) et auquel s’est joint activement Michel Faye.

Cette personnalisation des actions d’un groupe sur la seule personne de Michel Faye est bien mal venue. C’est une action de groupe et si le travail de Michel n’est pas contesté, je conteste totalement le fait de dire que c’est le sien seul qui a produit ce recours. C’est le fruit de discussions, de commentaires, de relecture, de rédaction, etc… Dire que c’est le seul travail de Michel Faye, c’est non seulement faux mais insultant pour tous ceux qui ont consacré des heures à ce recours.

Suzanne, je m’adresse à vous, que la déception de ne pas participer à la réunion des listes de Gilles Mergy et Pascal Buchet soit grande, c’est tout à fait compréhensible.

Que cela vous amène à dire des choses inexactes, c’est gênant.

Que cela conduise à favoriser la réélection de L. Vastel en s’abstenant ou en votant blanc ou nul, c’est faire bien peu de cas de Fontenay et des Fontenaisiens .

Votre attitude qui apparait maintenant clairement être une revanche à cause d’ un intérêt personnel non satisfait est étonnant de votre part.

C’est une lourde responsabilité que vous prenez là pour des raisons de satisfaction individuelle que vous faites passer devant l’intérêt général de Fontenay et ds Fontenaisiens.

Nous ne pouvons qu’espérer que vos électeurs sauront le 28 juin différencier le « vote revanche » que vous proposez en ne soutenant pas la liste de G. Mergy du « vote d’espoir » pour Fontenay.

Je vous dis, quand même, amicalement,

Daniel Marteau

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )