21 avril 2024 | 08:01
Vous etes ici:  / Libre opinion / Eviction de l’adjointe au maire en charge du quartier des Blagis, un résultat inattendu

Eviction de l’adjointe au maire en charge du quartier des Blagis, un résultat inattendu

Le vote de la 1ère délibération du conseil municipal du 22 juin 2023 ne s’est pas déroulé dans un climat apaisé. En préambule, le maire a rappelé que la majorité ne pouvait pas se permettre qu’une élue ne vote pas une augmentation de taxe foncière et, qu’en conséquence, la délibération était parfaitement justifiée. Cette explication n’était pas mentionnée dans le rapport de présentation de ladite délibération. 

Avec Gilles Mergy, nous avons défendu la liberté d’expression et la nécessité que toutes les voix soient entendues afin que notre assemblée puisse prendre les meilleures décisions au bénéfice des fontenaisiens.

Après une heure de débat, les conseillers ont voté à bulletin secret, un isoloir ayant été placé dans la salle du conseil municipal à cet effet.

Le résultat de ce vote a montré, contre toute attente, un fort soutien à l’adjointe au maire puisque 14 conseillers ont voté pour le maintien, 3 se sont abstenus et 18 ont voté contre le maintien.

Cela signifie que 17 conseillers municipaux dont, a priori, une dizaine d’élus de la majorité n’ont pas suivi le maire dans son argumentaire.

Cet épisode témoigne de la fragilité de la majorité Fontenay Demain dont la pluralité s’érode au fur et à mesure que le mandat avance dans le temps, certains de ses membres n’hésitant plus à faire état de leur désaccord avec le maire.

Léa-Iris POGGI
Conseillère municipale indépendante
lea.poggi.fontenay@gmail.com

2 RÉPONSES

  • Sophie Faitrop-Cauden

    Bravo, l’idée de l’isoloir est excellente et le résultat sans appel.
    Le manque de transparence dans les délibérations va devenir plus difficile pour certains.
    Quelle bonne nouvelle !

  • Sophie Faitrop-Cauden

    Même si je ne partageais pas toujours ses points de vue, je remercie vivement Madame Gaignard pour son engagement sincère et regrette son éviction.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )