23 octobre 2020 | 01:06
Vous etes ici:  / Libre opinion / Fin 2017, début de la fin de l’actuelle municipalité?

Fin 2017, début de la fin de l’actuelle municipalité?

La trêve des confiseurs s’est transformée en déliquescence pour l’actuelle municipalité confrontée à sa frénésie immobilière. Celui qui devait être le dernier Conseil municipal de l’année n’a pas pu se tenir jusqu’au bout par manque de quorum, onze élus de la “majorité” sur 27 s’étant portés absents, l’opposition présente quittant la salle refusant de valider de fait les choix immobiliers de la majorité en restant au Conseil. L’actuel Maire a dû reconvoquer un conseil de rattrapage entre les fêtes (27 décembre) mais sans nécessité de quorum comme le prévoit malheureusement la loi pour faire passer ses projets immobiliers. Mais la désertion de la majorité n’a fait que s’amplifier: treize élus absents soit près d’un élu de la majorité sur deux !

Qu’a donc voté ce conseil sans quorum et aux élus de la majorité à moitié absents ?

A l’unanimité des présents, le vélib notamment électrique a été adoptée pour Fontenay, l’opposition ayant cependant dénoncé que le Département où siège Mr Vastel maintienne sa taxe sur les stations Vélib qui sera payée soit par la commune, soit par l’usager…

Sur le projet de logements aux Mouilleboeufs, l’opposition a regretté que l’actuelle municipalité ait supprimé le projet de commerces de proximité tant attendu dans ce quartier éloigné du centre ville.

Mais pour l’actuelle municipalité, l’essentiel de ce conseil de rattrapage concernait trois points pour lesquels l’opposition s’est justement opposée dans l’intérêt des Fontenaisiens.

Le premier concerne la scandaleuse résiliation de la convention dont bénéficiait la ville pour maintenir publique le parvis du Château La Boissière. La délibération vise en effet à redonner au privé cet espace et pouvoir ensuite construire cet immeuble massif entre le marché et le château imposé dans tous les scénarii . Rappelons que cette convention avait été obtenue par la précédente municipalité auprès du propriétaire pour maintenir cet espace public jusqu’à 2038 voire plus ce qui a permis de réaménager cet espace en 2012, valoriser l’entrée du château devenu Maison de la musique et de la danse, en le dégageant au mieux des stationnements que l’actuelle municipalité vient d’autoriser au détriment de la sécurité et de la qualité de vie… Après avoir supprimé l’espace boisé classé de toute la place de Gaulle y compris ce parvis pour y abattre les arbres, triplé la constructibilité de la ville, l’actuelle municipalité vient donc de décider la privatisation immédiate de ce parvis du château ! L’opposition a bien évidemment voté contre.

La seconde délibération vise la vente du conservatoire de la rue du Dr Soubise. L’actuelle municipalité vient donc de décider là encore sans quorum de vendre la quasi-totalité de ce patrimoine à un prix bas fixé pour des locaux d’activités alors que rien n’empêche les heureux acquéreurs de revendre à prix fort pour des logements voire y construire des extensions. Rappelons là aussi que la précédente municipalité avait fait de ces locaux un projet de co-élaboration avec le comité d’habitants et l’association du quartier (forme la plus intégrée de démocratie locale participative), et avait abouti à un bail emphytéotique pour conserver ces locaux dans le patrimoine municipal. La destination devait être co-décidée avec les représentants des riverains et du quartier…c’était avant que l’actuelle municipalité n’arrive et fasse le contraire de ce qu’elle avait promis pendant la campagne … L’opposition a donc voté contre cette vente inique.

La dernière délibération visait le projet immobilier de la Cavée et notamment le pavillon du bas de l’avenue du Général Leclerc actuellement muré alors qu’il devait loger des Fontenaisiens avec des loyers modérés depuis 3 ans… Sa vente est prévue au prix d’un terrain pavillon démoli… L’opposition a voté contre refusant de faire confiance au Maire et aux promoteurs dont le projet vise une surdensification, la suppression de plusieurs pavillons dont le maison verte et l’abattage du beau cèdre.

Triste fin d’année pour la démocratie et la qualité de vie de Fontenay !

Pascal Buchet

8 RÉPONSES

  • Laurent TRESCARTES

    Bonsoir à vous.

    Je découvre et lis avec attention les différents articles consacrés à la cession du Conservatoire.

    Je comprends, à cette lecture, que vous vous interrogez sur de nombreux points qui pourraient être facilement traités avec une simple discussion/explication.

    Je ne peux que vous proposer de passer en nos bureaux (qui sont modestes, ok, nous le savons, mais nous avons du café qui est plutôt bon) avenue Raymond Croland et nous échangerons.

    Clairement, ca nous fera plaisir !

    J’avoue qu’à vous lire, notre petite boite a franchi un cap énorme en quelques jours, étant passés (sans que nous le sachions) du stade de petits ingénieurs discrets blottis dans notre pavillon de banlieue à celui de “holding intergalactique et manitou incontournable de la promotion immobilière et de la climatisation qui fait du bruit” (ok aussi, ca nous a fait sourire !).

    Pour ceux qui ne viendraient pas prendre un café :

    Oui, nous avons bien l’intention de déménager nos bureaux de l’avenue Croland vers la rue Soubise (on va faire 250 m), ca va nous rapprocher du RER (ca, c’est cool !)

    Oui, ca va être des bureaux et juste des bureaux (mais on a besoin de la maison parce qu’on a toujours eu une maison avec nos bureaux, parce que la moitié de la boite est à Lyon et que nos Lyonnais passent du temps chaque semaine à Paris et que c’est plus sympa pour eux de dormir dans LEUR chambre que d’aller à l’hotel et se coltiner un bagage à chaque fois). On fonctionne comme ca depuis 12 ans et on n’a pas trop envie de changer un truc qui marche bien et fait plaisir à tout le monde.

    Oui, on va aussi ramener un peu plus de monde, parce qu’on a des copains (oui, on a aussi des copains) qui ont une petite boite d’études techniques à Sceaux et qui voudraient bien se rapprocher de nous.

    Oui, on va aussi essayer de ramener encore un peu de monde d’ailleurs, parce que c’est un super espace pour travailler ensemble, on va se faire de belles salles de réunions, un coin café/détente que l’on espère agréable, autant le partager !

    Non, ce n’est pas le coup du siècle financièrement, parce que ca coute déjà cher (sauf si vous trouvez que plus d’un million d’euros, ce n’est pas cher, mais dans ce cas, on ne vient pas du même monde …) et qu’on a une tripotée de travaux à enclencher (l’étanchéité est morte, les dessous de toits aussi, les pluviales défoncées, il y a de l’amiante, les menuiseries alu sont hors d’age et plus du tout isolantes, le bilan thermique global est catastrophique, l’électricité à refaire …) et que ca va finir par presque doubler la facture …

    Non, on ne travaille pas dans l’immobilier, on n’a pas l’intention de revendre ou de faire de la promotion.

    Non, on n’aurait de toutes façons pas le droit de revendre sans accord de la Mairie car on touche directement un espace appartenant à la Mairie et qu’il existe en conséquence un droit de préemption ultra renforcé.

    Non, on n’a pas besoin de plus de parkings (on vit depuis 12 ans avec 4 places …) et on sera plus près du RER donc ca va encore limiter le besoin de véhicules.

    Oui, on a de quoi payer, on va y mettre toutes nos économies de 12 ans de boulot, mais on a de quoi payer. Mais on accepte aussi les dons si vous voulez nous aider !

    Oui, on a envie d’être enfin chez nous et d’arrêter de payer un loyer.

    Oui, on aurait finalement quitté Fontenay si on n’avait pas trouvé de bureaux à notre image, parce qu’on est vraiment à l’étroit actuellement.

    Oui, on a envie de plus de place aussi pour grandir et être plus confortables. 🙂

    Non, on n’a pas de climatisation (on n’en a jamais eu …) mais les centres informatiques (c’est notre job) de nos clients en ont.

    Oui, nous aussi, on paye des impôts à Fontenay (mais on ne vote pas, en tant que société …)

    Oui, on fait fonctionner les restos locaux, les boulangeries le matin et le supermarché du coin le midi (on fait souvent la popote entre nous), et les garagistes locaux pour nos voitures, et la boite de ménage locale, et aussi le chauffagiste et … plein de gens et de commerçants, comme vous.

    Oui, on comprend que la vente (à des méchants inconnus animés par des pulsions financières incontrôlables) puisse vous avoir inquiété mais objectivement, c’est sans raison, car nous sommes juste des gens paisibles qui travaillent gentiment dans leur coin, en toute discrétion, le nez sur des plans, des schémas et des calculs : on ne construira pas de tour à 20 étages, ni de centrale nucléaire, ni de bidule qui fasse du bruit. En fait, on ne construira rien du tout de plus que ce qui existe.

    Ah, et tant qu’on y est, on a un barbecue. C’est à peu près notre seule nuisance potentielle.

    Pour conclure, je vous ai promis un café, donc voici comment le boire.

    Ecrivez moi : l.trescartes (xxx) dtprojects.fr

    remplacez le (xxx) par @

    Et on se le boit en janvier !

    A bientot, donc !

    Laurent Trescartes
    Associé Gérant
    DT Projects

  • merci et je viendrai volontiers prendre un café

    mais je crois que votre commentaire concernait le précédent article et non le mien et tiens à rappeler que vous n’êtes pas en cause mais l’engagement non tenu d’une promesse de campagne de l’actuel maire.

    a bientôt avec plaisir

  • Excellente réponse de Mr Trescartes qui je l’espère fermera définitivement la stérilité d’un débat dont l’objectif est purement politique. La précipitation de Mr Buchet en est d’ailleurs hilarante.

  • Jean-Yves Sommier

    Merci beaucoup Monsieur Trescartes pour votre article très clair qui fait suite à la polémique provoquée par les positions à géométrie variable de l’actuelle majorité sur l’avenir de l’ex conservatoire. Votre projet a été terni faute d’explications, de nombreuses tergiversations et revirements répétés alors que la présentation que vous nous donnez mérite respect et encouragements. Je souhaite pleine réussite à votre entreprise.
    Jean-Yves Sommier

  • Merci beaucoup pour ces précisions et votre humour. Il faut espérer maintenant que cette polémique qui est en train de faire pschiiiitttt est enfin terminée. Tout cela n’était que politique très bas de gamme venant d’une opposition hargneuse.

    Ce projet est tellement positif pour le quartier, bon pour la commune et tellement sympathique en plus en vous lisant. Il vaut mieux cela que la construction d’un immeuble de logements à plusieurs niveaux qui aurait défiguré le quartier.

    Quant au maire honoraire, il n’a vraiment peur de rien … des engagements politiques non tenus, il sait de quoi il parle. Alors non comment !

  • Jean Paul Sevel

    M. Boussin,
    J’ai déjà eu l’occasion de répondre dans ce blog à un de vos commentaires pour des affirmations que vous assénez sans preuves et qui s’averent totalement fausses (Théâtres en centre ville).
    Je me permets de vous répondre encore une fois.
    Vous parlez ici de « polémique » pour un dossier qui est tout sauf polémique.
    C’est un dossier très sérieux qui date d’il y a 4 ou 5 ans, lancé par une association sous la mandature de M.Buchet (de gauche) poursuivie sous celle de M.Vastel (de droite). Contrairement à ce que vous écrivez, il n’y a ici rien de polémique (que vous sous entendez politicienne), mais un vrai sujet de fond portant sur deux approches très différentes de conception d’une ville .
    Ce sujet important pour Fontenay mérite mieux que vos commentaires traitant de « politique de bas de gamme d’une opposition hargneuse » les 5 ans de travail d’une association qui a fait plusieurs propositions sous Buchet puis sous Vastel pour élaborer des solutions.
    Avez vous au moins lu leur proposition, envoyée en son temps à M. Vastel qui lui ne l’a même pas lue avant de la rejetter avec mepris? Je l’ai fait, faites le. Vous direz s’il s’agit de l’oeuvre d’une « opposition hargneuse ».
    Vos raccourcis désobligeants, comme c’etait le cas pour votre commentaire précédent sur les théâtres, n’apportent rien au débat.
    Que vous haïssiez M.Buchet et encensiez M.Vastel c’est votre droit, mais gardez quand même de la mesure pour des personnes ou des associations qui ont elles eues le mérite de se mobiliser pour une cause non politique quelles que soient les tendances politiques qui dirigent la ville. Et ne mélangez pas tout.
    Je ne suis pas sûr non plus que l’association en question goûte beaucoup l’humour dans ce dossier. Elle qui a été plus qu’a son tour dénigrée par les 2 bords.
    Par ailleurs, quoi que l’on pense de son propos, je trouve louable de la part de M. Trescartes d’avoir pris la plume pour expliquer sa vision. Mais il me semble déplacé de sa part de traiter à plusieurs reprises cette question par la dérision. Il aurait pu s’en abstenir eu égard au travail de l’association Conservatoire Soubise.

  • Laurent Trescartes

    Je suis désolé que mon humour ait pu être mal perçu, mais il se faisait l’écho amusé de ce qui a été écrit dans plusieurs fils de discussion.

    En revanche, et contrairement à vous tous, nous n’avons aucune espèce d’idée de l’historique associatif local, ou meme de connaissance des personnes impliquées, donc n’y voyez aucune forme de dérision par rapport à tel ou tel.

    (Et pour la bonne forme, je conserverai toujours ce meme ton, car il reflète fidèlement qui je suis : quelqu’un de souriant)

    Bien à vous

  • Marcelle Vernet

    A plusieurs reprises, les propriétaires de la « holding fontenaisienne » font allusion aux bienfaits attendus de la proximité de la gare du RER B.
    Effectivement, sur un plan, c’est la porte à côté. Malheureusement une gare ne vaut que par les trains qui s’y arrêtent. Et ici la qualité du service aux usagers n’est pas ce que vous pensez.
    Il arrive que l’on rate le TGV à la Gare de Lyon.
    Vernet pour le CARRRO, administrateur FNAUT Idf (seule association de consommateurs agréée transports)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )