18 novembre 2018 | 04:09
Vous etes ici:  / Libre opinion / Fontenay en image, Fontenay change (7)

Fontenay en image, Fontenay change (7)

Au village de Fontenay-aux-Roses, l’Esthétique Urbaine mène une politique innovante dite « des pieds dans l’eau » qui se voit bien, la fameuse place de l’Eglise.

Il eut été déloyal de taire une variante plus discrète et beaucoup moins onéreuse mais néanmoins bien réelle de ce style, ici dénommé « les pieds dans la gadoue », les allées du Parc Sainte Barbe.

Paul Patron

 

dav

3 RÉPONSES

  • Vues les pluies diluviennes qui ne nous ont pas arroses ces derniers mois, ces photos doivent au moins dater de mai ou juin!
    Je n’ai aucune sympathie pour la majorité municipale actuelle, mais il ne m’était pas venu à l’esprit de l’accuser d’être responsable des remontées d’eau qui ont pourri quelques unes de mes dernières nuits du printemps.
    Bref, autant vous avez raison de dénoncer le gâchis financier de la modification de la place de l’église, autant vous entretenez le populisme avec des exemples comme celui-ci…

  • Oups ! Oubli réparé avec toutes mes excuses, les photos datent effectivement du printemps dernier. Je suis en outre désolé de ne pas en avoir pris au moment de la journée des associations en septembre par temps très sec quand au contraire la poussière volait… Elles auraient admirablement complété mon propos et vous l’eûtes compris sans l’ombre d’une hésitation.
    Monsieur Giraud, c’est vous qui accusez la majorité actuelle d’être responsable des remontées d’eau, pas moi. Je sais bien qu’il est très tendance ces temps-ci d’invoquer le populisme à tout propos mais je vous invite à relire attentivement mon écrit dont vous n’avez pas saisi la finalité.

    En bon Fontenaisien, vous n’ignorez pas les travaux mijotés tant somptuaires que superflus, ni leur coût, ni le débat refusé par la petite majorité restante.
    Si vous les trouvez indispensables, moi pas et je ne suis pas le seul Fontenaisien outré de la multiplication des travaux qui se voient et sont inutiles faits au détriment des travaux indispensables et ignorés.

  • Tenez Monsieur Giraud, lisez le Mag de novembre dans lequel est annoncé le parc Laboissière. Et si avant de créer, on commençait par remettre en état le parc Sainte Barbe existant ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )