21 septembre 2020 | 11:22
Vous etes ici:  / Libre opinion / Il faut que L. Vastel s’explique sur ses déclaration au Conseil Municipal.

Il faut que L. Vastel s’explique sur ses déclaration au Conseil Municipal.

Il faut revenir sur un point du Conseil Municipal du 23 avril.

L. Vastel a affirmé qu’il avait fait une demande auprès des bailleurs sociaux pour réclamer l’effacement des loyers pour les personnes les plus fragiles de Fontenay.

Plusieurs conseillers municipaux, étonnés par cette déclaration,  ont interrogé les bailleurs sociaux. Personne n’a rien retrouvé.

En conséquence des élus s’en sont étonnés.

L. Vastel pour se justifier donne dans un flash info une copie envoyée à un seul bailleur et dont il a masqué le texte.

On ne sait donc pas ce qu’il a demandé ni à quels bailleurs sociaux.

Cette façon se s’expliquer est très curieuse et fait naître une suspicion. Elle est évidement totalement insuffisante pour permettre de s’assurer qu’une démarche forte, complète et vis à vis de tous les bailleurs sociaux opérant à Fontenay à été effectivement entreprise.

Il doit donc s’expliquer devant les Fontenaisiens puisque c’est dans une instance publique ( Conseil retransmis publiquement en direct) qu’il a annoncé cela.

Soit

-il donne copie claire des courriers qu’il a envoyés aux bailleurs sociaux et l’affaire est close.

-il n’apporte pas la preuve de ce qu’il a affirmé, et c’est un réel souci.

Dans ce dernier cas, une question de fond se pose : Un maire peut il affirmer en conseil municipal quelque chose qu’il sait être inexact si non faux ?

Si tel était le cas cela induirait alors une légitime suspicion sur toutes les affirmations de L. Vastel dans les Conseils Municipaux.

Espérons que nous n’en soyons pas là et que L.Vastel apportera vite les preuves attendues.

Mais quoiqu’il en soit, heureusement les Conseillers municipaux d’opposition se sont substitués à L. Vastel et ont entrepris une action commune, publique et transparente auprès des bailleurs sociaux pour essayer d’aider nos voisins fontenaisiens les plus défavorisés.

Espérons qu’ils obtiennent rapidement une réponse positive. Ce serait une belle preuve de solidarité comme nous en avons vu beaucoup ces dernières semaines. 

Daniel Marteau

1 RÉPONSE

  • Ca ressemble à la communication de ses amis du gouvernement qui auraient commandé des masques mais qui sont incapables de montrer les bons de commande avec les dates et le moment où nous serons livrés

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )