11 décembre 2019 | 17:21
Vous etes ici:  / Libre opinion / L. Vastel, champion du monde

L. Vastel, champion du monde

L. Vastel, champion du monde du nombre de points programmatiques pour les élections municipales.

Déjà 80 points dans le programme fleuve du maire sortant : un record ! Si L.Vastel arrive à 100, je lui paie des caramels mous ! C’est en fait un inventaire à la Prévert reprenantessentiellement des actions de gestion courante d’une ville de 25000 habitants, mais aussi des mesures de redynamisation de la ville basées sur sa densification, ce qui apparaît pour le moins contestable.

Je me suis déjà exprimé sur les points 1 à 30 et M. Welter a critiqué les points 30 à 50. Pour cette série de mesures, je ne retiendrai pour l’instant que le dernier point (n°80) qui est révélateur de l’état d’esprit du maire actuel.

Point 80 : Zéro glyphosate depuis fin 2016 pour l’espace public, nouvelles exigences de propreté et du fleurissement.

Il est exact d’affirmer que le glyphosate n’est plus utilisé dans l’espace public depuis fin 2016, mais rappelons tout de même que la précédente municipalité avait, sous l’impulsion des Verts, totalement banni son usage ainsi que de tout autre pesticide de synthèse. Monsieur L.Vastel a repris,  de manière volontaire, l’utilisation des pesticides de 2014 à 2016.

De 2014 à 2016, S.Bourdet et M.Faye étaient encore dans la majorité Vastel. Comment deux maires-adjoints auraient-ils pu ne pas être au courant de la reprise de cette pollution ? Et surtout ne rien dénoncer ? Ils ont donc cautionné cet usage de pesticides.  C’est assez paradoxal pour une liste qui s’affiche depuis peu « écologique ». L’opposition, quant à elle, a soigneusement été tenue dans l’ignorance comme d’habitude.

Pourquoi L.Vastel a stoppé l’utilisation du glyphosate fin 2016 ? Tout simplement parce qu’une loi en interdit l’usage dans l’espace public à partir du 01/01/2017 !!!! Et voilà ! Le tour est joué ! Monsieur Vastel montre, de manière maligne,comment afficher une action « écolo » tout en ayant pris des mesures totalement anti-écologiques juste avant. N’est ce point tromper les électeurs que d’agir ainsi ? Par ailleurs le groupe eelv et le groupe prg de Gilles Mergy ont été les premiers à déposer un vœu en conseil municipal interdisant totalement l’usage du glyphosate sur le territoire communal,  vœu rejeté par la majorité Vastel. Effectivement ce pesticide risque encore d’être utilisé dans certaines copropriétés et pour traiter les voies sncf.

Concernant le fleurissement, cela fait plus d’une décennie que je demande, sans résultat, la dépose des bacs à fleurs accrochés en hauteur rue Boucicaut car cela entraîne un gaspillage énorme d’eau. On pourrait les remplacer par des bacs posés au sol avec des plantes adaptées à la sécheresse nécessitant très peu d’eau. Pas forcément moins joli mais assurément plus écologique.

Enfin je ne sais pas en quoi consiste les nouvelles exigences de propreté mais je constate qu’il y a systématiquement des monceaux d’ordures sur le mail Boucicaut juste en dessous d’un panneau « dépôt d’ordures interdit sous peine d’amende ».  L’exigence serait de nettoyer régulièrement les immondices qui s’y accumulent.

Jean-Jacques Fredouille, élu écologiste d’opposition.

1 RÉPONSE

  • Antoine Mitouard

    L’article de monsieur Fredouille est parfaitement représentatif de la gestion de la ville par monsieur Vastel:
    Voilà un maire qui relance l’utilisation d’un produit pourri après qu’il ait été supprimé par l’équipe précédente et qui l’arrête 2 ans plus tard uniquement parcequ’il n’en a plus le droit en faisant croire que c’est volontaire et à mettre au crédit de ses convictions écologiques.
    Et dire qu’il y en a qui se laissent prendre à cette communication municipale ! Comme par exemple les nouveaux soutiens du Modem et de Lrem qui, en passant , sont bien discrets quant à leurs motivations .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )