13 juillet 2020 | 09:37
Vous etes ici:  / Libre opinion / La campagne sur les réseaux sociaux : Acte 2

La campagne sur les réseaux sociaux : Acte 2

Au premier tour, j’ai soutenu la liste de G. Mergy car son projet était le plus abouti.

J’ai toutefois regretté, comme plusieurs lecteurs de ce blog, les réponses systématiques de son équipe aux attaques caniveau permanentes de l’équipe de L. Vastel.

Depuis le lancement de la campagne du deuxième tour, l’équipe de L. Vastel reproduit à l’identique la même campagne sur les réseaux sociaux : attaques personnelles, fake news…

A court d’arguments nouveaux, ils retweetent et se retweetent d’ailleurs entre eux leurs propres pourriels du premier tour.

La grande différence c’est que l’équipe de G. Mergy ne réagit pas.

Elle préfère mettre en avant son projet et ses propositions pour notre commune.

Elle a raison. Les Fontenaisiens feront la différence entre une équipe qui s’intéresse à eux et une équipe qui s’intéresse qu’à elle-même.

Véronique Lafarge

 

1 RÉPONSE

  • Mme Lafarge.
    Tout d’abord merci de votre soutien à la liste conduite par Gilles Mergy à laquelle j’ai eu la chance d’appartenir et pour les valeurs et le programme de laquelle j’ai fait campagne avec enthousiasme et détermination. La campagne du second tour démarre et les colistiers du premier tour, qu’ils fassent ou non partie de la nouvelle liste résultant de fusions sont déjà engagés pour les 4 semaines à venir pour qu’un changement de majorité salutaire prenne place à Fontenay.
    Sachez que les raisons de vos regrets ont été discutées entre nous. Mais on a beau avoir construit un programme et on a beau vouloir le présenter dans sa richesse et le défendre point à point, on n’en est pas moins des êtres humains. Supporter des attaques viles de façon permanente est une épreuve.
    Je l’ai vécu à mon niveau de simple colistiers du jour même ou mon nom est apparu sur le site d’Un Temps d’Avance. Un tweet stupide dans lequel j’étais accusé de m’engager à seule fin de défendre des intérêts personnels. Le lendemain, distribuant des tracts non loin du maire de la mandature actuelle artificiellement prolongée, celui-ci avec qui je n’avais jamais échangé en 6 ans est venu me saluer, me nommant et disant « Alors vous tractez pour défendre vos intérêts personnels ? ». Petite agression gratuite et pas de la plus grande finesse, mais difficile à supporter. J’ai pu en face à face lui expliquer pourquoi il avait tort.
    Maintenant, mettez vous quelques instants dans la peau des premiers de la liste devant supporter ce genre de choses à longueur de journée. C’est faire preuve d’une grande résilience que de ne pas y réagir au coup pour coup. Ils l’ont fait pour l’essentiel et on peut tolérer quelques écarts.
    La campagne du second tour a été lancée depuis longtemps par le maire actuel. Et clairement pas au niveau qui convient.
    Nous sommes déterminés à ne pas mener campagne à ce niveau mais à défendre le programme qui, lorsqu’il sera enfin mis en œuvre, transformera notre ville en une ville plus sociale, solidaire et écologique, pas bling bling mais où la démocratie reprendra ses droits.
    Il faudra faire preuve de beaucoup de résilience au cours des prochaines semaines.
    Mais on y arrivera !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )