19 avril 2024 | 08:28
Vous etes ici:  / Libre opinion / Le composteur, un geste écologique et convivial

Le composteur, un geste écologique et convivial

Valoriser les déchets d’origine végétale n’a jamais été aussi simple et aussi peu cher. 

A Fontenay-aux-Roses, le territoire finance entièrement la mise en place d’un composteur privé ainsi que le suivi de celui-ci pendant la première année d’utilisation. Cela s’applique pour les copropriétés mais aussi pour les pavillons. https://www.valleesud.fr/fr/actualites/votre-composteur-livre-domicile

Pour les copropriétés, il sera nécessaire de faire approuver en assemblée générale la mise en place du composteur en ayant, au préalable, convaincu quelques voisins réticents. Vous trouverez ci-dessous un modèle de résolution à intégrer à l’ordre du jour de l’assemblée générale de copropriété :

RESOLUTION N°34 Installation d’un composteur collectif dans le parc de la copropriété – Article 24
L’assemblée générale décide à la majorité simple de l’installation d’un composteur collectif dans le jardin.
La fourniture du composteur ainsi que son installation seront réalisées par les services de VALLÉE SUD GRAND PARIS. VSGP met à disposition gratuitement des composteurs. Action collective par définition, le compostage présente l’avantage de valoriser les déchets de cuisine tout en tissant du lien social. En cas d’avis favorable, un diagnostic effectué par un maître composteur sera organisé afin de valider la faisabilité technique de votre projet. Si notre dossier est accepté, il sera convenu d’un rendez-vous pour la livraison du matériel sur site. En parallèle, la copropriété sera accompagnée pendant 8 à 12 mois par un maître composteur et nous aurons la possibilité de suivre une formation de référent. Il sera nécessaire de désigner trois référents dans la copropriété.

Si vous ne disposez pas d’un jardin pour un composteur, vous pouvez installer un lombricomposteur dans votre cave. Il s’agit d’une “grande boîte” en plastique recyclé d’une hauteur de 60 cm qui trouvera aisément sa place. Moins grand qu’un composteur, il permet tout de même de réduire considérablement les déchets mis à la poubelle classique.

Le dispositif est livré directement chez vous à un horaire convenu. De même, les formations sont faites à des horaires fixés par un accord commun, y compris le week-end, ce qui permet à toutes et tous de participer.

Par cette action, vous limitez le volume de déchets à collecter (et donc réduisez le coût de la collecte et du traitement des déchets) et vous produisez vous-même du compost pour votre jardin ou vos plantes d’appartement. Vous participez ainsi à améliorer la qualité des sols et donc de notre santé.

Enfin, dans une copropriété, vous créez un lieu où les personnes se rendent utiles, se rencontrent et échangent permettant ainsi de lutter contre l’isolement et de se réapproprier des espaces parfois oubliés. Ne l’oublions pas, le voisinage est un des cercles de la sociabilité !

Léa-Iris POGGI
Conseillère municipale

1 RÉPONSE

  • Michèle Toulouse

    Encore une nouvelle poubelle ! En pavillon, nous en avons maintenant 5 : verre ; ordures ménagères ; recyclables ; déchets verts et maintenant, déchets alimentaires. Comment intégrer le “petit seau” sous l’évier où figurent déjà la poubelle à 2 bacs ? Quant à la poubelle pour déchets alimentaires à sortir, elle est aussi volumineuse que celle des ordures ménagères ! Trop, c’est trop !!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )