14 décembre 2018 | 00:59
Vous etes ici:  / Libre opinion / Le kebab ne passe toujours pas !

Le kebab ne passe toujours pas !

Alors que chaque ouverture d’un nouveau commerce fait l’objet d’un encart enthousiaste dans le Fontenay Mag, toujours rien sur l’ouverture cet été d’un grill turc à la place de l’ancien restaurant vietnamien dans le mail Boucicaut.

A rapprocher peut être de la position de la municipalité en début de mandature, s’agissant de l’implantation d’un nouveau commerce en RdC de l’immeuble à construire carrefour des Mouilleboeufs ?

L’élu en charge du dossier déclarait alors en réunion de quartier Ormeaux Renards  ne surtout pas vouloir de magasin  « de type Lidl ou Symply  » ……

Dominique Guillou

4 RÉPONSES

  • Si dans beaucoup de domaines, la majorité municipale n’a rien fait ou presque depuis 2014 (rénovation des équipements sportifs, transition écologique, jeunesse, mobilité…), il y a deux exceptions : les écoles au temps de Mme Bourdet et le commerce.
    Sur le commerce, le maire adjoint concerné a tenté de mettre en œuvre une approche volontariste (convention avec les chambres consulaires…). Pour autant, le bilan en matière d’implantation de nouveaux commerces est pire que celui des mandature précédentes. Pourquoi?
    Outre le fait que l’action d’une municipalité en matière de commerce reste toujours marginale par rapport aux autres facteurs d’implantation, c’est le caractère morcelé et sans vision de moyen-long terme de la majorité actuelle qui explique ce décalage.
    La majorité municipale n’a jamais su créer un écosystème favorable aux commerces faute d’une politique claire en matière de mobilité et d’accès au centre ville pour les autres modes que la voiture, faute d’une politique de renforcement de l’attractivité du centre ville (en dehors des programmes immobiliers), faute d’une réflexion sur le commerce de proximité dans les autres quartiers (Scarron, Les Blagis)…
    L’absence de vision claire de la ville de demain de la majorité municipale explique son échec sur le commerce en dépit de sa volonté réelle de le promouvoir.
    Gilles MERGY
    Conseiller municipal
    Ancien maire adjoint aux finances

  • Monsieur Mergy,
    Je partage votre avis sur le manque de vision globale de l’équipe municipale actuelle sur le moyen et long terme en matière de commerces , qui conduit plus à boucher des trous au fur et à mesure qu’ils apparaissent qu’a proposer un plan commercial global et cohérent dans la ville.
    Mais pourrait-on avoir plus de précisions sur le bilan en nombre de commerce qui serait selon vous pire que celui de la précédente mandature?
    Quelques chiffres nous éclaireraient.
    Cordialement
    Jean Paul Sevel

  • Monsieur Sevel,

    Je n’ai pas un tableau de bord précis . Mais lors des mandatures précédentes, outre la rénovation / reconstruction du marché aux comestibles, il y a eu quelques implantations emblématiques : Picard, La vie Claire, le restaurant Innopizza…

    Depuis 2014, outre le restaurant Kebab, ont été installés deux kiosques en remplacement du précédent dont un vient de fermer. Le coordonnier a fermé. Deux implantations intéressantes néanmoins à ce stade : comptoir des pipelettes et le salon de thé.

    Sur ces bases, on peut effectivement juger que le bilan de Laurent Vastel est pire ou légèrement meilleur. Mais on ne peut pas asséner comme fait le maire que depuis sont arrivée, on est passé de l’ombre à la lumière

  • Monsieur Mergy,
    Merci de votre réponse. En fait, c’est un peu plus ou un peu moins de commerces, mais c’est « un peu ». En tous cas ce n’est pas la croissance spectaculaire du nombre de commerces comme on nous le dit, redit et écrit partout.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )