3 juin 2020 | 14:35
Vous etes ici:  / Libre opinion / L’opposition unie appelle à un moratoire sur les loyers des personnes en grande difficulté

L’opposition unie appelle à un moratoire sur les loyers des personnes en grande difficulté

Dans une lettre commune, l’ensemble des candidats de l’opposition au premier tour des élections municipales de Fontenay-aux-Roses a demandé aux bailleurs sociaux présents sur la ville d’appliquer un moratoire sur le paiement des loyers des personnes en grande difficulté.

«Dans cette période de crise, les difficultés économiques et sociales de vos locataires les plus modestes notamment à Fontenay-aux-Roses se sont accrues », écrivent Gilles Mergy (Un temps d’avance pour Fontenay), Pascal Buchet (Fontenay avec vous), Suzanne Bourdet (Liste associative, écologique citoyenne pour Fontenay), Céline Alvaro (Penser Fontenay) et Corine Schäfer-Bénétreau (Fontenay en commun).

Ils apportent leur soutien à la démarche conduite auprès des bailleurs sociaux par les associations de locataires CNL et CSF, qui leur demandent une « charte d’engagement pour l’accompagnement des locataires tant que la crise économique et sociale aura des conséquences sur la capacité de paiement ».

« Pour les locataires de logements en grande difficulté, il est nécessaire d’envisager une dispense de paiement sur le modèle de ce qui a été fait pour les commerçants ou les entreprises. Il appartiendra ensuite à l’Etat de faire jouer la solidarité nationale en apportant son soutien aux bailleurs sociaux », poursuivent les cinq signataires, qui constatent l’absence d’une action en ce sens de la mairie de Fontenay-aux-Roses.  

Pour mémoire, le taux de logements locatifs sociaux à Fontenay-aux-Roses est de 43% en ce qu’il comprend notamment la résidence senior APEI 92, les logements étudiants et les logements pour personnes handicapées.

L’ensemble des bailleurs sociaux propriétaires sur le territoire de notre commune ont donc été rendus destinataires de la lettre que vous trouverez en pièce jointe. Il s’agit des organismes HLM suivants :

CDC Habitat (Efidis et Osica) ;
Le Moulin Vert (SAIMV) ;
Immobilière 3F ;
1001 vies habitat (Coopération & Famille, Logement Francilien, etc) ;
ICF La Sablière ;
Toit et Joie ;
Hauts-de-Seine Habitat.

Nous sommes à votre écoute et répondrons aux questions que vous vous posez sur cette démarche. Toutes les associations et personnes souhaitant contribuer à cette action commune sont les bienvenues et peuvent nous solliciter à cet effet.

A bientôt !

Léa-Iris Poggi

20200425 Soutien moratoire 1001 vies habitat

3 RÉPONSES

  • Si ces sujets sont très importants pour les plus fragiles, j’espère que l’opposition sera toute autant unie le moment venu…pour le 2eme tour par exemple…a moins que l’on revote 2 fois..
    Il y va de nos 6 prochaines années…

  • Il me semble que cette lettre devrait aussi être adressée aux bailleurs du 1% patronal, et à l’ensemble des bailleurs du parc locatif « dit intermédiaire » tels le bailleur Inli . De nombreux ménages touchés par la brutalité de la diminution de leurs ressources habitent ce parc. Et les loyers sont notoirement supérieurs aux loyers HLM pour des personnes qui n’ont pas obligatoirement des revenus stables.

  • Madame Rolland,
    Nous pouvons regarder comment élargir cette démarche collective de tous les candidats de l’opposition aux grands bailleurs privés.
    Vous pouvez me contacter à l’adresse suivante
    contact@ateliersfontenaisiens.fr
    Très cordialement
    Gilles Mergy

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )