20 avril 2021 | 01:05
Vous etes ici:  / Libre opinion / Notre élu au 92 travaille…

Notre élu au 92 travaille…

Oui, il travaille, puisque L. Vastel, maire de Fontenay et élu au Conseil du département du 92, a signé un article dans le bulletin du Département (HDS mag n°74, page 63) …

La présentation par le rédacteur de la relation entre notre commune et le département des Hauts de Seine est surtout un bel exercice de langue de bois ! Prétendre que notre ville – comme les autres villes d’ailleurs – entretient avec le département des « liens privilégiés de partenariat et de confiance » est un peu fort de café ! Comme si on parlait d’égal à égal. Alors qu’en réalité, les communes tendent la sébile au département ; lequel croulant sous les excédents, distribue sa manne à toutes ses villes. Ces subventions sont présentées dans le bel habit de « contrats de développement » comme par exemple la place de l’église que feu Devedjian soi-même est venu inaugurer, ou le financement du chauffage de l’église Saint Pierre Saint Paul … dont la légalité reste à démonter.

Les clefs de répartition de ces financements ne sont – contrairement à la DGF distribuée par l’état – ni clairement définies, ni bien sûr publiques. Et bientôt L. Vastel viendra nous demander de le réélire au Conseil Départemental, pour la raison qu’il pourra ainsi continuer à être plus proche de la main généreuse, et donc obtenir plus de subventions que les autres villes… Comme si on peut croire que le département peut sur la durée privilégier telle ou telle ville ! P. Buchet obtenait lui aussi ses subventions, même s’il n’était pas de la ‘bonne’ couleur politique du département.

Cet article n’est-il finalement que le premier acte de la campagne électorale de Laurent ?

Michel Bayet

1 RÉPONSE

  • Dominique Leonard

    L’UDI la scoumoune cette semaine. Le chef JC LAGARDE qui avait volé la présidence de l’UDI à Hervé Morin grâce à une foultitude venue du 93 contrôlé par le ci-dessus, Lagarde donc mis en garde à vue pour détention d’armes de guerre non déclarées
    Plus grave dans le livre “Le maire et les barbares” Eve STETL décrivait comment les complices de Lagarde avaient gagné la mairie de Bobigny en 2014 en achetant les communautés locales et en offrant des postes de conseillers de la mairie payés jusqu’à 8000 euros par mois dont des membres de la famille des tueurs d’Ilan Halimi. Cette semaine la mairie a été condamnée pour avoir surpayé ces personnes sans autre qualification que leur origine issue de la diversité.
    Et là desus notre maire a réussi à manquer la cérémonie en hommage aux victimes du terrorisme !
    Trop occuppé à remplacer madame Bataille par la suppléante MODEM du député Carole GUILLERME ? Après une victoire à la Pyrrhus en 2020, l’arrivée imminente d’une authentique raclée en Juin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )