23 octobre 2020 | 02:07
Vous etes ici:  / Libre opinion / Nous exigeons l’annulation des hausses d’impots locaux

Nous exigeons l’annulation des hausses d’impots locaux

Avec l’ensemble des élus de l’opposition qui en sont les premiers signataires et suite aux nombreuses réactions qui nous sont parvenues de toutes parts, nous avons pris l’initiative d’une pétition argumentée contre l’explosion des impôts locaux à Fontenay-aux-Roses.

Cette pétition est en ligne notamment sur le lien suivant http://pascalbuchet.fr/petition-contre-la-hausse-des-impots-locaux/

En effet, la majorité municipale a décidé une hausse des impôts locaux sans précédent : + 18,5% en moyenne pour la part communale de la taxe d’habitation (payée par l’ensemble des ménages) et + 15,8 % pour la

part communale du foncier bâti (payé par les propriétaires). Compte tenu de la diminution identique pour tous de l’abattement à la base, ce sont les ménages les plus modestes qui sont les plus pénalisés avec une hausse de leurs impôts locaux pouvant aller jusqu’à 50%. DU JAMAIS VU à Fontenay !

La majorité municipale actuelle impute cette hausse des impôts à la baisse des dotations de l’Etat. C’est pourquoi il est important de rappeler la réalité des faits :
– Les élus de l’actuelle opposition municipale, quelle que soit leur sensibilité politique, condamnent la baisse des dotations de l’Etat aux collectivités locales. Un vœu en ce sens avait même été voté par la majorité PS-EELV-PCF-PRG de l’époque au Conseil municipal du 6 décembre 2012, la droite ayant voté contre !
– En mars 2014, toutes les listes composant l’actuelle majorité municipale connaissaient déjà les perspectives de baisse des dotations de l’Etat sur les années à venir, ils promettaient pourtant une stabilité des impôts sur la durée du mandat. Moins de 3 ans après, ils renient déjà leurs engagements.
– La baisse des dotations de l’Etat représente environ 700 000 euros (2016) de perte de recettes pour la ville ; la hausse des impôts représente 2,8 M€ soit 4 fois plus !
– Enfin, en 2014, la situation financière de la ville était saine; grâce à l’action de Pascal Buchet et de son équipe municipale, elle venait de recevoir une recette exceptionnelle de 9,5 millions d’euros du CEA (qui avait, pendant des années, échappé à toute imposition), ce qui permettait d’éviter toute hausse d’impôts pendant quelques annéessans fragiliser la ville et ses services publics.

Nous exigeons donc :
• Le rétablissement de l’abattement général à la base à 15 %
• l’annulation des hausses des taux d’imposition ou à tout le moins
leur limitation au montant de la baisse des dotations de l’Etat.

A retourner signée auprès de l’un des premiers signataires en Mairie 75 rue Boucicaut 2260 Fontenay-aux-Roses

Premiers signataires: Pascal Buchet, Annie Sommier, Jean-Jacques Fredouille, Françoise Zinger, Gilles Mergy, Despina Bekiari, Stéphane Cicérone, Claudine Marazano, …

4 RÉPONSES

  • Trop de taxes !
    Ça va être comme ça chaque année?
    Pourquoi ne pas mettre les impôts dans le panel des prix à la consommations
    La on verrai le vrai taux d inflation
    Nous n’en pouvons plus Nous ne pouvons plus consommer…

    • Moins on consomme, mieux notre santé physique et mentale se porte

      • Sans doute !
        Et plus le chômage monte et plus la précarité s’installe.

  • Françoise Zinger conseillère municipale PCF

    Cette pétition contre la hausse des impôts à Fontenay est maintenant en ligne : http://tinyurl.com/far-stop-impots
    Ceux qui n’ont pas pu signer la version papier peuvent la signer et la diffuser
    Rendez-vous au Conseil Municipal du 13 mars prochain où le budget doit être voté

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )