25 août 2019 | 16:18
Vous etes ici:  / Libre opinion / On a pas fini de picoler

On a pas fini de picoler

Le maire n’ayant plus rien à inaugurer ( le déplacement de la statue du général, c’est fait, le manneken pisse froid, c’est fait, les hachoirs devant la cité des arts, c’est fait) mais élections obligent  il  doit  inventer des motifs pour entretenir le potentiel de photos dans le «Point de Vue et Images » local.

Alors on a  droit coup sur coup  à une invitation à la pose de la 1ère pierre d’un futur immeuble aux « grands appartements neufs » de Cogedim Demathieu et Bard à la cavée (en présence du maire qui se mêle ici d’une affaire strictement privée comme il nous le rappelle toujours avec insistance) avec bien entendu un pot après la cérémonie, et ce dernier samedi matin inauguration du début du commencement d’une étude pour lancer un jour prochain  le démarrage d’une réflexion sur le devenir éventuel du mail Boucicaut.

Pour 200.000€ on fait la 37 ème étude sur le même sujet pour conclure à la même chose, mais faut bien faire travailler les cabinets.

On a hâte d’en connaitre les conclusions de cette étude, mais je vous fiche mon billet qu’il nous pousserait un ou deux petits immeubles dans le coin pour équilibrer financierement tout ça, que ça ne m’etonnerait qu’au quart. ( Lisez bien le questionnaire remis à tous les Fontenaisiens pour leur demander leur vision du mail Boucicaut. Vous allez voir comment on vous introduit, si je puis me permettre, les immeubles ). Et bien sûr un pot après la cérémonie.

Comme il va rester un paquet de fric après la hausse des impôts de 2016 et que en gros rien n’a été dépensé, puisque rien de bien structurant n’a été et ne sera terminé hormis les vespasiennes,  qui restent gratuites comme nous le rappelait dans ce blog un fidèle des’ lieux, et comme il reste 10 bons mois avant les élections, et qu’il nous en faut des photos avec des sourires béats de contentement dans « Jours de Fontenay, le Mag des couronnés », on a pas fini de picoler aux frais du contribuable. C’est à dire qu’on se paye nous même nos boissons.

Au rythme ou ça va, vu l’avancement des projets ambitieux, le maire ne va pas tarder à nous inviter à inaugurer les inaugurations. 

Et un p’tit kir vin blanc, un. Santé

Votre inaugurateur fidèle, 

Jean Guy Croland

4 RÉPONSES

  • Excellent
    Ils vont maintenant inaugurer les équipements 6 mois avant leur mise en service.
    Lors du conseil de quartier des pervenches, le maire a présenté comme date de mise en service de la halle sportive du panorama mars 2020 et la date d’inauguration le 14 septembre 2019.
    Gilles Mergy

  • Monsieur Croland, rappelons quand même ce qu’ont couté aux Fontenaisiens les travaux qui ont justifié ces inaugurations dont vous parlez :
    -1,8 M€ pour une place de l’église où rien n’a changé sur le fond sauf une inondation permanente avec des jets d’eaux mal conçus et la disparition des arbres remplacés par d’ignobles bacs en plastique qui ressemblent à des pièces montées
    -1,5 M€ au total pour la devanture du cinéma thèatre alors que le maire et l’adjointe à la culture nous annonçaient 0,5 M€ , pour une réalisation reconnue même par les autorités, dangereuse, dont le goût est en ligne avec le parti pris esthétique de cette municipalité c.à.d. pompeux, voyant , vous diriez certainement du « kitch royal ».
    Voilà plus de 3,3 m€ pour du tape à l’oeil.
    Et on s’attend aux inaugurations des 2, oui 2 fontaines (coût?) à la cavée et de la lame d’eau (coût?)sur le parvis de la mairie .
    Rappelons nous MM Vastel, Bigret, Lafon, Durand : « il n’y a plus d’argent ». Mais pour l’esbroufe, il semble que l’on en trouve et même beaucoup.

  • Bonjour Monsieur Croland,
    Permettez-moi de vous faire remarquer que vous êtes particulièrement injuste dans la mesure où, sans inauguration, vous ne seriez pas au courant de la vie de notre commune. Et heureusement que ces inaugurations s’accompagnent le plus souvent d’une plaque commémorative, car comment sauriez-vous qui a coupé le ruban? Et dans 20 ans auriez-vous le souvenir de ces grands moments, par exemple, rappelant Cannes pour le projet d’excellence du Théatre/cinéma ou Flushing Meadows pour nos 2 extraordinaires courts de tennis.
    Vous vous étonnez par ailleurs de la manifestation pour célébrer le lancement de la réflexion sur le mail Boucicaut. Mais saviez-vous qu’il y avait eu une autre étude, il est vrai dans un autre monde? Non ! Vous voyez que les inaugurations sont nécessaires sinon on oublie vite. Il est certain que dans ce cas particulier il y a peu d’importance puisque la nouvelle est assez similaire à l’ancienne. C’est sans doute pour cela aussi qu’il y a eu 2 commandes de petits fours puisque vous ne parlez que celle du samedi mais, prévue initialement le jeudi, les victuailles étaient déjà là et ont, j’en suis persuadé, été données aux plus nécessiteux.
    Pourquoi vouloir amoindrir le moment exceptionnel de la pose de la 1ère pierre à la Cavée, pierre privée certes, mais rendue possible après de longues discussions avec des promoteurs qui ont déjà expérimenté leur savoir-faire dans des villes voisines et avec la population pour un PLU adapté aux exigences de la ville nouvelle.
    Vous ne mentionnez pas l’inauguration, annoncée en septembre, de la nouvelle halle de sport au Panorama. Eh oui cela vous a échappé! Certes elle ne sera pas encore construite puisqu’elle est annoncée pour mars 2020. Mais savez-vous quel temps il fera en mars 2020? N’y aura-t-il pas un avis de tempête? Alors, c’est plus sûr de le faire quand les jours sont plus longs et moins froids.
    Enfin, omission flagrante, témoin de votre mauvaise foi, l’inauguration de la roseraie. Elle a déjà eu lieu me direz-vous. Eh non c’était seulement la plantation du rosier « rose de Fontenay » et si vous aviez lu la plaque vous le sauriez! La nouvelle manifestation sera pour rendre hommage à « l’éléphant rose » et aux magnifiques décorations multicolores rendant furieux de jalousie les pauvres rosiers aux teintes si pâles. Demandez aux voisins qui découvrent avec joie chaque matin une vue si feérique (ils mériteraient de payer plus d’impôts!).
    Voilà Monsieur Croland, je voulais rétablir quelques vérités afin que nos pauvres administrateurs du blog ne soient pas soupçonnés de diffuser des propos à la limite de la diffamation.
    J’attends avec impatience les Fontenay Mag qui vont nous retracer la belle Histoire (oui avec un grand H) de notre ville.
    Jean-Yves Sommier

  • Afin d’éviter à nos valeureux blogueurs un nouveau procès, compte tenu de leur responsabilité éditoriale, je tiens à corriger une erreur (que j’espère faite par inadvertance) apparaissant dans les commentaires de l’article. Si l’on peut ironiser (si si, on a le droit) sur les inaugurations prévues six mois avant la livraison et y voir là un « coup » pré-électoral (mais où vont-ils chercher tout ça ?), on doit être rigoureux dans ses arguments. Or, s’il est statistiquement vrai qu’il fait plus chaud en septembre qu’en mars, il est partiellement faux de prétendre que les jours sont plus longs. Seuls environ dix jours de septembre le sont ; c’est l’orbite de la terre autour du soleil et l’inclinaison de son axe de rotation sur elle-même par rapport au plan de l’écliptique qui en décident et définissent ainsi le jour des équinoxes ; et aucune gouvernance municipale nouvelle (allez les amis, patience, c’est bientôt fini – ne lâchez rien) n’y pourra rien changer. Les lois de la physique sont dures mais ce sont les lois. (Au fait, à propos de lois, humaines celles-ci, par rapport à l’édito prétendant que le procès contre nos amis a été remporté par le maire alors qu’un appel suspend le premier jugement incompréhensible, auquel aucun droit de réponse rectificatif n’est accordé, les lois humaines peuvent-elles être invoquées pour dénoncer ce scandale ?)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )