9 août 2022 | 18:55
Vous etes ici:  / Libre opinion / “Panorama : un futur stade d’athlétisme de niveau national” : le « miroir aux alouettes » !

“Panorama : un futur stade d’athlétisme de niveau national” : le « miroir aux alouettes » !

Ne me reprochez pas la première partie du titre : je l’ai extraite d’un article publié sur le blog des amis du maire, Fontenay Avenir (Conseil Municipal 26/11 : c’est voté !) ; je n’ai fait que corriger une coquille.

Rappelons que l’actuel stade du Panorama (propriété jusqu’à présent de la commune) souffre d’un défaut structurel : l’instabilité des sols du côteau (propriété du département). On peut comprendre, sans pour autant l’accepter, qu’une majorité départementale de droite et une majorité municipale de gauche n’aient pas réussi à se mettre d’accord pour résoudre ce problème.

Depuis six ans et demi que la droite a conquis la municipalité, que s’est-il passé : la piste d’athlétisme a été fermée, les tribunes ont été détruites et une salle de sport a été construite pour compenser la destruction, avant reconstruction, du gymnase du Parc. Bien que voisin du stade, je n’ai pas vu que des travaux aient été réalisés par le département pour consolider les sols. On ne peut pas dire aujourd’hui que l’état du stade soit meilleur que celui que dénonçait le candidat Vastel en 2014…

Dans le programme de Laurent Vastel pour les élections municipales du printemps 2020, je lis :

Proposition 31 : Rénovation du stade du Panorama (avec un renvoi qui indique : en cours) dans le cadre du contrat ville/département. Une délégation olympique d’athlétisme pourrait être accueillie en « base arrière »

On oublie la seconde phrase qui n’est plus d’actualité, mais on comprend de la première que la ville a (enfin !) négocié avec le département pour que la rénovation du stade devienne possible, et que c’est même déjà commencé… Eh bien non !

Je découvre dans l’article déjà cité de Fontenay Avenir que la ville vient de transférer le problème au Territoire Vallée Sud – Grand Paris (en management on dit qu’on « a posé le singe sur l’épaule du voisin »), avec un objectif ambitieux « un futur stade d’athlétisme de niveau national ». Rien que ça !

J’ai beau retourner dans tous les sens l’ordre du jour du Conseil Municipal du 26 novembre où cette décision a été prise, je n’y vois pas ce sujet. Sans doute est-il caché derrière la formulation « Avis sur l’extension de la compétence obligatoire « construction, aménagement, entretien et fonctionnement d’équipements culturels, socioculturels, socio-éducatifs et sportifs de l’Établissement public territorial Vallée Sud – Grand Paris ». C’est beaucoup de discrétion et de modestie pour un point ensuite si médiatisé. Au point que ça en devient louche…

Au risque de vous surprendre, je dirai que, sur le fond, je ne suis pas opposé par principe à cette décision. Le stade du Panorama est situé au carrefour de trois communes, Fontenay-aux-Roses, Clamart et Le Plessis-Robinson, et à proximité d’une quatrième, Châtillon ; un stade de cette taille est un équipement important et cher ; le partager entre plusieurs communes ne me paraît donc pas totalement anormal…

Sur la forme, il y a en revanche beaucoup à dire. Pourquoi annoncer publiquement cette décision après coup ? J’aurais mieux compris une annonce, avec tambours et trompettes, du genre « Au prochain conseil municipal nous allons proposer un futur stade d’athlétisme de niveau national au Panorama ». Avouez que ça aurait eu de la gueule ! Qui aurait pu s’opposer à ça ?

Bon, d’accord, il y a une dernière info que je n’ai pas encore commentée : toujours selon le même article de Fontenay Avenir « livraison espérée pour les J.O. ». Là, ça devient franchement charlot ! Qui peut croire qu’en 3 ans et demi on va détruire le stade actuel et reconstruire un stade « de niveau national », avec des tribunes (quelques milliers de places ?), des vestiaires en nombres suffisants, généralement des loges pour les sponsors, et le minimum de parkings indispensables, tout ça après que le département ait consolidé le côteau, alors que rien n’est commencé ??? Personne, même pas eux ! Raison pour laquelle ils n’ont pas communiqué sur leur proposition…

Mais alors, pourquoi communiquer après ? La raison s’appelle certainement « élections départementales du printemps 2021 ».

Mal réélu aux dernières municipales, Laurent Vastel a besoin de grands projets pour tenter de se faire réélire aux départementales sur un double canton Fontenay-Châtillon, dont la seconde ville vient de basculer à gauche… Tant pis si ces projets ne sont pas réalistes ! Ne dit-on pas que “les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent” ?

Le Maire de Clamart, président du Territoire, a besoin, lui, de faire oublier la destruction du stade Hunebelle, loin de faire l’unanimité dans sa commune.

Et voilà comment le « singe » du Panorama devient un « miroir aux alouettes » !

Michel Giraud

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )