1 décembre 2020 | 18:56
Vous etes ici:  / Libre opinion / Place du général de Gaulle : Pour un vrai choix

Place du général de Gaulle : Pour un vrai choix

Nous avons (j’ai) beaucoup critiqué le manque de dialogue entre les Fontenaisiens et la municipalité sur les projets pour ne pas reconnaître aujourd’hui un  progrès dans l’échange autour du projet de la place du général de Gaulle.
En regrettant toutefois vivement que cela ne porte que sur les aménagements du projet (même s’ils sont intéressants) et non pas sur le projet lui même, ce qui est le souhait d’un très grand nombre de Fontenaisiens, d’autant plus qu’ici l’on touche le cœur de ville.
Sur le fond, ce qui nous est présenté c’est UN  (et non  pas 3) projet dont le socle est constitué de la construction d’un immeuble perpendiculaire à la barre  Saint Prix , la réfection de l’esplanade, le changement  et le déplacement  des arbres, avec 3 variantes qui sont:
un immeuble de 8 logements sur la place pas loin du café du marché, ou une structure métallique abritant une brasserie (ou autre commerce?), ou pas de construction.
Quel que soit l’avis que l’on peut avoir sur ce projet et ses variantes, et bien sûr il faudra exprimer son avis sur les variantes, je  le qualifierai de plutôt « Classique » (ce qualificatif n’a rien ici de péjoratif).

Pourquoi, puisqu’il s’agit tout de même de ce qui est le coeur de notre ville dont la réalisation signera l’image de la ville pour des dizaines d’années, ne pas ouvrir cette recherche à un projet qui changerait plus nettement le visage du coeur de ville, que l’on pourrait qualifier d’« Ambitieux », alternatif au seul projet actuel « Classique » présenté par la mairie?

Cela est d’autant plus facile que ce coeur de ville préoccupe et occupe les Fontenaisiens depuis de nombreuses années et que nombre d’entre eux mais aussi des associations (au moins 2) ont travaillé le sujet et élaboré des propositions concrètes de nature différentes à celle présentée ces derniers jours par la municipalité.
Avec une présentation de chaque projet « Classique » en face d’ »Ambitieux », aidé par un 1 er cadrage financier de chaque projet, on pourra faire un vrai choix de 2 “ambiances” pour notre coeur de ville.
Allons nous « encore » perdre du temps en ouvrant cette démarche, comme on a pu l’entendre dans les dernières réunions?
Le Maire nous a dit en CEMUA le 17 octobre qu’il voulait décider rapidement car il souhaitait que ce projet marque la prochaine campagne électorale.
On peut le comprendre mais les Fontenaisiens sont bien moins préoccupés par ce que seront les marqueurs de la prochaine campagne pour tel ou tel candidat que par l’obtention du meilleur projet qui animera notre centre ville pour 3 ou 4 décennies. Cela vaut bien quelques mois de plus pour faire le choix qui satisfera pleinement le plus grand nombre de Fontenaisiens.
Et puis perdrait on vraiment beaucoup de temps? Rien n’est moins sûr car comme je l’écris un peu plus haut, des projets ont été déjà bien travaillés et sont assez proches d’une finalisation.

Et si la mairie joue le jeu, elle mettra à disposition les mêmes moyens intéressants ( la vision 3D, etc..) que ceux employés pour l’ actuel projet présenté par la municipalité et alors les Fontenaisiens pourront faire une vraie comparaison sur des bases identiques.
Et si l’on veut que ce choix soit pérenne et non remis en cause lors d’une prochaine mandature (quelle qu’elle soit), eh bien il suffit que la municipalité aille au bout de son engagement pour la démocratie participative en organisant un référendum dans la ville.
C’est simple, rapide et ce sera un trace concrète de vraie démocratie participative locale.

Daniel Marteau

4 RÉPONSES

  • Je vous ai brièvement félicité de votre action lorsque nous avons quitté la salle du Conseil lundi dernier.

    Je vous confirme que nous avons besoin d’un media indépendant à Fontenay puisque le mag est devenu un organe de propagande.

    Dites-nous si vous besoin de notre appui et de quelle manière, pour vous aider à passer les moments difficiles qui se profilent.

    Bien amicalement.

  • Françoise Letang

    Je me pose tout de même la question de savoir si il est opportun en terme de choix budgétaire pour la Ville de vouloir absolument concrétiser ce projet.
    Si les subventions baissent considérablement, n’y a t-il pas d’autres priorités et comment sont elles décidées ?

  • Dans les projets d’investissements que met en oeuvre une équipe municipale, il y en a de trois types :
    – projets indispensables mais à la visibilité limitée : réseaux souterrains, renforcement des structures des bâtiments municipaux…
    – projets indispensables et visibles pour les habitants (et donc les électeurs) : travaux dans les écoles, la voirie, les équipements sportifs, les crèches…
    – projets “tape à l’oeil” et/ou pour le seul confort des élus.

    La municipalité actuelle privilégie quasi exclusivement les projets de la troisième catégorie : rénovation des bureaux des élus au début du mandat à la place des travaux dans les écoles qui étaient prévus, rénovation à grand frais de la place de l’Eglise et désormais Place du Général de Gaulle.

    Son seul objectif est d’être réélue en 2020 (ou 2021 si le Président de la République décide de reporter les élections d’un an). Ce n’est pas choquant par principe puisque c’est l’objectif de tous les élus mais si cela conduit à mettre de vue toute notion d’intérêt général, c’est très grave.

    Gilles Mergy
    Conseiller municipal

  • Françoise Letang

    Merci beaucoup Monsieur Mergy pour votre réponse très claire.

    Je peux comprendre que l’objectif des élus soit de réaliser une partie des projets de sa campagne, je suis du même avis que le votre cela n’est pas choquant mais j’ai du mal à comprendre comment tous les membres de la majorité peuvent continuer à approuver systématiquement tous les projets de la troisième catégorie sans aucune objection.

    Comment peut-on imaginer être réélu en se mettant à dos une bonne partie des fontenaisiens dont le bien être dans la Ville ne semble pas faire partie des priorités ?

    Recours, pétitions, disparition de la démocratie participative, absence de dialogue, attaque de la liberté d’expression. Lorsque vous parlez d’intérêt général, je n’en vois pas l’once d’une notion.

    Une des responsabilité de la fonction d’un élu n’est-elle pas de définir et d’axer les projets en fonction des besoins et attentes des citoyens ?

    Françoise LETANG

Répondre à Françoise Letang Annuler la réponse

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )