17 janvier 2019 | 02:56
Vous etes ici:  / Coup de gueule / Quand on a pas grand chose a dire, on délaye…

Quand on a pas grand chose a dire, on délaye…

Les Fontenaisiens ont reçu dans les boites aux lettres une publicité (il n’y a pas d’autre mot pour qualifier ces 16 pages) intitulée « 3 ans de travail au service de Fontenay aux Roses ».
C’est un document à lire avec attention !
Déjà à lui seul le titre a de quoi choquer : Au service de Fontenay aux Roses. D’accord. Mais pas des Fontenaisiens ?
Passons.
Cette publicité payée par les impôts des Fontenaisens (ce qui permet au fur et à mesure de mieux comprendre à quoi sert l’augmentation de 15%) se veut être le bilan à mi mandat de l’équipe municipale.
On trouve la synthèse des grandes réalisations de ces 3 dernières années en double page 4/5.
On lit :
La célébration du 14 juillet sur la place de Gaulle,
2 kiosques sur la place de Gaulle,
La remise en état du club des anciens,
Les 6 bornes historiques du patrimoine de la ville,
Le nouveau chalet de tir à l’arc,
Le remplacement de 184 fenêtres dans les écoles,
Les nouveaux locaux pour les policiers,
et quelques autres actions d’une même grande importance.
On passera sur la nouvelle Maison de la Musique et de la Danse qui ne doit rien d’autre à cette équipe que la cérémonie d’inauguration, la gratuité des NAP déjà acquise sous l’ancienne équipe, et le nouveau nom du CMS avec seulement le remplacement des praticiens qui étaient partis.
Quand on en est à convoquer, dans un document de 16 pages exclusivement consacrées au bilan de mi mandat, des actions aussi structurantes que celles ci, c’est qu’effectivement on a pas grand chose à mettre en exergue.
Et on en met 16 pages pour « occuper le terrain ».
Et quand en page 9 on nous parle de la seule réalisation d’importance (on pensera ce que l’on voudra de l’utilité et de l’intérêt de cette première et seule vraie réalisation), la rénovation de la place de l’église, c’est pour l’accompagner d’un mensonge redondant.
Non cette place n’a pas couté 280 000 €. Ce chiffre n’est que la part apportée directement par la ville de Fontenay. On passe ainsi sous silence le complément apporté par l’agglo.
Mais le total est bien de 2 millions d’euros.
Et ces 2 millions d’euros, comme on l’a lu dans un article de ce blog ne tombe pas du ciel. C’est bien l’argent des impôts des Fontenaisiens.
Mais aussi il ne faut pas manquer l’édito du maire.
«Peu de choses rappellent aujourd’hui que notre équipe est issue de 4 listes distinctes en 2014 » écrit il !
Il suffit d’assister à n’importe quelle réunion où le maire et l’adjoint à l’urbanisme se côtoient. Effectivement on ne voit pas de différence !!!
Et puis : « Chacun sait que notre situation financière est encore fragile…. » poursuit il!
Rappelons qu’il y a à ce jour 8 ou 9 M€ dans les caisses de Fontenay. Ce n’est plus une ville, c’est une entreprise !!!
Et puis ne pas rater aussi quelques perles au fil des pages.
Un exemple parmi tant d’autres. Sur le PLU (page 13) : « Les Fontenaisiens aiment leur vile et veulent qu’elle garde son charme. C’est pour cela que chaque projet est débattu en concertation, … ».
C’est extraordinaire ! Tout le monde a condamné le manque de réunion de vraie concertation et d’information, jamais une enquête sur le PLU n’a connu autant de requêtes de contestation, rappelons nous la bronca des riverains de la rue d’Estienne d’Orves conduisant le commissaire enquêteur à organiser en urgence une réunion publique, etc… Et on ose écrire que chaque projet est débattu en concertation!
Plutôt que cette publicité couteuse et partisane, il serait vraiment utile pour les Fontenaisiens qu’un bilan (que l’on peut diffuser sur le net ou dans les blogs pour éviter d’utiliser les impôts) complet, rigoureux et honnête avec les + et les – de ces 3 années, soit établi.
Et ce bilan devra se faire par rapport aux promesses faites pendant la campagne par les 4 listes qui composent aujourd’hui la majorité. Car faut il le répéter, la réunion de ces 4 listes très opposées au 1er tour des municipales n’a jamais donné lieu à un document programme quand elles se sont réunies pour le 2 ème tour, contrairement d’ailleurs aux promesses du maire. On ne peut donc que prendre l’ensemble des promesses des 4 listes.

Pascal Renault

6 RÉPONSES

  • Merci Monsieur Renault pour cette analyse que je partage. En effet, vous avez formulé de façon argumentée et détaillée mon ressenti suite à un parcours rapide.
    A-t-on une idée du coût pour les Fontenaisiens de ce 16 pages de pure com en couleur distribué dans toutes les boîtes aux lettres ?

  • J’approuve totalement votre idée d’établir un vrai bilan non partisan de la situation réelle à mi mandat par rapport aux promesses de campagne des uns et des autres.
    Oui mais qui peut le faire ?
    La majorité actuelle ? Elle ne voudra évidement pas refaire un document après avoir consacré autant de temps, d’astuces et d’argent public à essayer de faire croire que Fontenay avait changé.
    L’opposition municipale ? Elle a tous les éléments en main pour cela. Mais elle est depuis longtemps aux abonnés absents de la vie concrète de Fontenay-aux-Roses. Ses propos sont généraux, de politique politicienne, pas précis. Voir même totalement absent comme sur le PLU.
    Alors qui ?
    Saurait on trouver un groupe de fontenaisiens ouverts, de toutes tendances, volontaires pour ce bilan ?
    Si oui, ça montrerait aux élus de la ville (majorité et opposition) que les fontenaisiens en ont marre de ces postures politiques, de ces promesses de campagne pour se faire élire, dont Fontenay n’a plus besoin pour que la ville avance.
    S’il y a des volontaires…
    JG Croland

  • Nathalie Larcheron

    Même ressenti face à la vacuité de ce document !

  • Letang Françoise

    Ce 16 pages est une mine d’informations intéressantes, pages 1, 2, 4, 5,15 et 16 : publicités, photos, graphiques soit 1/4 de l’information potentielle.
    1 page d’édito, 1 page à la tribune de l’opposition il reste 7 pages.
    Nous avons une liste des réparations et de l’entretien actualisée avec un renfort de chiffres, pourcentages ….
    « 34 fuites d’eau en passent d’être colmatées sur le marché couvert et les vitres entièrement nettoyées », (entièrement heureusement).
    Je me suis posée deux questions :
    – que peuvent cacher ces informations ?
    – coût de ce 16 pages et de sa distribution ?

    LETANG Françoise

  • Je remercie Pascal Renault pour son article bien senti sur la vacuité du bilan à mi mandat de l’actuelle municipalité diffusé à toute la population. A vrai dire, ce bilan est bien pauvre et la communication n’y peut rien. Je ne pense pas que les Fontenaisiens soient dupes en lisant cette plaquette. Ce bilan pourrait se résumer à la place de l’église totalement refaite inutilement et à prix d’or. Pour le reste, les projets avaient été lancés avant l’arrivée de l’actuelle municipalité comme par exemple la maison de la musique et de la danse dans le chateau Laboissière patrimoine communal totalement rénové ou encore les crèches municipalisées en cours de rénovation.

    Le bilan en investissement est donc bien pauvre sinon qu’à constater le retard pris en moyenne de 2 ans sur tout ce qui était prévu par exemple en termes de voirie ou d’équipements publics ou de développement commercial. Des vrais sujets ont été abandonnés comme par exemple la rénovation du centre commercial Scarron qui aurait dû être terminé en 2015 et promis à la démolition ou encore la création d’un sixième gymnase ou encore l’isolation thermique des bâtiments.

    La seule priorité menée par cette municipalité se résume en fait à l’urbanisation intensive de la commune prévue par leur PLU sur lequel j’ai pu m’exprimer notamment dans vos colonnes et auprès du commissaire enquêteur avec bien d’autres Fontenaisiens.

    Côté fonctionnement, leur bilan se résume en une hausse considérable des impôts et des tarifs malgré les 9 millions d’euros que nous avions obtenus suite au litige remporté sur le CEA et que nous leur avions laissés en 2014… Car aussi bizarrement que cela paraisse au regard de ce bilan bien pauvre, la dépense continue de galoper… train de vie oblige dénonceront certains.

    Enfin et je dirai que ce n’est pas le moins grave, la démocratie participative a quasiment disparu, les outils que nous avions mis en place n’ont plus de rôle réel et se limitent à entendre les décisions du maire et de son équipe…

    Je reste à la disposition de tous pour détailler tel ou tel point.

    Et encore merci à ce site ou aux autres, associatifs ou autres, qui permettent le débat et les échanges citoyens.

    Pascal Buchet
    Maire honoraire de Fontenay-aux-Roses

  • M. Renault, merci pour votre article.
    Je pense toutefois que vous sur estimez le coût complet des travaux de la place de l’église. Je crois savoir qu’il s’agit d’un total de 1,8M€ TTC incluant la statue qui n’est pas encore installée. Ce n’est qu’une précision et cela ne change en rien le fond: c’est une dépense très onéreuse alors que d’autres solutions existaient pour un quart de ce montant.
    Daniel Marteau

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )