3 avril 2020 | 02:12
Vous etes ici:  / Libre opinion / Quand on débarque en ville…

Quand on débarque en ville…

Le samedi 11 janvier, les troupes de L. Vastel ont défilé dans la ville.

Porte-drapeau en tête et blousons bleu horizon mal ajustés, leur défilé martial faisait penser à la fois à une procession religieuse et la marche des storm-troopers de Dark Vador dans Star Wars.
L’interaction avec les Fontenaisiens était minimale. Le dialogue aussi.
Il s’agissait surtout d’une démonstration de force vis à vis des autres candidats.
Quand ils ont débarqué au marché, ils ont pratiqué la méthode du « pousse toi de là que je m’y mette » en occupant tout l’espace.
Je ne sais pas si Mme Bourdet, M. Buchet et M. Mergy ont pris peur en les voyant arriver.
Ce que je sais c’est que beaucoup de Fontenaisiens n’ont pas apprécié cette tentative d’intimidation des autres listes.
Véronique Lafarge

2 RÉPONSES

  • Ça me faisait plutôt penser à une procession de schtroumpfs. Au-delà de l’anecdote, ce type d’action de pseudo-commmunication n’apporte rien à leurs auteurs. Et Grand Schtroumpf n’avait pas de bonnet rouge.

  • Entre l’humour de salle de garde pour amuser les grands (cf. L. Vastel et sa compagne Mme Collet élèvent le niveau de la campagne électorale) et les Schtrumpfs pour amuser les petits, il faut bien reconnaître que les co-listiers de l’équipe sortante (plus que deux mois) déploient tous leurs efforts pour divertir les Fontenaisiens (les divertir du seul bilan bétonneux et fontaineresque dont ils peuvent se « vanter » ?).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )