29 mai 2024 | 22:40
Vous etes ici:  / Libre opinion / Rétablir la vérité suite à la tribune de la majorité (Février)

Rétablir la vérité suite à la tribune de la majorité (Février)

« Madame Le Fur nous a d’ailleurs tous étonnés lorsqu’elle s’exclama récemment « mais M. Mergy n’est pas le chef de l’opposition ! ». Eh bien si Madame, vous étiez sur la même liste en 2020 et il était tête de liste. […] Il serait intéressant que vos collègues vous racontent les fondamentaux. »

Voilà l’extrait de tribune qui me pousse à écrire cet article. J’ai d’abord souhaité ne pas répondre à une telle attaque, mais, après réflexion, je ne souhaite pas laisser planer le doute pour les lecteurs qui n’ont pas le contexte. 

Le contexte 

Nous étions donc en conseil municipal d’octobre.  Parvenus à la partie finale des questions et vœux de l’opposition (la séance ayant commencé 5h30 plus tôt). 

Ma question portait sur le fait que la majorité n’avait apporté aucune réponse à plusieurs de nos interpellations en conseil municipal et par mail, sachant que le  rôle des élus de l’opposition est d’interroger le travail d’une majorité. 

En effet, j’avais envoyé plusieurs messages au maire et à ses élus concernant notamment les commerces (Croix Rouge et la Poste) ou encore sur la cuisine centrale. Les mails étaient écrits de ma main, envoyés par mes soins au nom des élus de l’opposition. 

Je demande donc au maire, s’il va répondre à l’ensemble de ces questions ainsi qu’à d’autres antérieures. 

Monsieur Le Rouzes et Monsieur Vastel se mettent alors à deux pour ne pas répondre sur le fond des questions. Je ne reviendrai pas sur l’intervention de M. Le Rouzes qui lui aussi joue avec la vérité. 

Monsieur Vastel quant à lui nous dit « j’ai le souvenir d’avoir répondu par écrit à Monsieur Mergy, responsable de l’opposition ». 

Premièrement cela est faux. Gilles a vérifié suite à cet incident, aucune réponse n’avait été envoyée. Nous avons reçu une réponse partielle plusieurs semaines plus tard. 

Deuxièmement, la majorité dans sa tribune transforme mes propos. J’ai en effet répondu « Monsieur Mergy n’est pas responsable de l’opposition, quand vous adressez une réponse c’est à l’ensemble des élus » (mettre 7 adresses en copie d’un mail me semble être à la portée de tout le monde).

L’opposition est une équipe

Même en dehors de ce contexte, mes mots reflètent une réalité : l’opposition fontenaisienne est une équipe qui n’a pas de responsable. Nous avons en effet fait campagne derrière Gilles et nous avons collectivement fait le choix d’être trois groupes d’opposition différents pour représenter nos sensibilités. Ce qui ne nous empêche pas de travailler ensemble, en toute coopération. 

Et oui, une équipe n’a pas besoin de chef pour fonctionner. Cela semble être au- delà de l’entendement de l’équipe municipale, ce qui explique sûrement leur incapacité à faire de la démocratie participative. 

Marre du sexisme ordinaire

Enfin ma dernière remarque et pas des moindres : cette intervention et cette pratique ne sont que les démonstrations supplémentaires des embuches auxquelles nous devons faire face en tant que femme et a fortiori en tant que jeune femme. 

Si j’écris au maire en mon nom, de quel droit se permet-il de répondre en passant par quelqu’un d’autre ? 

Je suis conseillère municipale à part entière et même si cela ne lui convient pas, les temps changent et les jeunes femmes peuvent traiter de la chose publique !  

Enfin je n’ai pas besoin que l’on me « raconte mes fondamentaux », les femmes font des études depuis des générations, il est temps que le Maire et ses élus  se rendent compte que nous avons un cerveau. 

Pas de chance pour la majorité et ses mensonges, ce conseil était encore filmé, voici le lien de l’extrait en question : https://m.youtube.com/watch?v=lrTOunbdYCQ&t=20350s

Pauline Le Fur 
Conseillère municipale socialiste

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )