23 août 2019 | 20:27
Vous etes ici:  / Coup de gueule / Démocratie Participative / Supplique à Monsieur le Maire

Supplique à Monsieur le Maire

Hier, 14 décembre s’est tenu le dernier Conseil Municipal de l’année.
Monsieur le Maire a annoncé la présentation du bilan des comités d’habitants. Après l’exposé factuel de l’état d’avancement des comités d’habitants (CDH) par Mesdames Gagnard et Mercadier et suite à l’intervention d’un conseiller d’opposition le maire a déclaré qu’il avait trouvé à son arrivée aux affaires «  les comités d’habitants dans une situation végétative ».
Pour tous les fontenaisiens, individuels, membres d’une association, certains conseillers municipaux de la majorité d’hier et même de quelques uns d’aujourd’hui qui pendant près de 2 ans ont beaucoup travaillé lors de nombreuses discussions, séances de travail, réunions plénières, projets, contre projets, amendements, etc … pour élaborer une charte de la Démocratie Participative, ce ne sont pas des propos acceptables.
Doit-on rappeler à Monsieur le Maire que le texte de la charte de Démocratie participative affiché désormais en grand format à plusieurs endroits de la salle du Conseil est le fruit de ce long travail.
Doit-on rappeler à Monsieur le Maire que les 5 comités d’habitants fonctionnaient tout à fait convenablement en se réunissaient régulièrement, que chacun tenait à jour en permanence un tableau des questions des habitants, des  actions lancées et de leur état d’avancement.
Doit-on rappeler à Monsieur le Maire que les comptes-rendus des réunions publiques ou Conseil de quartier d’avant 2014 étaient tous sur le site Internet de la ville pour que chaque fontenaisien en prenne connaissance.
Doit-on rappeler à Monsieur le Maire qu’un premier « Comité de Projet en co-élaboration » traitant d’un sujet important d’urbanisme (point tout à fait nouveau car il s’agissait d’un projet dont l’élaboration devait se faire dès le départ en étroite collaboration entre les élus et les habitants) avait été lancé et en était à sa troisième réunion.
Doit-on rappeler à Monsieur le Maire qu’en application de la charte de la démocratie participative c’est un rapport sur le fonctionnement des conseils de quartier (ou réunion publique selon la nouvelle majorité) qui doit être élaboré et présenté annuellement au conseil municipal (art 7 de la charte)? Le rapport de fonctionnement 2013 a lui, été élaboré avec les comités d’habitants avant d’être présenté au conseil municipal puis inscrit sur le site de la ville.
Doit on rappeler au maire qu’il y a eu plusieurs réunions de  concertation avec l’association « La Boissière » pour l’aménagement de la rue La Boissière. Et que la  même action était en cours de lancement pour la rue Blanchard et la  place de La Cavée en prolongation de l’avenue du Général Leclerc (qui elle était terminée).
Alors, quand Monsieur le Maire tient de tels propos, c’est au mieux une méconnaissance totale de la situation de la DP à son arrivée sinon une insulte à toutes ces personnes qui bien sûr pour la plupart d’entre elles ne sont pas des élues (se rapporter aux propos de Monsieur le Maire au conseil municipal de novembre sur les personnes qui ne sont pas élues) mais simplement des citoyens, citoyennes qui souhaitent faire avancer leur ville dans le meilleur brassage d’idées d’où qu’elles viennent.
Alors une supplique à Monsieur le Maire si il lit ces lignes:
Ne dévalorisez pas le travail des fontenaisiens au nom du rejet de tout ce qui a été fait avant votre arrivée.
Ne sous estimez pas ce qu’ils ont fait au prétexte du soupçon qu’ils n’ont peut être pas voté pour vous.
Soyez plus respectueux de ceux qui certes n’ont pas été élus, et donc en suivant vos propos n’ont pas à donner de conseils, mais donnent de leur temps à leur ville parce qu’ils ont choisi d’y vivre et qu’ils souhaitent la voir bien évoluer.
Tachez de faire en sorte que tous les habitants de cette ville, quoi qu’ils pensent, puissent en être les acteurs, car, à l’ordre du jour du conseil municipal qui est affiché dans toute la ville  ce point sur le bilan des CDH n’était pas inscrit. Ils n’en étaient donc pas informés. (Pourquoi?)
D’avance merci.
Daniel Marteau

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )