24 avril 2019 | 20:40
Vous etes ici:  / Libre opinion / Travaux de démolition

Travaux de démolition

Vendredi 22 Mai 2019, l’entreprise de démolition- évacuation sur le terrain de l’ancienne ‘maison verte’ (arrêt de bus André Salel) s’est attaquée  à la démolition complète du mur de séparation entre l’ex propriété « maison verte » et la place de parking de la Cavée.
A 11 heures ce vendredi, ma voisine (au 1 rue La Boissière) et moi- même (au 2 rue La Boissière) sommes sorties, sans se concerter pour faire stopper le travail de démolition du mur de soubassement de la séparation entre ces deux espaces ces coups de boutoirs de la pelle mécanique contre cette partie résiduelle du mur faisaient trembler nos immeubles respectifs!
D’autres employés, plus avisés, arrivés sur les lieux, ont confirmé qu’il fallait procéder au marteau piqueur, car pour cette partie du mur qui est en béton armé (les ferrures, grosses comme le doigt sont bien visibles), il est évident qu’une pelle mécanique ne peut pas en venir à bout.
Je rappelle que nous avions demandé par courrier auprès de Monsieur le maire d’effectuer un référé préventif avant travaux:
   par moi-même par un courrier le 22 Novembre 2018,
   par l’association La Boissière par un courrier le 1er Janvier 2019,
et ensuite à notre entrevue avec Monsieur le Maire le 13 Février (association La Boissière et moi-même), dont nous n’avons toujours pas reçu de compte-rendu, nous avions réitéré la demande d’effectuer ce référé (sorte de constat technique de l’état des bâtiments riverains avant travaux). Faut-il rappeler que nous sommes sur une zone de carrières, ce qui peut créer des complications et fragiliser nos bâtiments en cas de travaux.
A ce jour, le référé n’a pas eu lieu (le délai pour cette demande, selon Monsieur le Maire, est de 6 semaines). S’il avait été demandé au bon moment, il aurait pu être effectué en Janvier, c’est à dire avant le début des travaux à la Cavée.
Je peux dire que même les travaux des semaines précédentes de remplacement des vieilles canalisations dans la rue La Boissière, au raz de nos immeubles n’ont pas créé de tels secousses.
En conséquence, nous demandons aux services municipaux en charge de la supervision des travaux que les engagements de protections de nos immeubles riverains soient respectés.
Cordialement
Claudine Gaultier

1 RÉPONSE

  • De plus un panneau signalant la présence d amiante existait. Des mesures de protection de désamiantage ont ils été prises lors de la démolition ? Rien ne le laisse penser durant les travaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )