25 octobre 2020 | 01:37
Vous etes ici:  / Libre opinion / Un message d’Osez Fontenay

Un message d’Osez Fontenay

Depuis maintenant presque 6 ans, Osez Fontenay publie vos articles et commentaires tous les jours, samedi, dimanche et jours fériés sans aucune  interruption d’hiver ou d’été.
Osez Fontenay à publié vos contributions depuis un ordinateur de bureau ( facile) un Ipad ( sportif) voire un Iphone ( acrobatique).
Depuis Fontenay aux Roses mais aussi depuis l’étranger et même le grand étranger.
Depuis 12 mois à l’approche des municipales nous nous attendions à une recrudescence d’activité et de tension. Nous ne nous sommes pas trompés, nous avons été gâtés.
Depuis 12 mois le blog a fait face à un procès intenté par le maire suite à la parution d’un commentaire d’un de ses soutiens, des lettres de désaccord sur notre façon de gérer ce blog, d’une tribune municipale diffamante, d’ insultes dont en provenance d’ un élu, de critiques sur notre approche des pseudos ( niant ainsi la difficulté pour un individu dépendant ou sans pouvoir de s’exprimer ouvertement localement), de critiques sur nos publications ou nos non publications ( même si celles ci elles ont été très peu nombreuses et toujours accompagnées de notre part d’une explication détaillée sur la raison à l’auteur), jusqu’à deux piratages ces derniers trois mois de notre base de données qui nous auraient conduits à fermer le blog sans l’intervention d’ amis très compétents qui ont à distance sauvé la situation.
Malgré ces attaques plus ou moins violentes plus ou moins désagréables nous avons maintenu pendant 6 ans notre ligne nous appuyant sur notre charte, publique, et pensons-nous parfaitement claire, même si bien sûr contestée, qui définissait la déontologie d’Osez Fontenay.
Osez Fontenay a donc couvert toute une mandature en publiant 1600 articles et 3100 commentaires.
Aujourd’hui, le démarrage de la nouvelle mandature correspondant à l’arrivée de l’été , Osez Fontenay va profiter de ce décalage de calendrier pour s’éclipser.
Nous terminerons donc la publication des œuvres du remarquable Concours « Racontez nous votre confinement » organisé par Michel Giraud, et publierons jusque là tous vos articles et commentaires.
Puis il sera temps de prendre congé.
Merci à tous les contributeurs, auteurs et lecteurs pour ces 6 années passées ensemble.
Merci aux quatre amies qui étaient présentes au démarrage d’ Osez Fontenay et qui pour des raisons diverses mais parfaitement compréhensibles n’ont pas pu poursuivre sur toute la longueur de la route.
Daniel Marteau pour le blog Osez Fontenay

6 RÉPONSES

  • Michèle Dorothée

    Cher Administrateur,
    C’est à nous, lecteurs, lectrices, contributeurs et contributrices de vous remercier, et, tout en comprenant votre lassitude, de vous regretter.
    Ce blog était une des rares voix locales libres et désintéressées. Il va donc nous manquer considérablement.
    Ne pourrait-il pas, tel le Phénix, renaître sous une autre appellation avec d’autres responsables qui pourraient assumer à plusieurs les difficultés et dangers de l’entreprise? Sera-t-il possible d’avoir accès à des “archives”?
    En tout cas, merci encore d’avoir fait vivre ce journal local.
    Michèle Dorothée.

  • Je vais être bref, êtes vous sûr d’avoir le droit de stopper ce blog?
    J’envisage de déclencher une action de groupe pour vous obliger à poursuivre. Vous voulez retourner au tribunal? Faites bien attention !!!!!
    Faites vivre Osez Fontenay
    Amitiés

  • Oui, Mme Dorothée, tel le Phenix, Osez Fontenay renaîtra de ses cendres, sous une forme ou sous une autre ; comment pourrions-nous nous passer d’un tel espace d’expression libre ?
    Je comprends la lassitude des fondateurs : les attaques, les chausse-trappes et les coups bas ne leur pas été épargnés en 6 ans. Nous devons d’abord les féliciter pour leur courage et leur détermination ; merci les ami(e)s !
    Laissons passer l’été, et je suis certain que d’autres se présenteront pour relever le défi et prendre le relais.

  • Toujours pas remise de la dramatique soirée du 28 juin, je découvre maintenant que le blog disparaît.
    J’ai le plus grand respect pour l’équipe qui l’a courageusement animé pendant 6 ans et qui souhaite souffler un peu.
    Mais moi qui connaît le nom de bon nombre de fontenaisiens dont je lis les articles, les commentaires et dont souvent je me suis sentie tellement proche, je fais comment maintenant pour les reconnaître et maintenir un lien ?
    Je demande à tous les contributeurs d’arborer désormais un badge mentionnant nom et prénom parce que je les croise peut-être quotidiennement sans le savoir ?
    Je ne veux pas perdre ce lien ; alors on fait comment.
    Je comprends votre lassitude, mais comment fait-on désormais pour continuer d’échanger et de rassurer autour de convictions communes.
    Bien à vous.

  • Après ces derniers mois forts chargés et dans un contexte particulier ( procès en appel, covid…) il est tout à fait compréhensible que vous souhaitiez faire un break… mais a mi septembre comme les associations revenez nous pour permettre aux fontenaisiens de savoir ce qui se passe réellement dans la ville ( si on attendait le site de la ville et le Twitter du maire ..ou Laurent Vastel préfère regretter un article sur le parti animalière plutot que de remercier lui meme ses 3000 et des poussières électeurs…) preuve a nouveau de son dédain pour les fontenaisiens meme ceux qui ont voté pour lui… était normal!
    Bref bel été a vous et revenez nous bien reposé a la rentrée

  • Je ne vous remercierai jamais assez, Agnès, Daniel et Françoise d’avoir eu cette idée lumineuse en 2014 de créer ce Blog pour nous permettre de raconter, de dénoncer, d’échanger sur tout ce qui se passe dans notre Ville de façon bien différente de l’information officielle qui relate des faits très souvent déformés et bien souvent volontairement oubliés.

    Daniel, tu as le droit à un repos bien mérité et à tout mon respect.

    Mais le Blog devenu un outil de communication et d’information utile et nécessaire ne peut pas disparaître.

    Retrouvons nous à la rentrée entre ZOZOS pour en discuter. D’ici là, les mois passés au soleil te feront peut-être digérer ta lassitude et ton écœurement que nous sommes nombreux à ressentir après ce 28 juin.

    Je me permets de reprendre une phrase de Pascal Renault avec lequel je me suis souvent dit que j’aurais pu écrire la même chose : êtes vous sûr d’avoir le droit de stopper ce Blog ?????

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )