9 août 2020 | 04:44
Vous etes ici:  / Libre opinion / Message de l’association CIVIFAR sur la campagne électorale

Message de l’association CIVIFAR sur la campagne électorale

A mesure que la date des élections municipales se rapproche, des tracts de plus en virulents apparaissent dans l’espace public et sur les blogs des 2 candidats en lice.

L’association CIVIFAR déplore cette situation et demande aux candidats et à leurs équipes de revenir à des comportements plus équilibrés.

Une des demandes fondamentales de notre association est que les politiques donnent aux citoyens des informations véridiques et honnêtes afin que les citoyens puissent ensuite agir ou réagir en toute connaissance de cause.

Pour l’équipe VASTEL

Il n’est pas normal que le tract intitulé « Stationnement» annonce, comme une INFORMATION la réduction de 30 à 50 % des places de stationnement si l’équipe adverse était élue. Cette mesure ne figure pas dans le programme de la liste «Un temps d’avance pour Fontenay»

Il n’est pas correct de chercher à stimuler des sentiments de peur chez les électeurs en utilisant des formules choc comme « stationnement payant dissuasif » et « vidéo-verbalisation systématique ».

Pour l’équipe MERGY

Il n’est pas normal que le tract « Deux approches de la gestion de crise » s’attaque directement à des personnes : il montre côte à côte Gilles Mergy avec un masque, et Laurent Vastel sans masque. Ces instantanés ne prouvent pas que Gilles Mergy porte toujours un masque, et que Laurent Vastel ne le porte jamais.

Pour les 2 équipes : «Fontenay Demain» et «Un temps d’avance pour Fontenay»

Il n’est pas normal de critiquer sur des suppositions d’intention en l’absence de documents écrits et probants.

Il n’est pas normal de coller des bandeaux ironiques sur les affiches électorales du candidat adverse.

Devant cette cacophonie et ces outrances, le citoyen se fait l’idée que la politique, c’est nécessairement sale et synonyme de coups bas. Il est amené à se replier sur son environnement immédiat, familial, et à se détourner de l’action publique.

L’association CIVIFAR milite pour une pratique politique apaisée, dans laquelle élus et citoyens de tous bords travaillent ensemble pour une ville agréable à vivre (et attractive) pour tous.

Jean François Bresse pour l’ Association CIVIFAR

1 RÉPONSE

  • Vous pourriez également parle des tweet ultra agressifs de l equipe et des soutiens de M Vastel a l encontre du représentant de faravelo qui milite pour développer le vélo et à eu le malheur d évoquer succinctement ses pregerences pour ce dimanche qui ne semblent pas aller dans le sens de M Vastel et de fait recoit les menaces physiques su twitter
    Plus que 6h de campagne heureusement …
    La ca va trop loin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )