24 septembre 2021 | 23:07
Vous etes ici:  / Libre opinion / Une bonne intention qui sert une mauvaise décision

Une bonne intention qui sert une mauvaise décision

Puisque Jean Michel Durand a détecté cette sous-évaluation de la population de l’ordre de 2500 à 3000 habitants dès 2015, soit quelques mois après l’arrivée aux affaires de la nouvelle équipe, et il n’y a aucune raison de ne pas le croire, pourquoi avoir laissé le maire et une bonne partie de son conseil municipal, dont Jean Michel Durand lui même je crois me souvenir, développer toute une argumentation sur le dévalorisation de notre ville due à la baisse de la population ? Et conséquemment en profiter pour justifier ce que d’aucuns, et à juste titre, ont appelé une sur-densification. 

Car il s’agit bien de sur-densification puisque le Sdrif ne demande de densifier la ville « que » de + 1500 logements entre 2013 et 2030.

Il était et reste donc totalement inutile de construire plus que la demande du Sdrif pour combler la baisse puisque comme il le montre, il n’y a jamais eu de baisse, nous avons toujours été environ 25000 habitants. 

Mais peut être le maire avait-il et continue-t-il d’avoir d’autres idées pour justifier des projets de sur-densification par rapport aux +1500 logements du SDRIF?

Dans ce cas, il aurait été souhaitable de l’expliquer aux Fontenaisiens lors de la première mandature. Il en avait une nouvelle occasion pendant la campagne 2020.

Mais à ce jour, cela n’a toujours pas été fait.

Pas plus d’ailleurs que prendre un engagement sur le niveau de logements que le maire se fixe pour fin 2030, ou déjà pour mars 2026, ce serait une bonne première indication. 

Avoir corrigé une erreur c’est très bien.

Avoir développé une politique de sur-densification sur la base de constats reconnus faux, c’est franchement gênant.

Continuer à ne pas donner d’ objectifs clairs aux habitants sur un sujet que l’on sait tous très sensible c’est tout à fait critiquable.

Daniel Marteau 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )