21 septembre 2020 | 10:45
Vous etes ici:  / Libre opinion / Une chauve souris dans le beffroi ?

Une chauve souris dans le beffroi ?

Renaux Michel , le référent Modem qui n’a pas besoin de moi ( nous disait-il dans un commentaire qui a illuminé le début campagne et devrait figurer dans le best of d’Osez Fontenay, après son étonnant ralliement à L. Vastel et si vous permettez une incise, c’est le même Vastel qui par une hasardeuse anticipation s’était réclamé de son soutien, ce qui lui avait valu une bafouille salée de la part du référent.  Mais il en a avalé d’autres des couleuvres le référent et il est pas rancunier, le référent : il s’est quand même rallié à L.Vastel nomade. Y’a des gens comme ça qui aiment prendre des coups sur la tête et qui en redemandent), pas besoin de moi donc, pour discuter avec les, au moins 3, responsables locaux de LaRem (LaRem qui petit à petit voit tous ses membres de l’Assemblée Nationale se tirer les flûtes car ils ne comprennent plus rien mais heureusement à Fontenay nous avons Mmes Bekiari  et Gagnard et Monsieur Lafon qui restent car eux ils continuent à comprendre … ), le référent donc, ne se fait pas berner facilement.

Pour berner les fidèles du Bayrou le mis en examen, comme d’ailleurs les 3/4 du soviet suprême du Modem, il faut y aller de bon cœur. Z’ont été à bonne école les survivants. 

Bon , je reviens à mon propos.

Ma chaîne préférée, Fox News France, dans un des derniers publi-reportage de campagne pour soutenir l’Emminent  Vastel pour les municipales,  nous montre une file de fontenaisiens en rang d’oignon ( devant la mairie?) se tenant à exactement 1 m 50 les uns des autres. Ce qui a n’en pas douter doit mettre certaines compagnes de maires locaux adeptes du 20 cms ( les compagnes) dans une rage folle.

Revenons à notre affaire.

Qui voyons nous?

Le Référent Père du Modem local.

Et que voyons nous?

Il porte un masque.

Bon d’accord et alors, on va pas coucher là?

Oui mais Blanc, le masque!

Doux Jesus ! L.Vastel n’a pas réussi à lui refiler, même gracieusement, un des morceaux de pneus noir qui empeste jusque sur la place minérale ?

Ça la fout quand même mal que le masque officiel de la ville aux couleurs de la municipalité actuellement aux affaires, noir, le noir de l’espoir, le noir de l’enthousiasme, le noir du futur de Fonteany , ne soit pas arboré par un des soutiens les plus  pointus de l’édile.

Je ne vois que 2 hypothèses :

1/ Ce masque officiel, probablement fabriqué à base d’excrément de gastéropode engourdi, ne convient pas au rang des référents des mouvements politiques des plus influents dans la partie sud-sud est du territoire

2/ Il y a une chauve souris dans le beffroi ( ou une baleine sous le caillou en breton ou un testicule dans la bouillabaisse en marseillais) entre  l’édile et le référent.

Dans le second cas c’est grave.

Le Modem , parti de référence de sa Sublimitude Fontenaisienne ( le Modem après l’UMP, l’UDI, le SE ( sans étiquette) et on vient de l’apprendre le Désir d’Avenir de la Royal , c’est le pompon! )  serait  en bisbille avec Le Tout Puissant des fontaines ?

Si quelqu’un sait, Tante Françoise et Oncle Daniel sont preneur de l’info pour le mettre à la une de leur canard venimeux.

Perso je m’en tamponne le coquillart. Quoique…

P.S. La madame Collet, elle nous referait pas un article sur les politiques qui changent de parti maintenant qu’elle en sait plus sur  son compagnon, qui lui avait peut être pas tout dit…?

Jean Guy Croland, observateur indépendant et impartial. Comme Mme Collet

4 RÉPONSES

  • marie-helene boulestreau

    Quelle joie de vous retrouver en pleine forme, monsieur Croland ! Sans doute avez vous vécu ce confinement dans un lieu ou le ravitaillement était plus facile qu ‘ à Fontenay ? Une fois de plus vous avez égayé ma journée …
    Maintenant, ma grande inquiétude est le devenir du peut être » futur immeuble stalino- versaillais » de la place de la mairie.. Le recul de la date des élections nous laisse un sursis supplémentaire pour nous opposer à cette construction..et je suppose, et espère, que rien d ‘ irréversible ne pourra se passer d ‘ ici là . Les personnes compétentes, pourraient elles nous éclairer sur cette question ?

  • Bonjour Madame Boulestreau.

    Vous avez parfaitement raison d’être inquiète sur le devenir du fond de la place du Général de Gaulle, comme le sont de très nombreux fontenaisiens.

    Comme je l’ai précédemment écrit dans un article à propos de l’immeuble « stalino versaillais », je pense qu’aucuns travaux ne démarreront avant le 28 juin car Laurent Vastel sait très bien qu’il perdrait beaucoup de voix si les 9 arbres étaient coupés et si un début de trou était creusé sur le parvis du château La Boissière avant le 2ème tour.

    Mais si il était réélu, il est certain que dans les jours qui suivraient, des palissades fleuriraient sur le fond de la place pour matérialiser l’emprise du chantier.

    Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire le 28 juin.

    Mais indépendamment du résultat du 2ème tour des élections municipales et puisque Laurent Vastel n’a pas répondu au recours gracieux porté par 150 fontenaisiens qui demandent l’annulation du permis de construire de cet immeuble, nous allons continuer à poursuivre de façon tout à fait légale notre opposition à cette réalisation en déposant un recours contentieux auprès du Tribunal Administratif de Cergy Pontoise avant le 24 juillet prochain, date ultime définie par ordonnance, à la suite de la suspension des procédures judiciaires le 17 mars dernier.

    Plus nous serons nombreux à signer ce recours contentieux, plus :
    – le Maire actuel, s’il est réélu, aura du mal à donner ordre à Vinci de commencer les travaux,
    – le nouveau Maire G. Mergy aura du poids pour négocier l’abandon du projet avec Vinci qui détient cette autorisation de construire.

    Je vous invite donc, Madame Boulestreau à vous rapprocher dans ces prochains jours des Associations qui se sont associées à la co-signature du recours gracieux (Civifar, Fargo, La Boissière, Soubise) pour apposer votre signature sur ce recours contentieux et ainsi appuyer et amplifier notre hostilité commune à ce projet.

    Bien à vous.

  • Ce projet d’immeuble massif au fond de la place du général de gaule est une aberration totale.
    Alors que tous les spécialistes de santé publique insistent sur les dangers de l’hyperdensification sur la propagation des épidémies, le Maire sortant continue de défendre un programme de 2000 logements supplémentaires dans notre ville.
    La liste de large rassemblement que je conduirai au second tour s’oppose fermement à cette hyperdensification. Elle a le soutien total de Pascal Buchet, qui ne sera pas sur la liste, et que je remercie chaleureusement pour avoir œuvré à mes côtés en faveur de la fusion de nos deux listes.
    Gilles Mergy

  • Jean François Bresse

    En tant que président de l’association CIVIFAR, je tiens signaler que l’association n’a pas signé en tant qu’association, ce recours, puisque la fonction de l’association est la Démocratie Participative. Par contre, nous avons dénoncé le fait que lorsqu’il y a eu une concertation pour l’aménagement de la place de Gaulle, l’immeuble du fond n’en faisait pas partie.
    Par contre, des membres de l’association ont pu signer ce recours à titre individuel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )