24 novembre 2020 | 10:33
Vous etes ici:  / Libre opinion / Une contribution à l’article de M. Beckers (Une publication d’un commentaire censuré dans le blog municipal)

Une contribution à l’article de M. Beckers (Une publication d’un commentaire censuré dans le blog municipal)

L’ article courageusement signé Marc R. reflète bien l’esprit du blog animé par MM Vastel et Bigret: on ne se présente pas, on ne signe pas  car on a aucun courage. On affirme sans aucune preuve, et on a probablement même pas pris la peine de lire la proposition et de se renseigner. Ca permet donc de faire un article. Article suintant le mépris et l’affirmation gratuite.
Oui on retrouve bien là des attitudes qui deviennent familière à Fontenay et qui s’exprimaient de la même façon dans des blogs tout aussi courageux comme celui de E. Chambon (celui là même qui traitait L. Vastel de « candidat au passé politique ambigu » ou de J.M.Durand qui comparait P. Buchet à Pétain).
Même acteurs, même niveau.

Sur ce qui est dit maintenant: (entre guillemets et italique, les propos du courageux Marc R)

« pas de solution crédible pour reloger les familles  qui occupent  l’immeuble social Saint-Prix dont une quarantaine d’appartements devront être détruits pour le bien de leur projet » :
Là, on a compris que l’auteur n’a pas lu le projet, ce qui ne l’empêche pas de s’exprimer, puisqu’il s’agit de 26 logements soit 16 de plus que dans le projet du maire. Donc erreur ou mensonge. Marc R a dû avoir un trou pendant la réunion (ou il n’y a pas assisté) , car le groupe a proposé de les reloger dans le futur immeuble ex Osica (ce qui est assez éloigné des propos de la jeune dame, proche du maire selon un article dans ce blog, , qui parlait de « foutre aux Blagis» les habitants de saint Prix. (On notera le niveau particulièrement intéressant de la remarque de la jeune dame, proche du maire).

Au fait, il sait Marc R où le maire va reloger les 10 qu’il supprime? Qu’il le dise, personne ne le sait, le maire ne l’a jamais dit. Mais çà, ça ne le dérange pas.

«  sur le plan financier, le coût estimé ne correspond pas du tout à la réalité du marché, il me semble même  avoir été délibérément rabaissé »:
Là, l’auteur affirme quelque chose qu’il ne démontre pas. (On peut bien sûr dire n’importe quoi, puisqu’il n’y a pas besoin d’expliquer, ni de dire qui on est). S’il a un avis étayé qu’il le donne au groupe de Fontenaisiens. S’il connait le prix du marché ( qu’est ce qu’un prix du marché dans ce domaine?), s’il pense que c’est surestimé c’est qu’il a des compétences sur le sujet. Alors qu’il donne les indications au lieu d’asséner ses vérités non démontrées. On retrouve bien là les arguments de MM Vastel/Bigret: « ça coute 15M€ , c’est comme ça, y’a pas à discuter ». Mais on refuse  d’expliquer ces affirmations totalement gratuites.

Quant au mot “délibérément” c’est un procès d’intention purement et simplement. Ca n’a donc aucune valeur.
Le groupe de fontenaisiens devrait par exemple dire que le projet du maire vaut 42 M€. Pourquoi pas ? Au maire de démontrer que ce n’est pas vrai. C’est totalement ridicule.

« quant au succès escompté, rien n’est sûr. Le théâtre est de loin la solution à même de rendre le centre-ville attractif,  les exemples en sont nombreux dans les communes qui nous sont limitrophes, mais il faut  aussi des commerces pour une population qui puisse s’investir, donc consommer »
Là c’est un amalgame confusant. Quand et où le projet alternatif présenté par le groupe de citoyens remet-il en cause l’intérêt des commerces? Les membres du  groupe ont dit nettement à la réunion publique, qu’il y a dans ce centre ville déjà suffisament de commerces mais qu’il faut attirer la population pour qu’ils tournent mieux. L’un d’eux a posé la question de l’utilité d’augmenter encore le nombre de commerces  si le centre ville n’attire pas le chaland (et quels commerces d’ailleurs que nous n’aurions pas déjà en centre ville)?

Et enfin l’apothéose: « Pour le reste, ce projet n’a réussi qu’à attirer quelques centaines de sympathisants lors de sa présentation, tandis que les trois propositions que la ville soumet au vote des citoyens en récolteront certainement six fois plus »
Là , l’auteur compare UNE réunion publique d’UN soir qui a fait salle archi comble (plus de 130 personnes) avec une consultation qui a durée SIX SEMAINES ouverte au fontenayscope et par internet, et qui a recueilli 700 votants.
La logique de la comparaison laisse pantois. Du grand niveau de réflexion.

Je crois vraiment que ce type d’article est très utile. Merci à Monsieur Beckers de nous avoir permis d’en prendre connaissance.
Il montre la qualité d’un blog municipal où l’on peut écrire sans dire qui on est , dans lequel on ne publie pas les commentaires en réponse à un article, c.à.d où on censure, et où on laisse passer des affirmations gratuites et des procès d’intention, sans risque de se voir attaquer pour diffamation aux frais bien entendu du contribuable Fontenaisien.
Ce blog municipal étant animé par les 2 premiers magistrats de la ville, on jugera de l’éthique de ceux qui décident aujourd’hui à Fontenay aux Roses.
Quant aux écrits du courageux Marc R, qui est loin d’être le seul sur le blog municipal, rien d’autre à rajouter aux propos de monsieur Beckers.
Pascal Renault

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )