19 février 2019 | 19:28
Vous etes ici:  / Libre opinion / Variations des convictions de M.Fredouille (EELV)

Variations des convictions de M.Fredouille (EELV)

De 1995 à 2014, pendant 3 mandatures, M.Fredouille a été Maire-adjoint de M. Buchet ( PS). La majorité municipale était principalement une coalition de partis PS,PC,EELV et Radical. L’autre maire-adjoint EELV, M Dumas a quitté Fontenay aux Roses fin 2011.

Durant la mandature 1995-2001, au nom de la circulation automobile, le maire décide de faire abattre un arbre protégé, un chêne bicentenaire, datant de la Révolution Française qui était devant le Centre Municipal de Santé. Pour cela le maire et les élus de la majorité dont M.Fredouille et M.Dumas déclarent l’arbre…malade et le font abattre un 16 août sous protection policière. Seuls les élus Associatifs s’y sont opposés.

Durant la mandature 2001-2008, le maire M.Buchet ( PS)  décide de bétonner, avec l’appui de M.Fredouille et de M.Dumas, une zone pavillonnaire en construisant 6 immeubles R+3 dans le quartier Vildé Renards. Ils font abattre une quinzaine d’arbres qu’ils ont déclaré…malades. Seuls les élus Associatifs ont soutenu les habitants du quartier contre cette surdensification. Or cette surdensification était interdite par le Plan d’Occupation des Sols (POS). Suite à un recours déposé par les Associatifs et les habitants, la Justice a ordonné l’arrêt des travaux. Pour arriver à leurs fins le maire et tous les élus de sa majorité, y compris les maires-adjoints M.Fredouille et M. Dumas, ont alors carrément modifié le POS. Par exemple, la distance minimale entre 2 immeubles a été réduite de 8 m à 6 m… Du coup, depuis cette surdensification, les difficultés de stationnement et de circulation se sont multipliées dans les rues étroites de cette zone pavillonnaire. Tant pis pour les habitants de ce quartier. En même temps, la circulation automobile a été supprimée devant le pavillon où  habite M.Dumas maire adjoint EELV…

Durant la mandature 2008-2014, Le Maire et tous les élus de la majorité, y compris M.Fredouille décident de vendre le Conservatoire de musique rue Soubise. Un encart dans le Fontenay magazine de février 2014 annonce même cette vente. Les riverains, des associations dont celle du quartier, s’opposent à cette vente. Ils ne sont soutenus que par les Associatifs qui, seuls depuis le début, s’opposent à la vente de ce patrimoine communal qui pourrait rendre de multiples services à la collectivité.

En 2014, la liste PS-PC-Radical- EELV ayant perdu la confiance des citoyens, M.Fredouille n’est plus dans la majorité et perd ses mandats de maire-adjoint et de conseiller communautaire délégué. Les propos que M.Fredouille tient  dans ce blog et au conseil municipal, mettent en lumière les variations de ses convictions, variations qui donnent souvent l’impression de confusions entre l’intérêt général et des intérêts ou ressentiments personnels

Et si on se rappelait enfin que respect des personnes et des engagements est le meilleur allié de la démocratie ?

Suzanne Bourdet, Michel Faye, conseillers municipaux Associatifs et Citoyens

 

2 RÉPONSES

  • Cet article illustre parfaitement la manière de faire de la politique dont les gens ne veulent plus.
    Rappeler les positions passées de ses adversaires au lieu d’assumer aujourd’hui ses propres responsabilités, ce n’est pas sérieux. Il est temps de changer ces pratiques ! Ce type d’article ne rime à rien et au final n’intéresse personne. Ce blog, par ailleurs remarquable, mérite bien mieux.

  • Complètement d’accord avec vous M. Duval. Fontenay a besoin d’autres choses que des batailles de cours d’école stériles et qui ne font pas avancer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )