17 septembre 2019 | 12:51
Vous etes ici:  / Conseil municipal / Vœu censuré qui dérange la majorité municipale qui a refusé de le soumettre au vote du dernier Conseil municipal bafouant les droits de l’opposition

Vœu censuré qui dérange la majorité municipale qui a refusé de le soumettre au vote du dernier Conseil municipal bafouant les droits de l’opposition

voeu_st_prix

Conseil municipal de Fontenay-aux-V
Séance du mardi 10 février 2015

Vœu contre la démolition de toute ou partie de la résidence Saint Prix pour le vivre ensemble et la mixité sociale à Fontenay-aux-Roses

déposé par Monsieur Pascal BUCHET,
Maire honoraire de Fontenay-aux-Roses

Il y a une vingtaine d’années, la municipalité de droite dirigée par M. Moizan envisageait déjà de bétonner le centre ville de Fontenay-aux-Roses. Outre la transformation du quartier La Boissière, leur projet visait déjà la démolition d’une partie de la résidence Saint Prix pour y construire un immeuble de standing par un promoteur immobilier pour fermer la place de Gaulle elle-même menacée. De nombreux locataires étaient progressivement expulsés et leurs logements murés. Dès son élection en 1994, la nouvelle municipalité de gauche démura ces logements pour les transformer en logements passerelles permettant à de nombreux  Fontenaisiens de pouvoir se loger le temps de pouvoir leur attribuer un logement social pérenne. Par cette action innovante, la Ville de Fontenay-aux-Roses recevait le Prix 1995 de la Fondation Abbé Pierre.

Aujourd’hui, la nouvelle municipalité reprend l’ancien projet qui va fermer la place alors que son ouverture actuelle est un atout en terme d’aménagement équilibré du centre ville et menace donc de nouveau cette résidence Saint Prix.

L’argument avancé, identique à celui mis en avant en 1991/93 est la nécessité de faire venir à Fontenay aux Roses de nouveaux habitants avec un pouvoir d’achat plus élevé sous prétexte de dynamiser le commerce.

Il s’agit pourtant d’une vision erronée. Le développement du commerce de proximité repose plutôt sur le travail en réseau entre les commerçants de la ville, l’amélioration des conditions d’accès au centre ville, le rôle de locomotive du marché aux comestibles et un travail de veille et d’anticipation permanent pour attirer de nouvelles enseignes.

La mixité sociale, qui favorise l’apprentissage de la citoyenneté, la cohésion sociale et le développement économique est un atout majeur dans une commune comme la nôtre comme l’ont démontré plusieurs études universitaires. Elle doit être préservée dans l’ensemble des quartiers et notamment le centre ville.

C’est la raison pour laquelle afin de maintenir la mixité sociale sur Fontenay-aux-Roses, le Conseil municipal de Fontenay-aux-Roses, réuni le mardi 10 février 2015, émet le vœu que toute ou partie de la résidence Saint Prix ne soit pas détruite et notamment les logements passerelles – Prix de la Fondation Abbé Pierre –  pour y construire un ou plusieurs immeubles inaccessibles à la plupart des Fontenaisiens et qui fermeraient la Place de Gaulle isolant le reste de la résidence.

Pascal Buchet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )