18 juin 2021 | 01:43
Vous etes ici:  / Libre opinion / Voeux 2021 quant à la Laïcité et les Religiosités à Fontenay-aux-Roses

Voeux 2021 quant à la Laïcité et les Religiosités à Fontenay-aux-Roses

Notre bonne ville, comme beaucoup d’autres, rassemble toutes sortes d’individualités faisant la richesse de nos échanges et de notre tissu social en perpétuelles évolutions quant à nos traditions, et notre culture.

Pour 2021 et dans les années à venir je souhaiterais que ce brassage marque une dimension égalitariste hors toute comparaison et prétention de supériorité de droits et de valeurs. De plus chacun a un droit d’ expression dans la limite de sa conscience, et Mme Lecuyer d’un point de vue historique il est écrit dans les textes des Évangiles “qui es-tu pour juger, le Christ est venu pour pardonner le blasphème “, ce qui montre à quel point ceux qui se disent les plus magnanimes devraient aussi savoir dépasser toute crise par la bienveillance et l’ intelligence de l’esprit et du cœur.

Pourquoi à Fontenay une telle attitude ne serait pas possible à mettre en place pour cette nouvelle année ? A fortiori avec  le grand “Changement” annoncé par les tenants d’une nouvelle laïcité-religiosité qui monte et oui encore une, et confirmé scientifiquement d’un certain angle de vue  par un expert en astrophysique fontenaysien ami de beaucoup, expliquant que notre terre a quitté par une déviation de son axe, l’ère du poisson qui a duré 2200 ans pour entrer le 21 décembre 2020 dans l’ère du verseau. Plus sérieusement dire que la constellation du Poisson représente la spiritualité et que celle du Verseau la fraternité et le numérique, ni moi ni notre astronome ne prêtons crédit à ces caractéristiques des astres, sans vouloir offenser les amateurs en  astrologie fontenaysiens, chacun ayant ses droits et façons de penser, mais il est clair que c’est aussi une “croyance ” à respecter dans les vœux de 2021.

Au même titre qu’il nous faudra changer notre regard concernant les religiosités classiques sur Fontenay en s’appuyant sur l’Histoire, sur le fait historique, en tant que réalité vivante. Et l’exemple en ce temps de l épiphanie qui a conduit des rois de Perse et d’ Orient à venir saluer un nouveau-né sous l’époque d’Herode est accepté aussi bien des musulmans qui reconnaissent le Christ comme prophète, que des Bouddhistes, là où les catholiques acceptent l’existence du prophète Mahomet ou du Bouddha.

Donc cher(e)s ami(e)s laïques, croyants, scientifiques, pseudo-scientifiques, de grâce ne nous embarquons pas dans des querelles qui nous dévieraient de nos principales préoccupations : notre terre et l’humain… Oui l’humain et ses mythes, ses croyances, ses superstitions, son réalisme et sa science pour se rassurer de la mort et conserver la vie, est bien le premier destinataire de toutes les jouissances que lui procure sa planète, et nous avons tous ensemble à gagner ce combat de préservation au-delà de nos différences de vues, au-delà de la laïcité et des religiosités au nom de ce commun, qui est notre écrin de vie, fascinant par ses mystères et son potentiel, fournisseur d’ eau et d’énergie, et de bien-être.

Aussi  j’invite les fontenaisiens à parler ensemble assis sur les bancs publics de leurs façons différentes de voir le monde et de comprendre la vie, et de noter leurs bonnes idées pour que Fontenay prenne le pas de la transition écologique.

Meilleurs voeux 2021

Joëlle Touzet

2 RÉPONSES

  • Jackie Renard

    Madame Touzet, je rebondis sur votre invitation à discuter sur les bancs publics “j’invite les fontenaisiens à parler ensemble assis sur les bancs publics”. Une suggestion : nous pourrions éviter d’utiliser ceux du panorama (cf. Mon article du 31/12) sinon la conversation risque d’être courte!

  • Anne Balin

    Mme Touzet

    Je partage votre point de vue. Normalement nos élus devraient être à l’origine d’un élan et d’actions en faveur de la transition écologique mais comme a Fontenay (contrairement aux communes environnantes) rien ne se passe en ce sens, là il convient effectivement que les fontenaisiens eux-mêmes prennent leur avenir en main et réfléchissent à des idées à mettre en oeuvre. Reste a savoir en revanche si la municipalité actuelle y donnera suite ou si elle préférera continuer à réfléchir uniquement à son tout béton…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )