17 juin 2024 | 05:32
Vous etes ici:  / Libre opinion / À Fontenay-aux-Roses, on inaugure même la rénovation des rues !

À Fontenay-aux-Roses, on inaugure même la rénovation des rues !

Au cours de ma carrière professionnelle, j’ai travaillé avec un chef qui disait volontiers « il faut savoir poter (traduction : faire un pot pour saluer) les réussites importantes » (sous-entendu, « et ne pas se contenter d’un coup de gueule quand ça va moins bien »). Un conseil que je me suis efforcé de suivre, et que j’applique encore volontiers.

C’est pourquoi je n’ai pas d’objection à ce qu’on organise un cocktail pour inaugurer la construction d’un nouvel équipement (vestiaires du rugby, par exemple) ou la rénovation complète d’un autre (gymnase du parc, par exemple), ou pour « vernir » une nouvelle exposition à la médiathèque.

*****

Comme, je suppose, tous mes voisins, j’ai reçu une invitation de MM J.D. Berger, Président de Vallée Sud – Grand Paris, et L. Vastel, Maire de Fontenay-aux-Roses, pour, je cite, « l’inauguration de la rue Maurice Philippot rénovée ». Là, je suis un peu plus dubitatif…

Il y a plus des 150 rues, places, avenues, sentes, etc. à Fontenay-aux-Roses. En rénover une n’a donc rien d’exceptionnel.

Le Maire a annoncé, lors des vœux de début d’année, que toutes seraient remises en état avant la fin du mandat. Combien l’ont été durant les 9 premières années de la majorité Laurent Vastel ? 20 ? 30 peut-être ? Il en resterait 120 à rénover en 3 ans… 40 par an ! On n’a pas fini d’inaugurer…

C’est d’autant plus embêtant que dans son édito du dernier Mag de Fontenay-aux-Roses, le Maire nous explique qu’avec « les conséquences de la crise de l’énergie et de l’inflation qui en découle » et « les revalorisations salariales décidées par l’État », la ville a, comme de nombreux fontenaisiens, des fins de mois difficiles. En conséquence, une nouvelle hausse de la taxe foncière est annoncée. Mais, comme l’État a supprimé la taxe d’habitation, les impôts locaux baisseraient quand même…

Dit autrement, la majorité municipale s’apprête à piquer dans la poche des fontenaisiens une partie des économies d’impôts que l’État leur a fait faire… Un peu choquant non ?

Dans ces conditions, on peut se poser la question : est-il bien raisonnable d’inaugurer toutes les rénovations de rues, de places et autres ?

Vous avez deviné ma réponse : je préfèrerais que l’argent consacré à ces cérémonies vienne alimenter la cagnotte des économies réalisées par la ville et serve au financement des services publics ou à éviter des hausses d’impôts…

Ah ! Je sais. On va m’objecter que ce n’est pas la ville, mais le territoire Vallée Sud – Grand Paris, qui paie. Peu importe ! In fine, ce sont toujours nos impôts…

Michel Giraud

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )