12 juillet 2024 | 13:25
Vous etes ici:  / Libre opinion / Associations : une grande richesse et du lien précieux pour tous

Associations : une grande richesse et du lien précieux pour tous

Du latin associatio, lui-même du préfixe ad- sur le mot socius.

Ad préfixe exprimant le rapprochement, l’addition, la proximité, le renforcement. Socius joint, partagé, mise en commun. Depuis des siècles, les français ont eu l’occasion de se réunir, pour, ensemble, mettre en place des projets solidaires ou en faveur de l’intérêt général.

Dès le début de son 1er mandat (budget 2015),  la nouvelle majorité municipale conduite par Laurent Vastel a diminué de 10% en moyenne le budget qui leur était consacré. L’ASCS qui regroupe 12 activités culturelles et sportive et plus de 80 adhérents a vu sa subvention passer de 5000 à 4000 € soit une diminution de 20%, en 2023 elle n’est plus que de 2000 € soit une perte de 60 % depuis les mandatures de Laurent Vastel, l’ASAP (soutien scolaire aux Blagis)  moins 20% aussi.

Le 16 mars 2021, le Maire arrête sa collaboration avec l’association « FARàVélo » en expulsant  l’association de son local municipal mis à disposition, place du Général-de-Gaulle et en lui interdisant d’intervenir sur l’espace public et la Coulée Verte avec ses ateliers mensuels « FARRépare ».

Lors du conseil municipal de janvier 2023, Laurent Vastel a fait adopter une délibération consistant à imposer une contribution énergie de 10 €/ heure à toutes les associations de notre commune qui utilisent une salle municipale.  10 € par heure correspondent à la consommation de 57 radiateurs électriques d’une puissance électrique individuelle de 1000 W. 

Si les associations veulent éviter de payer cette contribution horaire, elles doivent signer une convention avec la ville et se voient alors facturées 50 € par semestre au titre de cette hausse de l’énergie.

L’AMAP (association pour le maintien d’une agriculture paysanne) La FARigoule dont le principe  est de créer un lien direct entre les paysans et les consommateurs qui s’engagent à leur acheter leur production à un prix équitable en payant d’avance,   distribue  les paniers bio des producteurs aux Fontenaisiens grâce aux bénévoles tous les vendredi de  17H45 à 19H30. Elle s’est vu privé de local depuis 2 ans. Elle occupe une partie du marché non chauffée pendant la période hivernale mais doit quand même s’acquitter de ces 50 € trimestriels au titre de cette hausse d’énergie.

1,3 millions d’associations sont actives en France et Fontenay aux roses en compte plus de 100 qui interviennent dans de multiples domaines, renforcent le lien social et les échanges entre les Fontenaisiens.

Les associations sont un des tissus les plus vivants de notre ville avec de nombreux bénévoles qui dépensent sans compter leur énergie au service de tous et des plus démunis. Leur rendre la vie difficile ou les obliger à quitter notre ville, c’est tuer à petit feu la dynamique de Fontenay aux Roses et  rendre notre ville moins vivante et moins sociale.

Leur indépendance est capitale, nous les écologistes ne voulons pas en faire des travailleurs bénévoles par des appels à projets dont l’adhésion déterminera le soutien ou non de la mairie.

Nous les écologistes défendons  un vrai soutien aux associations avec de vrais moyens, des locaux confortables, des subventions si elles le souhaitent, des lieux et des moments de vrai partage.

Agnès Gillot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )