9 décembre 2021 | 07:59
Vous etes ici:  / Libre opinion / Grands travaux à Fontenay : Combien ça coûte et qui finance ? Les mauvais comptes de M. Constant

Grands travaux à Fontenay : Combien ça coûte et qui finance ? Les mauvais comptes de M. Constant

Dans un récent article sur le blog des amis de notre maire, M. Constant, adjoint au maire en charge de la voirie, des travaux et de l’espace public, nous explique que la construction du Club House du Rugby, dont le coût est maintenant évalué à 1,9 million d’euros (dont 20% de TVA, soit 0,32 million d’euros), ne coûtera aux fontenaisiens que 450 mille euros parce que la ville récupérera la TVA, et que 1,1 million d’euros sont financés par le département et la région…

M. Constant mélange allégrement, et je ne peux par croire que ce soit par ignorance, les notions de coûts et de financement.

  • Acceptons que le coût du club house ne soit, à date, que de 1,6 M€. C’est déjà 3 à 4 fois plus que l’estimation initiale… Lequel d’entre-nous accepterait une telle hausse pour le budget d’achat ou de rénovation de son logement ? Cela ne semble pourtant pas perturber nos élus de la majorité ;
  • Voyons maintenant le financement : 450 mille euros pour la ville (sous-entendu, financés par les fontenaisiens) et 1,1 million d’euros pour le département et la région (sous-entendu, sans que ça coûte 1 euro aux fontenaisiens). Cela pose clairement la question : qui finance le département et la région ?

Autrefois financés en partie par nos impôts locaux (en 2020, plus de 20% de ma taxe foncière est parti au département), ils sont aujourd’hui largement financés par des dotations gouvernementales : quotes-parts de la TVA (que nous payons tous sur tous nos achats) ou de la Taxe Intérieure de Consommation sur les Produits Énergétiques (TICPE, ex TIPP, que nous payons tous quand nous passons à la pompe à essence). N’en déplaise à M. Constant, les subventions du département et de la région sont donc bien aussi financées par les fontenaisiens…

Le discours de M. Constant, est un peu le même concernant la voirie : « sans le Territoire, nous ne pourrions pas financer les rénovations en cours et à venir… » Mais qui finance le Territoire Vallée Sud – Grand Paris ?

Le financement du Grand Paris et de ses territoires est complexe, et contesté par de nombreux élus. Mais qui pourrait imaginer que, in fine, ce ne sont pas nos impôts qui sont mis à contribution ?

Encore une fois, on essaie de nous faire prendre des vessies pour des lanternes…

Michel Giraud

1 RÉPONSE

  • Gilles Mergy

    M. Constant est scientifique de formation. Il devrait donc faire preuve de rigueur dans ses raisonnements. Pourtant, en fonction des sujets, il choisit de donner des montants TTC ou HT, de se limiter à la participation financière de la ville ou d’additionner toutes les subventions pour grossir l’enveloppe.
    En tout état de cause, la gestion de l’argent public nécessite de l’utiliser à bon escient et de veiller au non dérapage financier des chantiers en cours d’exécution. Le maire adjoint aux travaux n’est attentif ni au premier point ni au second.
    Gilles Mergy

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )