28 novembre 2020 | 03:42
Vous etes ici:  / Libre opinion / La consultation sur la place de Gaulle pose question

La consultation sur la place de Gaulle pose question

Il est légitime de se poser la question du pourquoi L.Vastel a refusé d’autoriser que des Fontenaisiens demandeurs, autres que la seule équipe municipale, participent au dépouillement de la consultation.
C’est troublant et peu démocratique pour une consultation locale sur un sujet plus que très important pour le futur de la ville.
A partir de ce refus, bien évidement l’incompréhension puis le doute sur les résultats grandit .
L. Vastel devrait permettre à ceux qui le demandent d’avoir une analyse détaillée de l’expression des Fontenaisiens :
Quels commentaires ont été faits sur les votes papiers et internet?
Que seraient les résultats si on comptait TOUS les votes par internet et pas seulement 1 vote par IP , car comme l’a souligné F.Beckers dans ce blog, plusieurs habitants d’un foyer peuvent n’avoir qu’un seul ordinateur, celui de la famille. ( il faut noter que cette décision a été prise sans informer les habitants et si cela avait été dit clairement avant , on peut penser que les personnes se seraient déplacées jusqu’au Fontenayscope).
Personnel sensible dans une consultation locale et nombreux, les agents administratifs ont ils voté ou pas ? Y a t il un droit de réserve?
S’ils ont voté, les non Fontenaisiens en ont ils bien été exclus, comme le règlement le demandait.
Qu’en est il des commerçants de la place e Gaulle et de la rue Boucicaut? Et parmi eux les non résidents ont ils bien été exclus?
Bien d’autres questions se posent.
Au delà de ces demandes d’ éclaircissement, complètement légitimes, L. Vastel devrait accepter, encore une fois devant l’importance du sujet, d’analyser en commun avec ceux qui le souhaitent, ce qui apparaît comme une incohérence totale avec les résultats de la pétition La Boissière.
Car il n’est pas possible de retenir le choix de 451 personnes pour bâtir une Folie sur la place et d’ignorer en balayant d’un revers de la main la volonté de 630 personnes qui se sont exprimées contre toute construction, et cela au motif que 3 votes viennent de New York, Montevideo ou Reykjavik.
Poursuivre dans cette voie sans essayer de comprendre au fond ce que veulent les Fontenaisiens fait vraiment courir le risque d’enflammer Fontenay aux Roses.
Essayons de passer les 2 ans qui restent dans le calme.
Daniel Marteau

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )