4 mars 2021 | 03:31
Vous etes ici:  / Libre opinion / LA GRENOUILLE QUI VEUT SE FAIRE AUSSI GROSSE QUE LE BŒUF

LA GRENOUILLE QUI VEUT SE FAIRE AUSSI GROSSE QUE LE BŒUF

  • Mon fils aujourd’hui je vais t’apprendre ce qu’est la modestie.
  • Pourquoi voulez-vous m’apprendre cela mon père ? Ai-je pêché par orgueil ?
  • Non mon fils. Mais dans notre bonne ville de Fontenay-aux-Roses, je viens de lire quelques exemples dans le Fontenay Mag.
  • Ah bon mais c’est qui ?
  • C’est une adjointe mon fils. On dirait qu’elle veut être aussi importante que le maire ! Et pour cela, elle raconte n’importe quoi ! Nous en avons délibéré avec père Twittus, qui est sage, instruit et humble. Il m’a confirmé qu’il n’était pas possible de cumuler tout cela, c’est absolument impossible pour un seul homme ou femme !
  • Mais mon père, elle nous prend pour des idiots du village, alors ?
  • Je ne sais pas mon fils mais revenons plutôt à notre leçon. Voici l’exemple :
  • Ouah c’est un truc de dingue mon père, cette dame parle grec et latin anciens couramment. J’en rêve ! Ça serait dingue pour moi de pouvoir dire les messes en latin comme avant le concile de Vatican II !
  • Ce n’est pas tout mon fils !
  • Ouah, je n’avais pas assez fait attention ! Cette dame fait quasiment 30 km de vélo par jour et en plus fait de l’aïkido, du golf, de l’équitation, du tir et des activités nautiques ? C’est possible tout ça ?
  • Réfléchis mon fils !
  • Franchement il y a un truc qui me crée le doute quand même…
  • Qu’est-ce mon fils ?
  • L’histoire de la « réserve civile » de la marine nationale…
  • Mon frère est à navale et sa petite copine est dans la réserve. Mais ça s’appelle la réserve citoyenne et pas la réserve civile…
  • C’est bien mon fils, tu as su déceler l’incohérence de cet énoncé ! Je te félicite !
  • Vous savez à quoi ça me fait penser mon père ?
  • Dis-moi mon fils.
  • La fable de Jean de La Fontaine : La grenouille qui se voulait plus grosse que le bœuf…  Comme il est dit dans la fable, c’est exactement cela « Envieuse s’étend, et s’enfle, et se travaille, Pour égaler l’animal en grosseur, Disant : « Regardez bien, ma sœur, Est-ce assez ? dites-moi : n’y suis-je point encore ? »
  • Continue mon fils.
  • Et bien à la fin, il est dit que la pauvre grenouille ne s’en remit pas…
  • Qu’est ce que cela t’inspire mon fils ?
  • Qu’être humble est une chance et qu’à trop vouloir en faire, on se ridiculise !

Michel Leloup

5 RÉPONSES

  • Gilles Mergy

    Dans son article sur le blog de la majorité municipale, Mme Bekiari souligne à juste titre que la délégation au devoir de mémoire doit échapper aux querelles partisanes.
    Elle a raison et j’ai d’ailleurs souvent salué l’action de son prédécesseur Philippe Ribatto dont je ne partage pourtant pas les convictions politiques.
    Mais il convient aussi de ne pas instrumentaliser le devoir de mémoire à des fins personnelles en inventant des adhésions inexistantes : Mme Bekiari n’est en aucun cas adhérente à l’UNC (union nationale des combattants) comme elle le prétend. Les responsables de l’association me l’ont confirmé.

    Gilles Mergy

  • Alain Lhémery

    Osez Fontenay pourrait-il envoyer un reporter interroger le perroquet (les cinq chats étant par nature plus taiseux) de cette dame pour en savoir un peu plus sur l’organisation domestique si “subtilement” exhibée dans le magazine municipal ? En effet, les Fontenaisiens pourraient sous entr’apercevoir des possibilités d’optimiser leur propre organisation. Enfin, cela dépend un peu des réponses du perroquet.
    La fable “le perroquet et l’écureuil” du même Jean de La Fontaine se termine ainsi :
    “Le perroquet lui dit, compère,
    Dis-moi, comment fais-tu pour plaire?
    De grâce, apprends-moi ton secret.
    L’écureuil, qui trouva le babillard à plaindre,
    Répondit sagement: je ne me fais point craindre,
    Je badine, et je suis muet.”

    Une source d’inspiration ?…

  • Christine Joigneau

    Oui il faut absolument que cette femme fasse du coaching à nous pauvres femmes débordées dans notre emploi du temps quotidiens et pour qui le sport rime avec ménage.. courses en ville..etc…

  • Le taquin

    Avec cinq chats ! Elle se soucie peut-être de l’environnement mais pas des petits passereaux où alors, elle garde ses chats enfermés mais dans ce cas, c’est de la maltraitance ! Et les croquettes pour ses chats, elles sont sans viande ? Si oui, c’est pire encore : la maltraitance tourne à la torture ! Si non … cohérence ?

  • Anne Balin

    Je viens de m etouffer en lisant l article publié dans le magazine de la ville concernant Mme Bekiari… il est dit je cite “elle est sensible à son impact sur l environnement” quelle blague…
    Quelques mois avant l election municipale lors d une conférence fort intéressante organisée par une association fontenaisienne sur le thème de “la biodiversité, comment essayer de la préserver dans nos villes modernes, l impact de sa raréfaction…”, Mme Bekiari était assise en fond de salle à côté de M Constant uniquement pour être “présente” et se faire voir en cette période de campagne municipale. Elle a passé la moitié de la conférence à ricaner, à gérer ses mails et probablement ses tweets, puis elle a quitté la salle… et ça c’est s’intéresser a l’impact sur l’environnement ???

    Et oui Mme Joigneau, je partage votre questionnement sur son organisation. Comment arriver à concilier des journées de 24h et autant d activités ?
    Il y en a une autre qui n’est pas reprise dans l article… ses activités en tant qu’adjointe : mais comme le reste ce doit être belles paroles et aucune action…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )