17 juin 2024 | 07:12
Vous etes ici:  / Libre opinion / La municipalité s’enrichit sur le dos des associations

La municipalité s’enrichit sur le dos des associations

Lors du dernier conseil municipal, Laurent Vastel a fait adopter une délibération consistant à imposer une contribution énergie de 10 €/ heure à toutes les associations de notre commune qui utilisent une salle municipale.    

Si les associations veulent éviter de payer cette contribution horaire, elles doivent signer une convention avec la ville et se voient alors facturées 50 euros par semestre au titre de cette hausse de l’énergie.

Laurent Vastel a indiqué que cette contribution visait à compenser le coût financier pour la ville de la hausse du prix de l’électricité.

Les 7 élus de l’opposition et l’élue indépendante ont voté contre en soulignant que cette contribution allait fortement pénaliser le tissu associatif.

M. Messier, conseiller municipal EELV, a fait un calcul rapide qui démontre le caractère inexact de l’affirmation de Laurent Vastel sur le montant de cette contribution horaire.

Sur la base du tarif régulé actuel de l’électricité soit 0,1740 euro/kWh, 10 euros par heure correspondent à la consommation de 57 radiateurs électriques d’une puissance électrique individuelle de 1000 W. 

Même en supposant que la municipalité a particulièrement mal négocié son tarif d’électricité et qu’elle paie trois fois le tarif régulé, 10 euros correspondent quand même à la consommation de 18 radiateurs.

Les salles municipales étant équipées de 3 à 6 radiateurs électriques, la ville facture donc entre 3 fois et 19 fois le coût réel de l’électricité aux associations de la ville. Pour l’AMAP qui a signé une convention avec la ville et qui utilise le marché aux comestibles non chauffé, cette contribution annuelle de 100 euros représenterait un profit de 100% pour la ville.

Cette contribution énergétique confiscatoire est de nature à fragiliser voire à faire disparaître les associations de la ville. En effet, comment pourront elles assumer ce coût supplémentaire alors qu’elles doivent déjà faire face à des charges importantes pour continuer à agir au service de nos concitoyens et faire vivre le lien social  ?

Seule une mobilisation collective d’ampleur pourra, je l’espère, faire reculer la majorité municipale.

Avec tous les élus de l’opposition, nous lui apporterons tout notre soutien.

Gilles Mergy

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )