27 septembre 2020 | 18:53
Vous etes ici:  / Libre opinion / Laissez nos morts en paix Mr Vastel !

Laissez nos morts en paix Mr Vastel !

Lors du dernier conseil municipal, malgré le peu de délibérations à l’ordre du jour et presque toutes consensuelles, Monsieur Vastel a voulu une fois de plus diviser en provoquant et en utilisant mensonge et désinformation. Ce fût au moment d’une délibération engageant la Ville à un « groupement d’achat » avec le syndicat funéraire pour la reprise des tombes du cimetière dont la concession a dépassé l’échéance .Le Conseil a voté cette délibération à l’unanimité et avec dignité pour ce singulier « marché » qui nécessite unité et respect. Et pourtant, Monsieur Vastel n’a pu s’empêcher de polémiquer et de mentir en affirmant qu’aucune tombe n’aurait été « relevée » par la précédente municipalité, qu’il n’y avait plus de place ni en terre ni au Colombarium et qu’il lui fallait donc devoir reprendre 200 tombes dont l’échéance a expiré ! Il oublie tout d’abord comme c’est désormais son habitude de dire que c’est la précédente.
C’est la précédente municipalité qui a créé le Colombarium et l’a même agrandi, que les allées du cimetière ont dû être créées ou refaites, que les tombes ont été régulièrement mais sans précipitation « relevées » par la commune, que de nombreux espaces de terre sont encore disponibles et que de fait, depuis des années, tout Fontenaisien ou leur famille qui le souhaitait a pu être inhumé dans le cimetière communal … Mais peu importe la vérité, Monsieur Vastel préfère la polémique mensongère même sur un sujet qui demande un peu de dignité. Non, il préfère instrumentaliser nos morts à des fins politiciennes. Pire encore, Monsieur Vastel veut que le cimetière soit à jour, qu’aucune tombe dont l’échéance est dépassée (la plupart des concessions sont « trentenaires » durent trente ans) ne soit laissée en place. Il faudrait donc que toute sépulture arrivant à terme soit reprise par la commune sans aucune tolérance, pas une j
ournée de plus ! … Selon Monsieur Vastel, il faut que ça tourne au cimetière bien qu’aucune urgence n’existe et que chaque Fontenaisien peut y trouver sa place (voir en photo jointe un exemple d’espace libre du cimetière). Monsieur Vastel, le cimetière doit continuer à être entretenu mais, je vous en prie, un peu de dignité, laissez nos morts en paix !

Pascal BUCHET
Maire honoraire de Fontenay-aux-Roses

Jean-Philippe DAMAIS
Ancien conseiller municipal (Population – Etat civil)
ex Doyen du Conseil municipal

cimetiere

 

4 RÉPONSES

  • Triste polémique en effet : il ne s’agit pas de places de parking, mais de personnes humaines défuntes. Une pensée émue pour leurs familles.

  • Monsieur le Maire , en avisé médecin, est peut-être informé d’une épidémie foudroyante et imminente qui va nécessiter des places au cimetière.A moins que les pompes funèbres cherchent désespérément du travail
    Il oublie aussi que la loi donne un délai de 3ans après échéance.
    Faut-il créer une association de défense du « quartier  » du cimetière?

  • Monsieur le Maire. Que reprochez-vous au columbarium ? il est intime, entouré de végétation, ce qui évite de s’exposer lorsque l’on s’y rend et il semble y avoir encore pas mal de places si je ne me trompe. Je m’y rends régulièrement et je vois encore, selon vos propres mots, des « alvéoles » vides.

  • Dans l’éternel “match” Buchet – Vastel, vous avez encore marqué des points tous les deux. Car en effet M. Vastel n’aurait pas dû, dès la deuxième phrase dans l’article concernant le cimetière dans Fontenay MAG du mois de juin, parler de ce qu’a mal fait « l’équipe précédente » (c-à-dire « relevé à peine 70 tombes ! »). Mieux aurait valu parler simplement des décisions à prendre et laisser le soin aux Fontenaisiens de tirer leurs propres conclusions. Par exemple en précisant qu’il faut absolument transporter les ossements qui se trouvent actuellement dans des sacs poubelle vers un ossuaire plus digne. Mais à mon sens vous n’auriez pas dû non plus présenter son intention de maintenir le cimetière comme une sorte démarche déplacée et « singulière » qui « fait tourner des choses » comme un loueur de parkings qui doit rentabiliser ses espaces locatifs. Il aurait été plus honnête et moins politicien à mon sens d’indiquer au moins quel (autre) rythme de remplacement des tombes M. Vastel aurait dû choisir selon vous. Car critiquer est une chose, préciser ce qu’il faut faire exactement en est tout une autre. Par exemple vous auriez pu préciser que selon vous le nombre de 10 à 15 tombes par an est suffisant, ce qui ouvrirait un débat plus concret, plus constructif et plus intéressant en ce qui me concerne. En écrivant ceci je participe, presque malgré moi, au match Buchet – Vastel auquel j’aurais préféré ne pas assister. Mais je le fais quand même en espérant que vos futurs débats se porteront davantage sur les pour et contre des décisions à prendre, plutôt que sur les pour et contre de vos mandats successifs. Surtout lorsqu’il s’agit d’un sujet si sensible.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )