3 décembre 2020 | 21:32
Vous etes ici:  / Libre opinion / Les Fontenaisiens méprisés jusqu’à Madame Boucicaut

Les Fontenaisiens méprisés jusqu’à Madame Boucicaut

Le mépris qui marque l’actualité concerne malheureusement aussi notre commune.

Combien d’entre vous sont ils venus me dire “il nous méprise” faisant allusion à l’actuel maire et sa majorité restante ?

Au-delà des différences de choix politiques nationaux et locaux, c’est probablement ce que l’on peut le plus reprocher à l’actuelle municipalité.

Le rôle d’un maire devrait pourtant être tout l’inverse, écouter et rapprocher plutôt que mépriser et diviser. Mais ils ne veulent rien entendre et auto-décident tout pour satisfaire leur frénésie immobilière et tenter de rattraper le retard en investissement qu’ils ont eux-mêmes accumulé en lançant dans la plus grande précipitation des travaux incohérents et dispendieux de fin de règne.

“J’ai décidé !” répète le maire au Conseil municipal ; circulez, y a rien à voir. Tel est le triste processus de construction des actuelles “réalisations” municipales.

Ils détruisent 4 maisons pour un second immeuble massif “style Plessis” et refont à grand frais la place de la Cavée en dépensant des centaines de milliers d’euros pour un parking privé en sous sol alors que les places en surface sont supprimées et celles en épi avenue général Leclerc à moitié vides… Ils veulent bétonner la Place de Gaulle avec un immeuble massif entre le marché et la château au détriment des locataires de Saint Prix ce qui fait l’objet d’un recours que j’ai signé avec de nombreux Fontenaisiens. Un projet alternatif citoyen, même pas à étudier selon eux. Ils préfèrent recasser les aménagements du parvis du château La Boissière et de la Place déjà réalisés il y a 6 ans, autant de gaspillages comme ce fût déjà le cas pour la Place de l’église qui est en réalité leur principal vrai et triste bilan.

Autres exemples: Ils auraient mieux fait de commencer par la construction d’un sixième gymnase comme nous l’avions prévu plutôt que de refaire pour 6.9 M€ l’actuel gymnase du parc et installer pour un million un chapiteau au Panorama.

Ils ferment le théâtre pendant toute une saison pour refaire sa façade et installe un autre chapiteau sur un terrain de foot au grand dam des jeunes et des sportifs.

Ils abattent les arbres pour refaire la voirie qu’ils recassent chaque année par manque de coordination entre l’éclairage, les câbles et le sous sol… ceci explique les travaux à répétition et dans tous les sens qui rendent la vie impossible aux Fontenaisiens jusqu’au sens interdit installé devant la mairie et qui entraine des embouteillages rue Boucicaut…

Enfin, leur dernière idée  contre laquelle nous demandons un moratoire jusqu’aux prochaines élections municipales…: un million d’euro pour refaire une salle dans les locaux de l’ex conservatoire qu’il veulent par ailleurs brader en reniant leur propre engagement de campagne comme pour les impôts qu’ils ont fortement augmentés…

La liste est bien  longue.

Mais c’est aussi sans compter de nombreux équipements publics qui sont mis à mal, derniers exemples en date: la suppression de deux centres de loisirs élémentaires ou encore la suppression de la Maison de la solidarité et de l’emploi (avenue Lombart), le service emploi et la mission locale des jeunes renvoyés sur Bagneux, les Restos du Cœur et le Secours catholique virés à la crèche Fleurie fermée depuis plus d’un an avec ses 60 berceaux supprimés pour les petits fontenaisiens, tout cela pour céder la place aux « entrepreneurs » de l’agglomération bafouant ainsi la mémoire de Madame Boucicaut qui léguait à la commune ces bâtiments en 1887 pour « les plus nécessiteux » …

Mépris et gaspillages, de quoi vider les caisses !

Si Madame Boucicaut voyait cela !

Vivement que le bon sens reprenne le dessus dans notre commune. Pour cela, une seule solution, redonner le pouvoir aux Fontenaisiens.

Pascal Buchet

Maire honoraire de Fontenay-aux-Roses

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )