25 novembre 2020 | 14:17
Vous etes ici:  / Urbanisme / Notre chef et ses porteurs vont-ils livrer notre village gaulois aux garnisons romaines ?

Notre chef et ses porteurs vont-ils livrer notre village gaulois aux garnisons romaines ?

Contrairement aux oppidums voisins, notre village a toujours su résister et résiste encore aux romains et à la prolifération des casernes abritant leurs garnisons. C’est le charme et la tranquillité du côté village sans occupation que chacun apprécie.

2 années ont passé depuis que notre chef a changé de bord et des bruits circulent au sujet de l’intrusion future de casernes  romaines dans notre havre de paix. Des villageois se sont même mobilisés à l’aide de recours.

Casernes R+5 aux Mouilleboeufs, place de la Cavée, Paradis, Potiers, R+6 rue de l’Avenir à la place du chapiteaux pour les enfants du village, rue George Bailly, Place du Général de Gaulle etc.

Qu’en est-il réellement ? Que faire pour éviter toutes ces grosses casernes laides qui vont défigurer notre village et multiplier le défilement de légions romaines bruyantes ?

Et surtout que font notre chef et ses porteurs ? Ont-ils l’intention, contrairement à l’histoire et à notre culture et au mépris de l’avis des villageois de livrer notre village à Rome et à Jules César comme l’ont fait les villages voisins ?

Agnès Gillot avec l’aimable correction de Maxime Messier

6 RÉPONSES

  • Un peu d’humour dans un monde de brutes est agréable. Mais il s’agit en effet d’un enjeu essentiel pour le devenir de notre commune. La présence des élus dits associatifs dans la majorité municipale dont on ne voit plus ce qu’ils partagent en commun avec leurs co listiers est sans doute un facteur permettant de réfréner l’ardeur des promoteurs immobiliers mais quand le Maire et son équipe font de la construction immobilière l’alpha et l’omega de leur action municipale, il convient en effet de s’inquiéter et de se mobiliser.
    Gilles Mergy
    Conseiller municipal

  • De qui parlez vous ?

  • Une idée pour vous distraire : lisez (ou relisez probablement) “le domaine des dieux” de Goscinny et Uderzo puis allez vous promener un quart d’heure au Plessis-Robinson (au-delà du quart d’heure, l’expérience est lassante). Effet hilarant garanti, où l’on voit que la réalité peut dépasser la fiction, jusqu’à l’emploi immodéré des colonnes “antiques”, degré zéro du goût en “architecture moderne”.
    En cas de réussite des projets immobiliers, il faudra que quelqu’un se dévoue pour jouer le rôle d’Assurancetourix !

  • Où avez-vous vu ou entendu l’information concernant la rue de l’avenir ? un peu plus de details seraient bienvenus. Merci

  • La rue de l’Avenir et plus particulièrement la parcelle où se trouve entre autres le centre de loisirs Pierre Bonnard, a été publiquement évoquée lors de la réunion publique sur le PLU du mardi 24 mai dernier.

    • Merci pour votre réponse. Il s’en dit des choses dans ces reunions publiques…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )