13 juillet 2020 | 10:30
Vous etes ici:  / Libre opinion / 28 juin : tous ensemble pour réussir l’alternance démocratique à Fontenay

28 juin : tous ensemble pour réussir l’alternance démocratique à Fontenay

Le gouvernement a décidé que le second tour des élections municipales aura lieu le dimanche 28 juin.

Comment ce second tour décisif se présente-t-il à Fontenay ?

6 listes étaient présentes au premier tour, 2 listes d’opposition sont éliminées car elles ont obtenu moins de 5 % des voix

Restent donc :

 – la liste de Laurent Vastel : 42,77% des voix

 – 3 listes d’opposition : celle de Gilles Mergy : 23,67% des voix, celle de Pascal Buchet : 17,79% des voix  et celle de Suzanne Bourdet : 7,51% des voix.

Ces 3 listes d’opposition totalisent pratiquement 49% des voix (48,97% exactement) soit 6,20% de plus que celle du Maire sortant. La liste d’union des 3 listes représentant 400 voix de plus que celle de Laurent Vastel.

La fusion de ces 3 listes assure donc pratiquement le changement souhaité par une majorité de Fontenaisiens. Toute solution autre que la fusion des 3 listes, entrainerait la réélection de Laurent Vastel, ce que refuse une majorité de Fontenaisiens.

Comment réaliser cette fusion ? Pour réaliser ce rassemblement nécessaire, nous proposons de le faire à la proportionnelle sur la base des résultats du premier tour, respectant ainsi les choix des électeurs. La tête de liste de ce rassemblement sera Gilles Mergy, tête de la liste ayant eu le plus grand nombre de voix des listes d’opposition.

Chaque liste choisira pour la liste d’union ses meilleurs représentants pour avoir une équipe efficace au service des fontenaisiens.

Merci à tous les fontenaisiens qui œuvrent à cette fusion et qui nous font part de leur soutien à ce rassemblement nécessaire pour assurer le changement dimanche 28 juin. Nous n’avons pas le droit de les décevoir.

Suzanne Bourdet et son équipe

3 RÉPONSES

  • Sur votre blog, Monsieur Marulaz tient le même raisonnement (http://www.pourfontenay.fr/blog/comment-gagner-ou-perdre-lors-du-second-tour-de-l-election-municipale) où il est fait complètement abstraction du report de voix des électeurs des listes du premier tour qui ne seront plus présentes au second.

    Ce raisonnement ne tient pas compte également des électeurs au 1er tour des listes qui peuvent se maintenir au second tour et qui peut -être ne voteraient plus pour la liste issue de la fusion si votre liste fusionnait également avec celle-ci.

    De plus, et cela me semble encore plus perturbant, votre propos sous-entend-t-il que vous n’appellerez pas à voter pour la liste d’opposition à Laurent Vastel si vous n’en faites pas partie.
    Pourtant Monsieur Marulaz exhorte à mettre les égos de côté.

    Si vous ne rechercher, « ni les titres, ni les honneurs, ni les indemnités mais seulement de travailler au service des habitants » ; il y a de nombreuses associations, dont la vôtre, d’instances comme les comités d’habitants, où vous pourriez mettre vos compétences au service des habitants.

    Vous pourriez me répondre que je fais moi même partie de la liste de Gilles Mergy et que si elle remporte ces élections je bénéficierais de titre, d’honneur….et que c’est facile de dire de renoncer.
    Je ne crois pas, je dirai même que j’en suis sûre, que personne sur la liste de Gilles Mergy n’a envisagé sa participation pour bénéficier de titre. Pour ma part si, dans le cadre de la fusion des listes, je ne devais plus être présente ce serait sans problème.
    Car si cette liste était élue je sais que la participation citoyenne sera au coeur du projet municipal avec ses valeurs solidaires, sociales et écologiques.

  • Par ces temps troublés les bonnes nouvelles sont rares, en voici une excellente. Bon vent au navire de l’Union jusqu’au port de la Libération. Pour ne pas rater l’arrivée du 28 juin je me suis mis un pense-bête, je vous attends sur la jetée.

  • La proposition de Suzanne Bourdet est intéressante et offre une perspective « démocratique ». On peut raisonnablement penser que Gilles Mergy dont la liste n’a guère (c’est un euphémisme) de chances de l’emporter acceptera, dans l’intérêt général, la fusion proposée avec la liste Buchet. Aura-t-il la même souplesse à l’égard de la liste de Suzanne Bourdet?
    Quoi qu’il en soit c’est pour les candidats restant dans la course une belle occasion de dépasser les querelles d’egos.
    Et ce serait quelque chose dont je serais très heureux.
    Mais comment (sous quelle étiquette) se présenterait la nouvelle liste d’union?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )